Skip to main content

Un leadership québécois à Syracuse

Gabriel Dumont et Michael Bournival héritent des responsabilités de capitaine et d'adjoint pour la troupe de Benoît Groulx

par Nicolas Ducharme @NicolasDucharme / Journaliste LNH.com

L'empreinte québécoise dans l'organisation du Lightning de Tampa Bay s'est encore accrue vendredi. Le Crunch de Syracuse, club-école de l'équipe dans la Ligue américaine de hockey (LAH), a annoncé que Gabriel Dumont devenait le nouveau capitaine de la formation.

Dumont en sera à une deuxième saison avec la formation du nord de l'État de New York. Choix de cinquième ronde (139e au total) des Canadiens de Montréal en 2009, le natif de Dégelis a disputé 87 matchs dans la LNH et amassé neuf points (quatre buts, cinq passes) en carrière. Le combatif attaquant a pris part à 30 rencontres dans la LNH l'an dernier, 23 avec les Sénateurs d'Ottawa et sept avec le Lightning.

Video: LAK@TBL: Dumont redirige la passe de Brown

« C'est un grand honneur, surtout quand je regarde lors des deux dernières années ici, avec Erik Condra et Luke Witkowski qui ont été nos capitaines », a mentionné Dumont au site web de l'organisation.

Ce dernier n'en est en effet pas à un premier passage avec Syracuse. Lors de la saison 2016-17, il appartenait au Lightning et avait joué 20 matchs avec le Crunch, en plus de 39 dans la LNH. Puis, l'an dernier, les Sénateurs l'ont réclamé au ballotage le 22 novembre avant que le Lightning fasse de même le 21 février pour le ramener dans son giron.

« Ce sont de grands souliers à chausser, mais je suis excité que les entraîneurs m'aient choisi comme capitaine alors que s'amorce la 25e saison du Crunch. C'est quelque chose qui me vient naturellement et je veux donner l'exemple. »

À LIRE AUSSI : Table ronde : Matthews et Tavares, le meilleur duo de la LNH? | Dylan Cozens, du Yukon aux portes de la LNH

Dumont pourra donc donner le pouls de la chambre dans la langue de Molière à son entraîneur, puisque c'est Benoît Groulx, de Gatineau, qui dirige le Crunch pour une deuxième saison.

« Nous avons choisi Dumont comme capitaine parce qu'il représente exactement ce que l'on veut quand on parle d'identité, de culture et d'habitudes d'équipe, a expliqué le pilote. C'est une bonne personne et un bon leader. Il a été capitaine par le passé et il est le genre d'exemple duquel nos joueurs doivent s'inspirer. Dumont est le gars parfait pour montrer à nos jeunes ce que c'est d'être un professionnel sur et hors de la glace. »

Avec le club-école des Canadiens, l'attaquant de 28 ans a été capitaine lors des saisons 2014-2015, à Hamilton, et 2015-2016, à St. John's.

Dumont ne sera pas le seul Québécois à se retrouver avec une lettre sur son chandail lors de la prochaine campagne. Michael Bournival, de Shawinigan, sera l'un des quatre assistants de l'équipe, lui qui se remet actuellement d'une opération au genou et qui devrait être de retour au jeu en novembre. 

Avec ces nominations, le Crunch risque de voir son lot de partisans qui auront parcouru les quelque 300 km qui séparent Syracuse de la frontière québécoise pour assister à un match. Groulx a fait appel à l'ancien pilote des Huskies de Rouyn-Noranda Gilles Bouchard pour être son adjoint cette année. On retrouve aussi dans l'équipe cinq joueurs originaires de la Belle Province : Dumont, Bournival, les attaquants Olivier Archambault et Alex Barré-Boulet ainsi que le défenseur Hubert Labrie. Même l'attaquant Dennis Yan, qui est de Portland en Oregon, pourra se remémorer ses cours de français, lui qui a évolué pendant trois saisons avec les Cataractes de Shawinigan. 

À vrai dire, le principal départ d'un francophone de Syracuse cette saison est celui de Julien BriseBois, qui après six saisons comme directeur général du Crunch a pris la route de Tampa Bay pour devenir le DG du Lightning. Un chemin que voudront suivre ses cinq anciens protégés.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.