Skip to main content

Le conte de fées des Golden Knights se poursuit

La troupe de Gerard Gallant élimine les Sharks de San Jose en l'emportant 3-0 pour passer en Finale de l'Ouest

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

SAN JOSE - Les Golden Knights de Vegas ont visiblement encore quelques miracles en banque.

Jonathan Marchessault a marqué le but qui a fait la différence en deuxième période et les Golden Knights l'ont emporté 3-0, dimanche, pour éliminer les Sharks de San Jose en six rencontres de la série de deuxième ronde et atteindre la finale de l'Association de l'Ouest à leur première saison d'existence.

« Je pense que nous nous sentons bien, a dit Marchessault avec le sourire aux lèvres. Nous venons de gagner en six matchs contre une excellente équipe, qui connaît du succès depuis de nombreuses années. Je suis content de l'effort de notre groupe. »

Nate Schmidt a coupé les jambes des locaux avec 4:22 à écouler à la deuxième en doublant l'avance des siens grâce à un but qui a été confirmé à la reprise vidéo, et Cody Eakin a complété la marque dans un filet désert.

Les Golden Knights ont dominé dans tous les aspects du jeu en troisième période et les Sharks n'ont jamais été en mesure de générer quoi que ce soit - si l'on exclut le tir de Brent Burns qui a abouti sur le poteau en fin de match.

À LIRE: Les Golden Knights ne veulent pas que ça se termine | Carnet de bord: Pierre-Édouard Bellemare

« J'ai été impressionné par notre deuxième moitié de match, a vanté l'entraîneur des Knights, Gerard Gallant. C'était probablement notre meilleur hockey des séries. Nous n'avons pas beaucoup marqué, mais nous ne leur avons presque rien donné. »

Les Knights sont ainsi devenus la troisième équipe dans l'histoire de la LNH à gagner plus d'une ronde à leur saison inaugurale, rejoignant les Arenas de Toronto de 1918 et les Blues de St. Louis de 1968.

Ils ont maintenant la chance d'atteindre la Finale de la Coupe Stanley alors qu'ils affronteront le gagnant de la série entre les Predators de Nashville et les Jets de Winnipeg, qui mènent la série quatre de sept 3-2.

Video: Le conte de fées des Golden Knights se poursuit

Encore Fleury... et ses poteaux

C'est devenu la norme, mais Marc-André Fleury a connu un autre fort match, repoussant 28 lancers, dont plusieurs dangereux en première période quand les Sharks ont obtenu de nombreuses occasions de marquer. Fleury a ainsi signé son quatrième jeu blanc en 10 matchs de séries, le 14e de sa carrière.

« Ils étaient partout en première période, a dit le gardien de 33 ans. Ils sont sortis en force. Ils ont frappé quelques poteaux, ils ont raté le filet et nos défenseurs ont bloqué des tirs. Je crois qu'ils ont bien fait. »

Avouons-le, il a un peu joué de chance. Au point où ça frôlait le ridicule par moments.

Comme sur cette séquence en toute fin de première où le tir de la pointe de Burns a touché le bâton de David Perron avant d'être dévié par Evander Kane, de frapper la barre transversale puis le poteau gauche pour demeurer hors du filet.

Timo Meier a aussi vu son tir passer à quelques pouces d'une cage béante tandis que Tomas Hertl s'est buté à la barre transversale quelques instants plus tard au premier vingt. Au total, les Sharks ont touché deux poteaux et deux barres transversales.

Mais un gardien fait sa chance n'est-ce pas? On a même aperçu Fleury en train de frotter ses poteaux pour les remercier.

« Des fois, il faut un peu de chance pour que l'histoire soit encore plus jolie, a déclaré l'attaquant Pierre-Édouard Bellemare. Des fois tu crées tes propres coups de chance. Mais si ça va sur le poteau, ça veut dire qu'il y a un joueur qui essaie de se mettre dans la ligne.

« Et les poteaux font partie de son équipement! »

Puis, alors que rien n'allait, les Golden Knights ont fait preuve d'opportunisme en touchant la cible deux fois sur seulement cinq tirs en deuxième.

Les Sharks ne s'en sont jamais remis.

But du match

William Karlsson y est allé d'un deuxième effort pour soutirer le disque à Marc-Edouard Vlasic, mettant la table pour le but de Marchessault en deuxième.

Video: VGK@SJS, #6: Marchessault profite d'un revirement

Arrêt du match

Fleury a frustré Hertl en milieu de deuxième lorsque ce dernier s'est partiellement échappé.

Video: VGK@SJS, #6: Fleury fait un arrêt remarquable

Jeu du match

Personne ne pourra reprocher à Chris Tierney de ne pas avoir tout donné. Il a volé un but certain à Reilly Smith en se jetant devant son tir pour garder la marque 1-0 en deuxième.

Video: VGK@SJS, #6: Braun et Tierney protègent le filet

Ce qu'ils ont dit

« Nous n'avons pas été assez bons. Tout au long de la série, nous n'en avons pas obtenu assez des joueurs en uniforme. Pour aller loin en séries, tu as besoin de tout le monde chaque soir et je ne crois pas que nous l'avons obtenu dans cette série » -- L'attaquant des Sharks Logan Couture au sujet de son équipe

« J'ai été des deux côtés de la médaille. Parfois, ça va de ton côté. Tu crées ta propre chance, parfois. Quand il frotte son poteau, c'est peut-être comme l'histoire du génie qui sort d'une lampe. Nous allons le prendre si nous pouvons l'avoir » -- Le défenseur des Golden Knights Nate Schmidt au sujet de son but et du travail de Fleury

Ce qu'il faut savoir

Blessé lors du cinquième match, l'attaquant québécois William Carrier a dû déclarer forfait et a été remplacé par Ryan Reaves sur le quatrième trio des Golden Knights. Reaves a connu un fort match, distribuant huit mises en échec, un sommet pour Vegas… L'attaquant des Sharks Evander Kane a été limité à un but en six matchs face aux Golden Knights.

La suite

Les Golden Knights prendront la route pour amorcer la finale de l'Ouest face au gagnant de la série entre les Jets et les Predators.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.