Skip to main content

Le CH complète la passe de trois

Les troupiers de l'entraîneur Claude Julien signent une troisième victoire de 5-2 en 12 jours face aux Sénateurs

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Les Canadiens de Montréal ont complété la passe de trois face aux Sénateurs d'Ottawa en l'emportant 5-2 au Centre Bell, samedi. C'était un troisième gain contre eux dans un court laps de temps (12 jours), les trois par le même score.

Le joueur de centre recrue Jesperi Kotkaniemi a dirigé l'attaque avec un but et une passe. Le capitaine Shea Weber a réussi ce qui allait être le but gagnant, un an presque après avoir vu sa saison prendre fin en 2017-18 contre les Sénateurs. Matthew Peca, Paul Byron et Jonathan Drouin ont été les autres marqueurs des gagnants, qui ont procuré à l'entraîneur Claude Julien sa 600e victoire dans la LNH.

« On m'a informé avant le match, je n'avais aucune idée », a commenté Julien, le 18e entraîneur de l'histoire de la LNH qui atteint la marque et le cinquième qui l'atteint le plus rapidement (1136 matchs). « C'est flatteur, mais ce n'est pas le genre de choses auxquelles je m'intéresse. Je savourerai ces plateaux quand je me bercerai dans ma chaise dans une vingtaine d'années. Actuellement, je caresse d'autres rêves comme gagner la Coupe Stanley. » 

À LIRE AUSSI : Les Canadiens se sont fâchés de la bonne façonLes Sénateurs ne perdront pas le sommeilTour d'horizon des matchs du 15 décembre

Colin White et Mikkel Boedker ont fourni les réussites des Sénateurs (14-16-4), qui se retrouvent refoulés à sept points du CH (17-11-5) au classement de la section Atlantique.

Le gardien réserviste Mike McKenna a permis aux Sénateurs d'espérer, en repoussant 42 des 46 lancers auxquels il a été confronté.

Son opposant Carey Price n'a été mis à l'épreuve qu'à 18 reprises pour signer un cinquième succès d'affilée.

Énergie bien canalisée

Les Canadiens ont orchestré un retournement de situation en inscrivant quatre buts en troisième période. Un appel controversé des arbitres a mis le feu aux poudres après le but de Kotkaniemi, à 2:06. Kotkaniemi a vu son tir des poignets rebondir sur le poteau et l'épaule de McKenna avant de finir sa course dans le filet.

« J'essayais simplement de diriger la rondelle vers le but. J'ai été très chanceux, mais j'accepte volontiers tous les buts », a lancé le jeunot en arborant un large sourire. 

Les hôtes ont cru s'être donné l'avance en infériorité numérique à 3:25 quand Phillip Danault a redirigé la tentative de tir d'Artturi Lehkonen. 

On a annulé l'action, pour plutôt punir Lehkonen pour réaction exagérée en même temps que Thomas Chabot pour accrochage. La décision a paru fouetter le CH, en plus de soulever l'ire de la foule.

« Ça nous a gonflés à bloc, a admis Weber. La frustration était forte, mais ce sont des choses qui arrivent dans le hockey. Ce n'aurait pas dû être l'appel, mais j'estime que nous avons canalisé notre énergie très bien. Nous avons été bons pendant tout le match, mais nous avons été meilleurs à partir de ce moment. »

Après avoir écoulé le temps en infériorité, les Canadiens ont raté leur quatrième occasion de la soirée en supériorité numérique. Peu de temps toutefois après sa conclusion, à 10:06, Weber a fait plaisir aux partisans en déjouant McKenna à l'aide d'un tir des poignets décoché du cercle gauche.

Byron a porté un dur coup au moral des Sénateurs à 13:37, en mettant la touche finale à un superbe échange amorcé par Lehkonen et Kotkaniemi.

Video: Julien signe son 600e gain en carrière face aux Sens

Drouin a concrétisé l'affaire dans un filet abandonné à 2 :29 de la fin.

La fatigue

Les Sénateurs ont invoqué la fatigue, eux qui en étaient à un deuxième match en autant de soirs après avoir vaincu les Red Wings de Detroit 4-2 vendredi.

« À 2-2, peut-être que nous aurions pu tenir le coup jusqu'à la fin, mais la vérité c'est que ç'aurait été juste tenir le coup », a argué l'entraîneur Guy Boucher. « Les Canadiens patinaient trop vite pour nous et plus ça allait, plus on manquait de jus. Je vois difficilement comment nous aurions pu venir de l'arrière. »

Les Sénateurs étaient pourtant prêts au dépôt initial du caoutchouc, plus que leurs rivaux qui avaient les patins dans la même bottine dans leur zone.

Heureusement pour le CH, le quatrième trio n'avait rien perdu de sa verve. Vif comme un chat, Peca a ouvert le score à 3:39 en fouettant le disque parvenu à ses pieds tout près devant le but. C'était pour lui un deuxième filet en autant de matchs.

Les visiteurs ont rappliqué 20 secondes plus tard. Brady Tkachuk a fait tomber Price à la renverse dans sa tentative d'enfoncer la rondelle derrière lui. Colin White l'a récupérée pour marquer. La contestation du Tricolore a été rejetée.

Sur la séquence, Price a paru se blesser à la jambe gauche. Il a chassé la douleur qui a paru éphémère. Julien a indiqué à l'issue du match que Price était correct.

Les Sénateurs ont pris les devants en deuxième période, malgré l'avantage des Canadiens 16-3 dans les tirs. 

Boedker a fait payer chèrement l'erreur du défenseur recrue Noah Juulsen en fond de territoire. Mark Stone lui a ravi le disque pour le relayer à Boedker qui a dégainé.

McKenna a veillé au grain. Il a réalisé deux arrêts fumants, coup sur coup, face au défenseur Jeff Petry et à l'attaquant Brendan Gallagher.

Après 40 minutes de jeu, le CH dominait 28-11 au chapitre des lancers. On s'apprêtait à activer le détonateur en troisième période.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.