Skip to main content

La route vers le 1000e match de Kessel dans la LNH a été mémorable

L'attaquant des Coyotes et double gagnant de la Coupe a fait ses débuts dans la Ligue en 2006-07

par John Kreiser @jkreiser7713 / Directeur de la rédaction NHL.com

Phil Kessel deviendra le 337e joueur dans l'histoire de la LNH et le 21e joueur actif à disputer 1000 matchs du calendrier régulier quand il se présentera sur la patinoire dans l'uniforme des Coyotes de l'Arizona pour affronter l'Avalanche du Colorado au Pepsi Center, samedi (21h (HE) ; ALT, FS-A, FS-A PLUS, NHL.TV).

L'attaquant de 32 ans en est à sa première saison avec les Coyotes, sa quatrième équipe, après que l'Arizona eut obtenu ses services dans le cadre d'une transaction avec les Penguins de Pittsburgh, le 29 juin. Le joueur originaire de Madison, au Wisconsin, a remporté la Coupe Stanley à deux reprises (Pittsburgh, 2016 et 2017) et il a atteint le cap des 30 buts en une saison six fois, si bien qu'il a été un des joueurs les plus constants dans la LNH au chapitre de la production de points au cours de la dernière décennie. Ses 824 points (357 buts, 467 passes) lui donnent le 16e rang de tous les temps chez les joueurs nés aux États-Unis, et il prendra part à son 778e match de suite en saison régulière.
 
Voici un résumé chronologique de la carrière de Kessel dans la LNH :
 
24 juin 2006: Repêché par les Bruins, puis lauréat du trophée Masterton
 
Kessel, qui a amassé 51 points (18 buts, 33 passes) en 39 matchs en tant que joueur de première année à l'Université du Minnesota, est réclamé par les Bruins de Boston au cinquième rang du repêchage 2006 de la LNH. Il fait partie de l'alignement des Bruins lors de la soirée d'ouverture de la saison 2006-07, mais il doit être hospitalisé en décembre en raison d'un cancer des testicules. Kessel subit une intervention chirurgicale et il rate 11 matchs. Il complète la saison avec 29 points (11 buts, 18 aides) en 70 rencontres. On rend hommage à son combat contre le cancer à l'occasion de la Cérémonie de remises des trophées 2007 de la LNH quand on lui décerne le trophée Masterton, remis à un joueur qui fait preuve de persévérance et d'engagement à l'endroit du hockey.

À LIRE AUSSI : Boucher : L'attaque a repris ses droits dans la LNHMessage Tex : Le blogue d'Alexandre Texier
 
12 avril 2009 : Une première saison de 30 buts
 
Kessel met fin à sa saison 2008-09 avec un coup d'éclat, alors qu'il marque trois buts et en prépare un autre dans une victoire de 6-2 contre les Islanders de New York à l'occasion de la dernière journée de la saison régulière. Kessel, qui conclut la campagne avec 36 buts, aide les Bruins à balayer leurs grands rivaux, les Canadiens de Montréal, au premier tour des séries éliminatoires de la Coupe Stanley avant que Boston ne s'incline au deuxième tour face aux Hurricanes de la Caroline en prolongation du septième match de la série. Kessel amasse 11 points (six buts, cinq aides) en 11 rencontres éliminatoires.
 
18 septembre 2009 : Échangé à Toronto
 
Les Maple Leafs de Toronto, qui ont besoin de renforts en attaque, cèdent leur choix de premier tour et celui de deuxième tour du repêchage 2010 de la LNH, ainsi qu'un choix de premier tour du repêchage 2011 de la LNH, aux Bruins en retour du joueur de 21 ans, puis ils lui accordent un contrat de cinq ans. Kessel ne prend part qu'à 70 matchs après avoir subi une intervention chirurgicale à l'épaule durant la saison morte, mais il atteint de nouveau le cap des 30 buts et il complète la saison avec 55 points. Il aide aussi les États-Unis à décrocher la médaille d'argent aux Jeux olympiques de 2010 à Vancouver.
 
20 avril 2013: De retour dans les séries
 
Pour la deuxième saison de suite, Kessel obtient un point par match en moyenne, lui qui termine la saison avec 52 points (20 buts, 32 passes) en 48 rencontres au cours d'une saison écourtée par un lock-out. Les deux mentions d'aide qu'il récolte dans une victoire de 4-1 contre les Sénateurs d'Ottawa, le 20 avril, aident les Maple Leafs à décrocher officiellement une place en séries pour la première fois depuis 2004. Kessel aide Toronto à rester en vie au premier tour contre les Bruins en marquant le filet vainqueur lors du sixième match, puis il inscrit un but et une aide pour aider les Maple Leafs à prendre les devants 4-1 en troisième période du septième match. Les Bruins reviennent toutefois de l'arrière pour créer l'égalité dans les deux dernières minutes du jeu de la troisième période avant de l'emporter 5-4 en prolongation. Kessel accepte une prolongation de contrat de huit ans qui commencera au début de la saison 2014-15, laquelle ne sera échue qu'en 2021-22.
 
1er juillet 2015: Destination Pittsburgh
 
Après avoir marqué 37 buts en 2013-14, sa cinquième saison complète d'affilée d'au moins 30 filets, et avoir de nouveau été retenu au sein de l'équipe olympique des États-Unis (étant nommé cette fois parmi les étoiles du tournoi), Kessel voit sa production décliner à 61 points (25 buts, 36 aides) en 2014-15. Les rumeurs d'échange persistent pendant des semaines, et celles-ci se terminent le 1er juillet 2015 quand des Maple Leafs en reconstruction l'échangent aux Penguins de Pittsburgh. Kessel trouve le fond du filet à son deuxième match avec les Penguins, le 10 octobre, et il dispute un 500e match consécutif le 19 décembre, devenant ainsi le 23e joueur dans l'histoire de la LNH à atteindre ce plateau.

Video: DET@PIT: Kessel bat Howard sur la mise en jeu
 
12 juin 2016: Boire dans la Coupe
 
Kessel amasse 59 points (26 buts, 33 passes) en 82 matchs du calendrier régulier au profit des Penguins en 2015-16. Mais dans les séries de la Coupe Stanley, le trio « HBK » composé de Carl Hagelin à l'aile gauche, Nick Bonino au centre et Kessel à l'aile droite est dominant. Kessel devient le meilleur marqueur de la formation de Pittsburgh avec 22 points (10 buts, 12 aides), si bien qu'il aide les Penguins à remporter leur premier championnat depuis 2009. Il termine au deuxième rang derrière Sidney Crosby au scrutin pour le trophée Conn-Smythe, remis au joueur le plus utile à son équipe dans les séries.
 
11 juin 2017: Deuxième fois champion
 
Bien que Kessel complète la saison 2016-17 avec 23 buts, son total le plus modeste durant une saison complète depuis 2007-08, il récolte un sommet en carrière de 47 mentions d'aide et il finit la campagne avec 70 points, un plateau qu'il n'avait pas atteint au cours d'une saison complète depuis 2013-14. Mais pour la deuxième année de suite, il répond à l'appel dans les séries, lui qui amasse alors 23 points (huit buts, 15 aides) pour aider les Penguins à devenir la première équipe depuis les Red Wings de Detroit en 1997 et 1998 à défendre avec succès leur titre de champions de la Coupe Stanley. Au moment où la Finale de la Coupe contre les Predators de Nashville est égale 2-2, Kessel marque un but et en prépare deux autres pour contribuer à une victoire de 6-0 à l'occasion du cinquième match de la série.
 
6 avril 2018: Pas mal de points, mais pas de troisième Coupe 
 
Kessel finit deuxième chez les marqueurs des Penguins lorsqu'il établit des sommets personnels pour les passes (58) et les points (92), et six de ses 34 buts sont des filets vainqueurs. Pittsburgh, qui est en quête d'un troisième championnat de suite, est toutefois éliminé en six matchs par les Capitals de Washington au deuxième tour éliminatoire dans l'Association de l'Est.
 
29 juin 2019: Un nouveau départ en Arizona
 
Bien que Kessel maintienne une moyenne d'un point par match (82 points; 27 buts, 55 aides en 82 matchs) au profit des Penguins en 2018-19, l'équipe glisse au troisième rang dans la section Métropolitaine et est balayée par les Islanders de New York dans leur série du premier tour. Il est échangé aux Coyotes le 29 juin 2019 en retour de l'attaquant Alex Galchenyuk. Kessel retrouve donc Rick Tocchet, qui a agi comme adjoint chez les Penguins dans les années où ils ont remporté la Coupe avant de devenir entraîneur-chef des Coyotes.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.