Skip to main content

Message Tex : Le blogue d'Alexandre Texier

Comme première collaboration avec LNH.com, l'attaquant recrue des Blue Jackets de Columbus revient sur sa préparation estivale et son début de saison

par Alexandre Texier @atexier99 / Collaborateur spécial LNH.com

L'attaquant Alexandre Texier dispute sa première saison complète dans la LNH avec les Blue Jackets de Columbus. Sélectionné en deuxième ronde (45e au total) par les Blue Jackets au Repêchage 2017 de la LNH, le natif de Grenoble, en France, a joué deux saisons avec Kalpa, dans la Liiga en Finlande, avant de faire le saut en Amérique du Nord. Après un court passage dans la Ligue américaine de hockey au cours duquel il a impressionné, Texier a été promu chez les Blue Jackets à la fin de la saison 2018-19. Sur la scène internationale, il a représenté la France au Championnat du monde 2019 de la FIHG en Slovaquie. Texier a accepté de collaborer une fois par mois avec LNH.com pour discuter du déroulement de sa saison.

Salutations aux amateurs de hockey francophones et principalement aux 'fans' français qui suivent ma carrière. J'aurai le plaisir de collaborer avec le site francophone de la LNH une fois par mois pendant la saison pour vous raconter un peu comment se déroule ma première saison complète avec les Blue Jackets de Columbus.

Comme vous le savez sans doute, j'ai fait mes débuts dans la LNH vers la fin de la dernière saison et j'ai également vécu la fièvre des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Après l'élimination des Blue Jackets au deuxième tour, j'ai joint l'équipe de France au Championnat du monde en Slovaquie.

À LIRE AUSSI : Super 16: Les Oilers se font une place; Rangers et Ducks doivent attendre

À vrai dire, tout s'est enchaîné vite et je n'ai pas vraiment eu le temps pendant l'été de réfléchir au tourbillon dans lequel j'ai été emporté à mon arrivée en Amérique vers la fin du mois de mars. C'est une bonne chose parce que je trouve que ça ne sert à rien de se poser trop de questions. Moi, je me concentre juste à jouer au hockey. 

On m'a donné une chance le printemps dernier, j'ai essayé de la saisir. Il y a eu des hauts et des bas. J'ai su identifier ce qui avait moins bien fonctionné en séries et je me suis préparé en conséquence pendant l'été.

J'ai surtout voulu me changer les idées et m'entraîner de façon différente. J'ai fait du tennis et j'ai incorporé la boxe ainsi que des sports de combat dans mon entraînement estival. La boxe, c'est un bon entraînement, très cardio comme le hockey. Mon 'coach' a fait de la boxe de haut niveau. Cela dit, je ne suis pas un fan du sport. C'était juste pour briser la routine. Je ne me considère également pas comme un bon boxeur et n'ayez crainte, l'objectif n'était pas d'apprendre à me battre dans la LNH. Ce n'est pas du tout dans mon style de jeu ni ce que je recherche, mais on ne sait jamais. Dans notre match contre les Penguins de Pittsburgh la semaine dernière, mon coéquipier Pierre-Luc Dubois a laissé tomber les gants devant Sidney Crosby. Pierre-Luc est un grand garçon et il est suffisamment solide sur ses patins pour se défendre.

J'étais content de ma préparation et je me suis présenté au camp d'entraînement des Blue Jackets prêt à travailler fort et à jouer mon hockey. Je savais que ce serait dur, les gars m'avaient prévenu. Il y a beaucoup de joueurs qui tentent de faire leur place et ils sont tous talentueux. Je me suis dit que je devais travailler plus fort que les autres et ne jamais relâcher. C'est la seule chose que j'avais en tête et ça s'est bien passé.

Je ne me souciais pas des attentes à mon endroit ou du fait qu'on m'identifie comme un jeune joueur qui devait prendre une plus grande place dans l'équipe en raison du départ d'attaquants comme Artemi Panarin et Ryan Dzingel. 

C'est quand je travaille fort et que je joue comme je suis capable que je suis à mon mieux. Je savais qu'il n'y avait rien d'acquis. Je demeurais à l'hôtel pendant le camp. J'ai déménagé en appartement seul avant le début de la saison. Ce n'est pas le même appart que j'ai habité la saison dernière. Il est situé tout près du Nationwide Arena, à 30 secondes de marche, je crois. C'est pratique que je sois proche de tout, surtout de l'aréna. Je connais mieux la ville et je peux toujours compter sur Pierre-Luc pour m'aider au quotidien au niveau de la langue. C'est un bon gars à avoir à ses côtés. Il me facilite l'intégration, tant sur la glace qu'à l'extérieur.

Mes parents sont venus me visiter pendant les séries le printemps dernier et ils doivent venir passer quelques semaines à Columbus prochainement. Nous en profiterons pour passer du bon temps ensemble.

Sur le plan hockey, nous n'avons joué que trois matchs et c'est trop tôt pour porter un jugement. 

Video: BUF@CBJ: Texier surprend Ullmark pour la victoire

Plusieurs observateurs ne nous voient pas nécessairement être dans la course pour l'obtention d'une place en séries dans l'Association de l'Est.

Nous ne prêtons pas l'oreille à ça. Nous savons ce dont nous sommes capables et que nous avons une bonne équipe. C'est à nous de faire le travail. C'est un nouveau groupe bien soudé. Nous savons que chacun des matchs sera une bataille et nous sommes prêts pour ça. 

Je suis satisfait de mes premiers matchs, mais ce n'est que le début. J'aborde la saison avec un bon niveau de confiance. Je sais qu'il y aura des hauts et des bas. L'important, c'est de rester fort mentalement. Peu importe que je connaisse un bon ou un mauvais match, je vais garder la tête haute et continuer de travailler. C'est de cette façon que je gagnerai la confiance de l'entraîneur et de mes coéquipiers.
Je suis content d'avoir réussi un premier but, lundi. Ça fait toujours plaisir de marquer, c'est bon pour la confiance et pour l'équipe. Nous avions vraiment besoin de la victoire, notre première de la saison. Ç'a fait du bien à tout le monde.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.