Skip to main content

La relation Babcock-Matthews au beau fixe

Les deux membres des Maple Leafs nient les rumeurs de mésentente

par Mike Zeisberger @Zeisberger / Journaliste NHL.com

TORONTO - Mike Babcock et Auston Matthews ont chacun mis un terme aux rumeurs selon lesquelles il y aurait un froid entre l'entraîneur des Maple Leafs de Toronto et le centre numéro un de l'équipe.

« Je lui ai demandé face à face : ''est-ce qu'on a un problème?'' Il était devant moi. On ne semble pas en avoir », a raconté Babcock vendredi.

Matthews a semblé agacé par un reportage présenté sur Sportsnet à la suite de la défaite face aux Bruins de Boston lors du match no 7 selon lequel Babcock et lui ne s'entendraient pas.

« Je n'ai aucune idée de ce dont ils parlent, a-t-il martelé. Nous avons une bonne relation. De toute évidence, vous pouvez spéculer, mais je pense que ça ne donne rien.

« Des choses arrivent, les gens spéculent. Tout ce que je peux vous dire, c'est que ce n'est pas vrai. »

À LIRE: Les Maple Leafs coulés par leur incapacité à fermer les livres

Babcock et Matthews ont discuté de ce sujet lors de leur rencontre de fin de saison vendredi. L'entraîneur a dit jeudi qu'il avait reçu un message texte jeudi d'un ami qui l'informait du reportage selon lequel il y aurait mésentente avec son jeune centre.

« Je lui ai demandé ce qui se passait, a indiqué Babcock. C'est intéressant, à Toronto, vous [les médias] faites un si bon travail. Vous êtes partout : sous le banc, dans la fente de la porte, dans nos voitures, dans le stationnement. Vous êtes partout, et chaque fois que quelqu'un fait quelque chose, ça devient une grosse histoire. »

L'analyste de Sportsnet Nick Kypreos a affirmé jeudi que Babcock avait perdu la confiance de Matthews pour diverses raisons.

À LIRE AUSSI: Les Maple Leafs devront être plus affamés

L'Américain de 20 ans a obtenu un but et une passe lors de la défaite en première ronde de l'Association Est contre les Bruins. Il a amassé 63 points (34 buts, 29 passes) en 62 rencontres cette saison.

Matthews a été sur la glace pendant 4:05 en deuxième période lors du septième match. Il semblait très frustré sur le banc au troisième engagement, lors duquel il a joué 8:16. Toronto a accordé quatre buts lors de ce troisième vingt.

« Austin était en colère en troisième période, durant les 10 dernières minutes du match, a confirmé Babcock. Probablement qu'il y avait 23 autres joueurs qui l'étaient tout autant. »

Video: BOS@TOR, #3: Matthews marque son premier de la série

L'entraîneur-chef a mentionné que la blessure au dos dont a été victime Matthews, qui l'a forcé à rater quatre parties (8 au 16 novembre), a eu un impact sur sa production en séries éliminatoires.

« Il n'a jamais été en mesure d'utiliser sa vitesse [à son plein potentiel] depuis. »

Matthews a aussi raté six parties après avoir subi une commotion cérébrale (10 au 20 décembre), ainsi que 10 autres lorsqu'il a dû subir une chirurgie à l'épaule (24 février au 20 mars).

Babcock a été questionné afin de savoir pourquoi Matthews n'évoluait pas sur la première unité du jeu de puissance. Les attaquants Tyler Bozak, Mitch Marner, William Nylander et James van Riemsdyk, ainsi que le défenseur Morgan Rielly, ont obtenu plus de temps de jeu en avantage numérique que Matthews durant la série.

Matthews et Marner ont tous deux indiqué qu'ils aimeraient être compagnons de trio la saison prochaine. En 62 matchs cette saison, ils ont évolué ensemble pendant 72:46 à 5 contre 5.

« Auston est un jeune homme qui tente de devenir le meilleur joueur au monde, a rappelé Babcock. Ce qui est le plus difficile dans la vie, c'est lorsque tu es déçu parce que tu aurais aimé en faire plus. Pour moi, en tant qu'entraîneur, ça me rend presque malade. 

« C'est un bon jeune. Nous sommes chanceux de l'avoir et je suis chanceux de le diriger. Nous allons continuer à nous améliorer avec lui à la tête de l'équipe. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.