Skip to main content

La LNH discute quotidiennement du protocole sur le coronavirus

Le commissaire Bettman assure que la priorité reste de « faire la bonne chose pour la sécurité et la santé de tous »

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Journaliste NHL.com

En fin de compte, ce n'est pas à propos des affaires. Ce n'est pas à propos du hockey.

C'est à propos de la santé.

La LNH a mis sa saison en pause au moment où les experts conseillent l'éloignement social pour ralentir la pandémie du coronavirus, et la Ligue va gérer la situation à mesure qu'elle progresse.

Le commissaire Gary Bettman a affirmé vendredi que, à sa connaissance, aucun joueur ou employé n'a reçu un test positif pour la maladie.

À LIRE AUSSI : La LNH s'attend à reprendre sa saison après la pause | Les équipes de la LNH soutiennent la décision d'interrompre la saison

« Peu importe ce qui survient, il y aura des conséquences négatives pour l'entreprise, et cela peut être important à un certain niveau, a déclaré le commissaire Bettman. Mais tout ça est secondaire par rapport à l'objectif principal, qui est de nous assurer que nous faisons la bonne chose pour la sécurité et la santé de tous. »

La situation est tellement floue qu'elle laisse planer plusieurs questions et bien peu de réponses, notamment quant à la durée de la pause, à l'impact qu'elle pourrait avoir sur les séries éliminatoires de la Coupe Stanley et sur le plafond salarial de la LNH.

« Nous pourrions avoir le temps de terminer la saison et les séries éliminatoires de manière appropriée, et il n'y a aucune raison pour l'instant de contraindre quelconque de nos options, même si nous ne savons pas encore ce qu'elles sont », a dit le Commissaire Bettman.

Le commissaire Bettman a mis sur pied un groupe composé de plusieurs hauts dirigeants qui représentent plusieurs secteurs d'opération qu'il dit « rencontrer deux fois par jour afin de discuter de toutes les solutions envisageables avec lesquelles ils pourraient avoir à faire. »

La LNH est en communication constante avec ses parties prenantes, incluant les équipes et l'Association des joueurs. Le commissaire Bettman assure que le directeur général de l'Association des joueurs Don Fehr et lui se parlent régulièrement.

« Il est le dernier à qui je dis bonne nuit et le premier à qui je dis bon matin », a-t-il dit.

Le commissaire refuse d'établir un temps minimum pour la pause ou une date limite pour l'annulation de la saison. La LNH sera guidée par les directives des représentants du gouvernement.

« Il n'est pas question d'une décision indépendante, a-t-il mentionné. Nous allons devoir compter sur les autres pour savoir quand ce sera sécuritaire, c'est pourquoi les gens peuvent spéculer, mais personne ne peut prédire quoi que ce soit avec certitude. »

La LNH examine des scénarios pour déterminer ses options, et ce processus se fera en continu.

« Nous étudions toutes les possibilités imaginables, a fait savoir le commissaire Bettman. Nous regardons le calendrier. Nous évaluons ce que nous croyons faisable en termes de temps pour continuer à jouer.

« Évidemment, il est possible que la saison se poursuive au-delà du temps normalement prévu. Combien plus longue est quelque chose que nous tentons de déterminer, et pas seulement par rapport au timing de tout cela. Nous examinons également les solutions de jeu qui correspondent à la fenêtre qui peut être laissée.

« Alors c'est tout un casse-tête, et le problème est que nous n'avons pas encore toutes les pièces.

« Donc, ce que nous faisons, nous envisageons toutes les possibilités imaginables et, à mesure que le temps passe, la donne peut changer et nous les adaptons les options. Alors, nous n'avons pas aujourd'hui un modèle qui sera celui que nous suivrons. Le modèle change chaque jour. »

Le commissaire a également dit que la LNH a demandé aux équipes d'isoler les gens à la maison pour les prochains jours. La Ligue travaille avec le personnel médical pour déterminer la durée de l'isolement.

« Nous chercherons à faire progresser les activités une fois que nous saurons si quelqu'un reçoit un test positif à court terme », a-t-il indiqué.

La LNH devra éventuellement voir à sa Cérémonie de remise des trophées, prévue pour le 17 juin à Las Vegas, le Repêchage 2020 de la LNH, prévu les 26 et 27 juin à Montréal, et l'ouverture du marché des joueurs autonomes, qui doit se tenir le 1er juillet.

Elle devra aussi voir à ses revenus reliés au hockey, qui sont séparés 50-50 entre les joueurs et les propriétaires selon la convention collective et qui servent à établir le plafond salarial.

La LNH devra également penser à sa prochaine saison. Une des choses dont ont discuté les membres du groupe de dirigeants vendredi était à savoir si le fait de conclure la présente saison plus tard affecterait le calendrier de la prochaine campagne. Elle pourrait être repoussée, mais pas réduite.

« À moins que la pandémie ne se poursuivre, que Dieu nous en préserve, j'envisage une saison 2020-21 complète et usuelle, a affirmé le commissaire Bettman. Je ne vois aucune contrainte en ce moment, sous réserve de la mise en garde que je vous ai donnée, pour tout autre point de vue. »

Le commissaire Bettman s'est montré optimiste de voir la planète se sortir rapidement de cette pandémie et que la vie, pas seulement sportive, reprenne son cours normal. La LNH sera prête lorsque le temps sera venu.

« J'apprécie le fait que vous aimeriez avoir plus de réponses, a-t-il souligné. Mais comme je le dis à l'interne quand je gère mon équipe, c'est une situation qui évolue rapidement et il y a beaucoup d'inconnu, et nous devons nous assurer de bien comprendre toutes les répercussions de tout ce qui nous attend, et comment nous allons y répondre.

« Et surtout, nous voulons faire les bonnes choses et faire preuve de bon sens. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.