Skip to main content

Krebs espère être prêt pour le camp d'entraînement des Golden Knights

Le premier choix de Vegas se remet d'une blessure au tendon d'Achille

par Danny Webster / Correspondant NHL.com

LAS VEGAS - Ce n'est certainement pas de l'extérieur de la patinoire que Peyton Krebs voulait participer à son tout premier camp de développement dans la LNH.

Mais c'est de cette position que le premier choix des Golden Knights de Vegas (17e) du Repêchage 20219 de la LNH a dû regarder l'action, lui qui a subi une déchirure partielle du tendon d'Achille lors d'un entraînement sur glace le 4 juillet. Il a dû être opéré trois jours plus tard, et il pourrait rater le début du camp d'entraînement, qui est le 6 septembre pour les recrues.

« Ce n'est clairement pas ce que tu veux quand tu joues au hockey, être assis dans les estrades », a dit l'espoir de 18 ans alors que le camp prenait fin. « C'est tout de même intéressant, parce que c'est du hockey, mais tout ce que tu veux, c'est être sur la glace. »

ESPOIRS : Poulin, à l'image du futur des Penguins? | Zegras pourrait mener le virage jeunesse des Ducks

Krebs porte actuellement une botte orthopédique, qu'il pourra enlever dans une semaine, et la stratégie quant à sa réadaptation est d'y aller lentement et de ne pas tenter un retour hâtif sur la patinoire.

« Je tente tous simplement de rester en santé. Quand ce sera le temps de revenir sur la glace, je le ferai. »

Krebs (5 pieds 11 pouces, 180 livres), était classé au 10e rang des espoirs nord-américains par le Bureau central de dépistage de la LNH. Il a amassé 68 points en 64 parties à titre de capitaine du Ice de Kootenay de la Ligue de hockey de l'Ouest. L'équipe est depuis déménagée à Winnipeg.

Son style de jeu? Il tente d'imiter le double gagnant du trophée Selke Jonathan Toews des Blackhawks de Chicago et Anze Kopitar, des Kings de Los Angeles, en étant efficace partout sur la patinoire.

Et c'est une chose que les Golden Knights aiment, eux qui comptent sur des attaquants qui sont capables de contrôler le jeu d'une extrémité à l'autre de la glace. Mark Stone, qui a été finaliste au Selke en 2019, et William Karlsson sont deux des cinq joueurs de la LNH qui ont réussi à marquer 20 buts tout en bloquant 50 tirs et en forçant 70 revirements. À cette liste s'ajoutent Aleksander Barkov, des Panthers de la Floride, Logan Couture, des Sharks de San Jose, et Mark Scheifele, des Jets de Winnipeg.

« C'est un joueur de caractère, a expliqué le directeur général des Golden Knights Kelly McCrimmon. Parmi les joueurs de son groupe d'âge, il a toujours été un des meilleurs. C'est sa manière de se comporter.

« Il a beaucoup de travail qui l'attend. Et avec ce qu'on voit de lui, nous sommes sûrs qu'il va tout faire pour atteindre son plein potentiel. Je pense qu'il peut être un excellent joueur de centre polyvalent et capable d'être créatif en offensive. »

Video: Vegas sélectionne Krebs au 17e rang

Puisque les Golden Knights n'avaient pas de choix de première ronde en 2018, Krebs est le premier joueur sélectionné lors de la première journée du Repêchage depuis que Vegas avait choisi les joueurs de centre Cody Glass (6e) et Nick Suzuki (13e) et le défenseur Erik Brannstrom (15e) en 2017. Glass est le seul qui est encore avec l'équipe, puisque Suzuki a été échangé aux Canadiens de Montréal, ce qui a permis l'acquisition de Max Pacioretty, alors que Brannstrom est passé aux Sénateurs d'Ottawa dans la transaction Stone.

Puisque Glass pourrait faire le saut dans la LNH dès cette saison, Krebs pourrait devenir le meilleur espoir de l'organisation.

« Faire partie d'une équipe de la LNH, tu en rêves toujours, a dit Krebs. Je me retrouve à Vegas. C'est une ville spéciale et je suis heureux d'être ici. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.