Skip to main content

Penguins : D'autres changements pourraient survenir, prévient Rutherford

L'échange qui a fait passer Hagelin aux Kings en retour de Pearson pourrait être le premier pas d'une série de modifications à une équipe qui en arrache

par Wes Crosby / Correspondant NHL.com

CRANBERRY, Pennsylvanie - Jim Rutherford n'a pas mâché ses mots lorsqu'il a évalué ses Penguins de Pittsburgh mercredi.

« Je suis habituellement très patient, a souligné Rutherford, mais ma patience commence à être épuisée. »
 
Après avoir annoncé que le directeur général des Penguins avait accepté une prolongation de contrat de trois ans qui le lie à l'équipe jusqu'au terme de la saison 2021-22, Rutherford a parlé d'un changement imminent. Au cours de la première de ses deux conférences de presse mercredi, il a révélé que Pittsburgh avait réalisé une transaction.

À LIRE AUSSI: Hagelin échangé aux Kings en retour de Pearson | Rendez-vous des poolers: analyse de la transaction
 
Moins d'une heure plus tard, les Penguins ont annoncé qu'ils avaient fait l'acquisition de l'attaquant Tanner Pearson des Kings de Los Angeles en retour de l'attaquant Carl Hagelin. Rutherford s'est ensuite adressé aux médias à nouveau.
 
« Nous ne sommes pas sur la bonne voie pour remporter une Coupe Stanley en ce moment », a lâché Rutherford au cours de sa deuxième rencontre, « et des changements étaient nécessaires. »
 
La transaction de Hagelin pourrait être la première d'une série de décisions difficiles que Rutherford devra prendre afin de permettre aux Penguins (7-6-3), qui montrent une fiche de 1-5-1 à leurs sept derniers matchs, de retrouver leur forme des beaux jours.

Video: VAN@PIT: Kessel aide Hagelin à créer l'égalité 

« Tout le monde veut gagner un championnat, et je pense toujours que nous en sommes capables, a mentionné Rutherford. Que nous parvenions à redresser la barre dès cette année, ou que nous devions apporter quelques changements pour rebondir l'année prochaine, je suis persuadé que nous avons une fenêtre qui est encore ouverte. Nous allons commencer à apporter des changements à cette équipe, et j'espère que nous allons retrouver le droit chemin. »
 
Au cours d'une entrevue à la station de radio 105.9 FM de Pittsburgh le 7 novembre, Rutherford a exprimé sa déception avant que les Penguins s'inclinent dans un cinquième match de suite plus tard en soirée. Il avait noté que certains joueurs se fiaient trop à Sidney Crosby, Evgeni Malkin, Phil Kessel et Kris Letang, avait qualifié le rendement de ses gardiens d'inconstant, et avait affirmé que les Penguins ne semblaient pas être habités d'un sentiment d'urgence.
 
Rutherford n'avait pas modifié son discours mercredi, mais il a pris soin de préciser qu'il n'avait pas le sentiment que les Penguins, qui ont remporté la Coupe Stanley en 2016 et 2017, formaient une équipe de bas de classement.
 
« Malgré le mauvais sentiment qui nous habite en ce moment et malgré la manière dont nous jouons, je ne pense pas que les Penguins ont atteint ce point, a nuancé Rutherford. Je vais assurément suivre la situation de bien plus près au cours des prochains mois pour bien cerner où nous en sommes. » 
 
Le président et chef de la direction des Penguins David Morehouse a déclaré qu'il était persuadé que Rutherford allait faire ce qui allait être nécessaire.
 
« Nous sommes confrontés à un léger ralentissement, mais nous ne paniquons pas encore, a affirmé Morehouse. [Rutherford] va faire ce qu'il faudra pour rendre l'équipe meilleure. C'est son travail. »
 
Rutherford n'a pas perdu de temps, alors qu'il a échangé Hagelin, qui a remporté la Coupe Stanley à deux reprises avec les Penguins après avoir été acquis des Ducks d'Anaheim en retour de David Perron et d'Adam Clendening le 16 janvier 2016. Hagelin a disputé la majeure partie de la saison à l'aile gauche du deuxième trio avec Malkin cette saison, mais il n'a obtenu que trois points (un but, deux passes) en 16 matchs.
 
« À un moment ou à un autre, nous devrons prendre des décisions difficiles concernant de bons joueurs qui font partie des favoris des partisans, a admis Rutherford. La plupart de nos joueurs sont des préférés de la foule, de toute évidence, puisque c'est ce qui se produit lorsque vous remportez des championnats. Nous devrons peut-être transiger certains de ces joueurs contre des joueurs plus jeunes. »

L'entraîneur des Penguins Mike Sullivan a indiqué qu'il espérait que cette transaction, et que celles qui pourraient suivre, génèrent un sentiment d'urgence chez ses joueurs.
 
« Je crois que ça devrait servir de réveil pour tout le monde, et que tous les joueurs vont comprendre qu'il faudra afficher un peu de constance dans notre jeu, a mentionné Sullivan. L'une des conséquences qui découlent du succès, c'est que les attentes deviennent extrêmement élevées. Personne n'a des attentes plus élevées que les gens qui se trouvent dans ce vestiaire. »
 
Hagelin était très populaire dans le vestiaire des Penguins, a reconnu Rutherford. Il a ajouté qu'il ne savait pas avec certitude quel impact le départ de Hagelin allait avoir sur la chimie de l'équipe, ce qui n'est pas une mauvaise chose.
 
« Je ne sais pas trop à quel point la chimie est forte en ce moment si je me fie à ce que je vois », a noté Rutherford.
 
Lorsqu'il lui a été demandé si la chimie représentait une inquiétude, Letang a répondu que les résultats parlaient d'eux-mêmes.
 
« Nous ne jouons pas de la manière que nous le voudrions en ce moment, a souligné Letang. Je ne pense pas que nous sommes satisfaits des résultats. Des transactions peuvent se produire dans de telles circonstances. Lorsque vous n'obtenez pas les résultats souhaités, il y a de toute évidence un problème. Le directeur général et l'entraîneur ont un travail à accomplir. C'est ce qu'ils tentent de faire. Ils veulent nous relancer et nous replacer sur le bon chemin. »
 
L'analyse de Letang semble corroborer celle de Rutherford. Mais malgré ses critiques, Rutherford s'attend à voir les Penguins connaître du succès.
 
« Je pense que nous sommes dans un creux de vague en ce moment, a expliqué Rutherford. Nous formons une équipe fragile. Nous éprouvons des difficultés. Mais la plupart du temps, je crois encore en cette équipe. »
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.