Skip to main content

Le rendez-vous des poolers

Privés de Marner, les Maple Leafs pourraient faire appel à Spezza pour prendre sa place avec Tavares

par L'équipe des poolers du LNH.com @LNH_FR

Chaque jour, l'équipe des experts en pools de hockey du LNH.com effectue un survol des différentes formations qui vont s'affronter et souligne les éléments qui doivent attirer l'attention des poolers.

À LIRE AUSSI : Les affrontements à surveiller | Les formations prévues de la journée

Maple Leafs de Toronto : Les Maple Leafs seront privés des services de l'attaquant Mitchell Marner face aux Blackhawks de Chicago. Marner a quitté le match face aux Flyers de Philadelphie à 1:57 de la deuxième période, samedi, en raison d'une blessure à la cheville et on ne connait pas encore la gravité de sa blessure. L'attaquant Jason Spezza pourrait remplacer Marner à la droite de Trevor Moore et de John Tavares, alors que les autres trios des Maple Leafs demeureraient intacts. Depuis le début de la saison, Spezza a été retranché à plusieurs reprises par l'entraîneur Mike Babcock, si bien qu'il n'a joué que neuf des 18 matchs des Maple Leafs. Il a tout de même obtenu quatre points (un but, trois passes) et pourrait s'inscrire à la feuille de pointage avec régularité en jouant avec Tavares et en obtenant un peu de temps de jeu en avantage numérique.

Stars de Dallas : Les Stars disputeront un premier match sans le défenseur John Klingberg, qui ratera au moins deux semaines d'activités en raison d'une blessure au bas du corps. En son absence, les poolers peuvent se tourner vers Miro Heiskanen chez les Stars, car c'est lui qui devrait voir son temps de jeu dans les situations offensives augmenter. Rappelez-vous la saison dernière, quand Klingberg s'est absenté pendant 18 matchs entre le 9 novembre et le 19 décembre 2018. Heiskanen avait alors bien fait, obtenant 10 points, dont cinq buts, en 18 rencontres, dirigeant également 37 tirs au filet. On pourrait assister à une situation similaire jusqu'au retour de Klingberg. Heiskanen n'a toujours aucun point en avantage numérique jusqu'ici cette saison, mais c'est peut-être sur le point de changer, alors qu'il devrait hériter des grosses minutes avec l'avantage d'un homme.

Video: DAL@CBJ: Radulov et Heiskanen font la paire

Red Wings de Detroit : L'attaquant Robby Fabbri disputera un deuxième match avec les Red Wings et il n'a pas raté ses débuts avec sa nouvelle équipe, vendredi. Fabbri a inscrit deux buts sur la première vague du jeu de puissance, un luxe qu'il n'avait pas avec les Blues de St. Louis, qui misent sur beaucoup plus de profondeur offensive que Detroit. Cette différence dans son utilisation pourrait jouer en sa faveur, d'autant plus qu'il devrait être plus utilisé à Detroit qu'à St. Louis. Avec les Blues, Fabbri était employé en moyenne 9:42 par match, tandis que l'entraîneur Jeff Blashill l'a envoyé sur la glace pendant 13:15 contre les Bruins vendredi.
À noter que le gardien Jonathan Bernier pourrait obtenir un deuxième départ consécutif. Il a réalisé 26 arrêts pour vaincre les Bruins de Boston vendredi.

Blackhawks de Chicago : Le défenseur Duncan Keith a obtenu quatre (un but, trois passes) de ses six points cette saison à ses cinq plus récents affrontements. La séquence pourrait d'ailleurs se poursuivre pour lui, car il évolue désormais à la pointe sur la première unité d'avantage numérique des Blackhawks au détriment d'Erik Gustafsson, qui occupait ce rôle en début de saison. En plus, Keith est le joueur le plus utilisé en moyenne à Chicago (25:03).

Jets de Winnipeg : La défensive des Jets en a pris pour son rhume durant l'entre-saison, et ç'a engendré beaucoup d'interrogations de la part des poolers quant au rendement du gardien Connor Hellebuyck. Force est d'admettre que ce dernier livre la marchandise, surtout récemment. À ses quatre derniers départs, le portier de 26 ans montre une fiche de 3-1-1, mais ce sont surtout ses statistiques périphériques qui impressionnent : son pourcentage d'arrêts de ,940 au cours de cette séquence est le cinquième meilleur chez les gardiens ayant joué au moins trois matchs, tandis que sa moyenne de buts alloués de 2,17 le place au huitième rang. Les poolers doivent en profiter et battre le fer pendant qu'il est chaud, d'autant plus que Hellebuyck a du succès en carrière contre les Stars, comme en témoigne sa fiche de 7-4-1, sa moyenne de 2,41 et son pourcentage de ,923 en 12 matchs.

Rangers de New York : Le défenseur Tony DeAngelo tentera d'obtenir au moins un point dans un quatrième match de suite. Au cours de cette séquence, le joueur de 24 ans cumule quatre points (un but, trois passes), dont trois ont été obtenus sur le jeu de puissance. DeAngelo a également dirigé en moyenne trois tirs au but par rencontre et il est le défenseur le plus utilisé sur le jeu de puissance en moyenne (2:21) durant cette période. Le deuxième? Adam Fox (2:03), qui a obtenu ses cinq points (deux buts, trois aides) cette saison à ses sept plus récentes sorties.

Video: DET@NYR: DeAngelo fait 1-0 sur le retour

Golden Knights de Vegas : Depuis qu'il a été blanchi de la feuille de pointage dans trois matchs consécutifs entre les 21 et 25 octobre, l'attaquant Max Pacioretty est le deuxième meilleur marqueur des Golden Knights avec cinq points (deux buts, trois passes) en six matchs. Il fait également le bonheur des poolers dans les ligues à catégories multiples avec ses 27 tirs au filet, ce qui le place au premier rang chez les Golden Knights et à égalité au cinquième rang dans toute la LNH. 

Bruins de Boston : Le gardien auxiliaire Jaroslav Halak obtiendra un deuxième départ en six matchs après avoir partagé les départs presque également avec Tuukka Rask lors des 11 parties précédentes. Halak a connu un bon début de saison, mais ses trois dernières sorties ont été un peu plus difficiles, même s'il a conservé une fiche de 2-0-1. Au cours de cette séquence, il n'a jamais affiché un pourcentage d'arrêts supérieur à ,909 et il a conservé une moyenne de buts alloués de 3,92.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.