Skip to main content

Grzelcyk est un cas incertain, mais Chara sera du match no 6

Acciari a le feu vert des médecins de Boston, qui tentera d'éviter l'élimination contre les Blues

par Tom Gulitti @TomGulittiNHL / Journaliste NHL.com

ST. LOUIS - Matt Grzelcyk continue de se soumettre au protocole des commotions cérébrales, mais les Bruins de Boston espèrent que la pause de deux jours aidera le défenseur à recevoir le feu vert pour participer au match no 6 de la Finale de la Coupe Stanley contre les Blues de St. Louis, dimanche au Enterprise Center (20 h HE, TVAS, NBC, CBC, SN).

Le retour de Grzelcyk donnerait aux Bruins un coup de pouce fort nécessaire, eux qui tirent de l'arrière 3-2 dans la série quatre de sept.

« Il aura l'occasion de patiner samedi et de jouer dimanche », a déclaré l'entraîneur des Bruins Bruce Cassidy après l'arrivée des Bruins à St. Louis vendredi. « Je ne peux pas spéculer. Nous espérons qu'il sera disponible et qu'il aura eu le feu vert pour jouer grâce au temps qu'il y a entre les deux parties. »

À LIRE AUSSI : Les Bruins savent dans quoi ils s'embarquentBerube voit déjà à ce que les Blues gardent leur sang-froidCarte postale de la Finale : St. Louis

Grzelcyk, qui totalise sept points (trois buts, quatre passes) en 19 matchs des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, n'a pas joué depuis qu'il s'est blessé en encaissant une mise en échec de l'attaquant de St. Louis Oskar Sundqvist dans le match no 2 le 29 mai. Sundqvist a écopé une punition pour avoir donné de la bande en plus d'avoir été suspendu pour le match no 3.

Les Bruins espéraient que Grzelcyk soit disponible pour le match no 5 - un revers de 2-1 à Boston jeudi - après qu'il se soit entraîné avec l'équipe mercredi et qu'il ait participé à l'entraînement facultatif de jeudi, mais il n'a pas obtenu l'accord des médecins.

« Il est un défenseur mobile efficace, ce qui peut être utile pour briser leur échec-avant », a noté le défenseur Charlie McAvoy. « C'est malheureux que nous n'ayons pas pu compter sur lui depuis le match no 2. S'il peut revenir au jeu, ce serait très énergisant pour notre équipe. Cela dit, les gars ont été capables de prendre la relève et d'avoir la bonne attitude. »

Le côté positif pour les Bruins, c'est que le capitaine Zdeno Chara a été en mesure de participer au match no 5 après avoir subi des blessures au visage quand il a été atteint par une rondelle lundi dans le match no 4.

Alors que les Bruins ont employé sept défenseurs par mesure de précaution, Chara a effectué 25 présences en 16:42 de temps de glace jeudi (sa moyenne en séries éliminatoires était de 21:41), et Cassidy a confirmé que Chara s'est bien senti sur le plan physique durant toute la rencontre, mis à part un peu de douleur, ce qui est compréhensible.

Cassidy ne sait pas si Chara pourra jouer plus de minutes dans le match no 6, alors que les espoirs de Coupe Stanley de Boston seront à l'enjeu.

« L'un des problèmes était qu'il n'avait pas mangé beaucoup, donc c'était une question de force et il faut être prudent avec cela, a mentionné Cassidy. Maintenant, est-ce que les trois jours lui permettront de gagner en force ou est-ce que ce sera le contraire? Je ne sais pas. Je n'ai jamais subi cette blessure. C'est quelque chose dont nous devrons discuter avec lui et dimanche soir, nous aurons probablement une meilleure idée de la charge de travail que nous pouvons lui donner.

« Nous espérons évidemment assez bien jouer pour ne pas le pousser à la limite, mais nous faisons face à l'élimination, donc nous prendrons ces décisions en cours de rencontre. »

Cassidy a indiqué que l'attaquant Noel Acciari se sent bien après avoir été retiré du match par l'observateur pour les commotions cérébrales jeudi. Acciari a semblé être secoué quand il a été mis en échec par le joueur de centre de St. Louis Tyler Bozak et il n'a pas joué par la suite.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.