Skip to main content

Eller permet aux Capitals de prendre leur revanche sur les Canadiens

L'attaquant a tranché en prolongation pour mettre fin à un match fertile en rebondissements

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Des duels Capitals-Canadiens en novembre au Centre Bell, on en prendrait davantage. Après s'être livré un match débridé au début du mois, les deux équipes ont remis ça en offrant tout un divertissement aux 21 302 amateurs présents, lundi.
 

À LIRE AUSSI: Les Capitals retrouvent leurs couleursOvechkin ne pouvait que s'incliner devant le brio de Price

Si Montréal avait eu le dernier mot 6-4 le 1er novembre, Washington a savouré une douce revanche en l'emportant 5-4 en prolongation.

L'ancien du CH, Lars Eller, a mis fin à la soirée à 3:24 de la courte période de prolongation.

« Il s'en est passé des choses et, en fin de compte, nous étions fatigués, a commenté l'entraîneur des Canadiens Claude Julien. Nous avons dû composer avec trois trios en troisième période. Notre quatrième trio avait beaucoup de difficulté ce soir. »

Alex Ovechkin, avec ses 14e et 15e filets de la campagne, Brett Connolly et Nicklas Backstrom ont inscrit les autres réussites des Capitals (10-7-3). Le défenseur Dmitry Orlov a glané deux aides, atteignant la marque des 100 en carrière.

Mike Reilly, Brendan Gallagher, Jeff Petry et Kenny Agostino ont été les buteurs du CH (11-6-4). Jesperi Kotkaniemi a récolté deux passes. Max Domi a amassé une aide, étirant à 10 sa séquence de rencontres avec au moins un point.

Carey Price a été moins occupé que le duo de gardiens des Capitals, mais il a signé quelques bijoux d'arrêts incluant quelques-uns face à Ovechkin avec le score égal 4-4. « Ovi » n'a pu que s'incliner devant les prouesses du gardien vedette, en l'applaudissant et en allant le féliciter après que Price lui eut volé un but avec moins d'une seconde à écouler au temps réglementaire.

« Carey a tout fait pour nous garder dans le match, a estimé Julien. Il a peut-être accordé cinq buts, mais c'est grâce à lui si nous étions encore dans le coup. C'est un point de classement que nous allons accepter volontiers, surtout au retour d'un voyage d'une semaine dans l'Ouest canadien. »

Price a terminé la soirée avec 29 arrêts. 

Après avoir déjoué Phoenix Copley quatre fois en 22 lancers, le Tricolore a vu Braden Holtby repousser ses 22 tirs suivants.

« Je ne trouve pas que (Copley) a mal joué, mais nous devions changer le rythme, a expliqué le pilote des Capitals Todd Reirden. Le plan était de ménager Braden parce qu'il vient de se rétablir d'une blessure, mais il arrive parfois qu'on doive modifier le plan. Il a super bien fait. J'avais eu une discussion avec le thérapeute avant de l'envoyer dans la mêlée. »

Holtby a volé Gallagher d'un but peu de temps avant le filet décisif d'Eller en surtemps.

« Il a fait un bel arrêt, mais si je soulève le disque un peu plus il n'a aucune chance, a mentionné Gallagher. J'aimerais ravoir l'occasion. "Phil" (Danault) a fait un super jeu, mais je n'ai pas mis toute la gomme que j'aurais voulu sur le tir. J'ai donné la chance à Holtby de faire l'arrêt et il l'a fait. »

En plus de devoir raccourcir son banc en troisième période, Julien a dû composer avec cinq défenseurs à compter de 12:52 de la première période à la suite de la perte de Noah Juulsen, qui a été atteint pas une, mais deux fois au visage par des tirs. Si, la première fois, la visière avait encaissé le plus gros de l'impact, il n'a pas eu la même chance à la seconde occasion.

« Nous en saurons davantage au sujet de Noah qui s'est rendu à l'hôpital subir des examens », a précisé l'entraîneur.

La suite du 1er novembre

Les deux équipes ont repris là où elles avaient laissé dans leur match de fou, en lever de rideau de novembre.

Les Canadiens ont ouvert le score à 9:20 avant de voir les Capitals marquer deux fois en l'espace de 1:24 aux 14e et 15e minutes pour prendre les devants. 

Les hôtes ont rappliqué en frappant avec la vitesse de l'éclair, tôt au deuxième vingt.

Gallagher a d'abord créé l'égalité à la 20e seconde. Petry a ensuite fait 3-2 pendant un jeu de puissance 48 secondes de jeu plus tard. 

Agostino a mis fin à la soirée de travail de Copley à 1:35 en effleurant le tir d'Artturi Lehkonen. C'était pour lui un premier but dans l'uniforme bleu-blanc-rouge.

L'intensité a augmenté de quelques crans et le Tricolore a par la suite raté une occasion unique de porter un dur coup au moral des Capitals en ne profitant pas d'une supériorité numérique de quatre minutes.

« Nous étions en bonne position, mais nous avons écopé de quelques pénalités qui leur ont donné l'occasion de revenir dans le match », a relevé Julien.

Les Capitals sont revenus dans le coup à 13:20 grâce à Backstrom à égalité numérique.

Ovechkin les a ramenés à égalité au score pendant une double supériorité numérique au début du troisième vingt. Avec un 236e filet en attaque massive, le Russe a égalé Mario Lemieux au septième rang de l'histoire de la LNH.

Ovechkin s'est vu offrir quelques autres chances de grande qualité d'en finir en temps réglementaire, mais Price lui a fermé la porte au nez.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.