Skip to main content

Domi et Shaw s'éclatent face aux Red Wings

Les Canadiens marquent huit fois pour signer un gain de 8-1 à Detroit

par Dave Hogg / Correspondante NHL.com

DETROIT -- Andrew Shaw a réussi son premier tour du chapeau dans la LNH et Max Domi a établi une marque personnelle avec une performance de cinq points pour permettre aux Canadiens de Montréal d'écraser les Red Wings de Detroit 8-1, mardi, au Little Caesars Arena.

Domi a inscrit deux buts et trois aides et Jonathan Drouin, le troisième membre de ce trio, a amassé quatre passes, un sommet en carrière.

À LIRE AUSSI : Tour d'horizon des matchs du 26 février

« Tout ce que j'ai fait ce soir, c'est grâce à Max et à (Jonathan), a déclaré Shaw. J'ai seulement essayé de bien me positionner et eux, ils m'envoyaient toujours la rondelle. »

Les trois membres de ce trio ont terminé la soirée avec un différentiel de plus 5 chacun. Ils étaient réunis pour la première fois depuis plusieurs matchs. Dernièrement, Shaw et Domi évoluaient avec Tomas Tatar, tandis que Drouin était accompagné de Brendan Gallagher et Phillip Danault sur le premier trio.

L'entraîneur des Canadiens Claude Julien a cependant décidé de brasser les cartes après la défaite de 2-1 des Canadiens contre les Devils du New Jersey lundi.

« On a eu une bonne réunion et on a décidé de changer les trios, a expliqué Julien. Toutes les équipes connaissent des périodes creuses et à ce moment-ci de la saison, il fallait vite remonter la pente. »

Detroit (23-32-9) a subi un sixième revers consécutif (0-4-2). Jimmy Howard a accordé six buts sur 22 lancers lors des deux premières périodes avant d'être remplacé pour la troisième fois à ses trois derniers départs.

« La rondelle rentrait beaucoup trop facilement, mais ce n'est pas à cause de nos gardiens », a indiqué l'entraîneur des Red Wings Jeff Blashill. « Si vous ne vous appliquez pas en défense dans cette ligue, vous n'avez aucune chance de gagner. Vous allez passer votre temps à ramasser la rondelle dans votre but. »

Montréal (34-23-7), qui a remporté seulement une troisième victoire à ses neuf dernières rencontres, détient la première place de quatrième as dans l'Association de l'Est, un point devant les Penguins de Pittsburgh.

« À cette période-ci de l'année, il faut être prêt à jouer sur n'importe quel trio et avec n'importe qui, a révélé Domi. On doit gagner le plus de parties possible et on s'est assurés de le faire ce soir. »

Carey Price a réalisé 28 arrêts pour signer la 312e victoire de sa carrière dans la LNH. Il est à deux gains de Jacques Plante, le gardien le plus victorieux de l'histoire des Canadiens.

Les Red Wings ont subi huit défaites d'affilée contre Montréal (0-7-1) et ils ont été dominés 45-17 au cours de cette séquence.

« Je ne sais pas pourquoi c'est toujours comme ça contre cette équipe, a mentionné Blashill. Ils nous surclassent constamment. C'est une vraie farce. »

Tatar a donné les devants 1-0 aux Canadiens à 6:16 du premier engagement, puis Montréal a mis le match hors de la portée des Red Wings avec cinq buts au deuxième tiers.

Après que les Canadiens eurent neutralisé deux supériorités numériques adverses consécutives, Shaw a porté le pointage à 2-0 à 2:22 de la deuxième période.

Brendan Gallagher a creusé l'écart à 3-0 à 11:19 en marquant son 27e but de la saison, un sommet d'équipe, à l'aide d'un tir du cercle droit.

Les Red Wings ont été incapables de décocher un lancer lors d'une montée à deux contre un un peu plus tard et les Canadiens en ont profité pour contre-attaquer à quatre contre deux. Domi a alors touché la cible pour accentuer la priorité des siens à 4-0 à 13:48.

Video: Domi, Drouin et Shaw dominants dans un gain de 8-1

Joel Armia a porté la marque à 5-0 à 16:09, puis Anthony Mantha a riposté à 18:16 pour réduire l'écart à 5-1 pour Detroit.

« Je ne peux pas l'expliquer », a laissé tomber le centre des Red Wings Dylan Larkin. « C'est gênant. Nos partisans et la ville de Detroit méritent mieux. »

Shaw a compté à 19:17 pour lancer Montréal en avant 6-1. Domi a ensuite marqué son deuxième filet de la partie à 2:42 de la troisième période pour porter le pointage à 7-1. 

« On était prêts au début de chacune des périodes et une fois qu'on était lancés, on continuait de jouer, a ajouté Domi. On savait qu'il fallait gagner ce match. »

Shaw a complété son tour du chapeau à 18:27 pour confirmer la victoire de 8-1 des Canadiens.

« J'ai déjà connu des matchs de deux buts, mais c'est vraiment agréable d'en compter un troisième, a affirmé Shaw. Ç'a été une excellente soirée pour nous tous. »

Ce qu'ils ont dit

« J'ai encore beaucoup d'amis dans cette équipe, des joueurs que j'ai côtoyés pendant sept ans, et ce qu'ils vivent est difficile. Ils ont participé aux séries 26 années de suite, mais ça ne sera pas le cas cette année. Les dynasties vont et viennent, et ils doivent faire face à beaucoup d'adversité. » -- L'attaquant des Canadiens Tomas Tatar, qui a disputé ses 407 premières parties dans la LNH avec Detroit

« Il n'y avait pas de cœur, pas de fierté sur la patinoire. Ç'a commencé dès la mise au jeu initiale. On n'était pas du tout dans le coup. C'est honteux. On doit pouvoir se regarder dans le miroir après un match, mais ce soir, on n'a même pas essayé. » -- Le défenseur des Red Wings Niklas Kronwall

Ce qu'il faut savoir

Avant cette performance de cinq points en un match de Domi, lui et son père Tie Domi n'en avaient jamais récolté plus de trois en un total combiné de 1305 parties dans la LNH. … Les quatre aides de Drouin lui ont permis de mettre fin à une disette de sept matchs sans point. … Les trois dernières défaites de Detroit, contre le Wild du Minnesota, les Sharks de San Jose et les Canadiens, sont survenues à la maison après une journée de repos, alors que leurs adversaires disputaient une deuxième partie en deux jours.

La suite

Canadiens : Visiteront les Rangers de New York vendredi (19h HE; MSG, TSN2, RDS, NHL.TV)

Red Wings : Accueilleront les Coyotes de l'Arizona samedi (20h HE; FS-D+, FS-A+, NHL.TV)

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.