Skip to main content

Domi lance moins qu'en Arizona, mais il marque plus!

Jonathan Drouin ne doutait pas des aptitudes de marqueur de son nouveau coéquipier chez les Canadiens

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Jonathan Drouin savait que Max Domi était un bien meilleur marqueur que ce qu'il avait montré au cours des deux dernières saisons qu'il a passées dans l'uniforme des Coyotes de l'Arizona.

« Je n'avais aucun doute et je ne suis pas surpris de voir les succès qu'il connaît avec nous », a énoncé Drouin, mercredi, en parlant de son coéquipier qui a été choisi le joueur par excellence des Canadiens de Montréal pour le mois d'octobre.

« Je connaissais bien Max pour avoir joué avec lui, a-t-il rappelé. J'étais heureux que l'équipe fasse son acquisition. C'est un très bon joueur. »

À LIRE AUSSI : Le CH n'a que lui à blâmerPlus de « love » entre Montréal et Radulov | Gagné : Kotkaniemi bénéficie des succès des Canadiens

Après avoir connu en Arizona des saisons de neuf buts en 59 matchs et en 82 matchs, respectivement, Domi a déjà cinq buts au compteur après seulement 11 rencontres cette saison.

« Ç'a été difficile pour les Coyotes et pour lui la saison dernière. Ç'a été sensiblement la même situation que pour nous », a noté Drouin.

Si Domi badine quand on lui demande si on veut le voir tirer davantage vers le filet, Drouin ne fait pas de cachette que « lancer » est le mot d'ordre pour son coéquipier et lui.

« On se dit que nous ne devons pas nous retenir de tirer au but », a souligné Drouin qui a trois filets et huit points à sa fiche. « Nous avons tendance à multiplier les passes. Nous nous disons souvent qu'un de nous deux doit décocher des tirs. Max lance, je suis content que ça fonctionne pour lui. Il n'y a pas grand-chose à changer. Il faut continuer de lancer, ça va bien aller. »

Video: MTL@BOS : Belle feinte à genoux de Max Domi

Fait bizarre, il se trouve que Domi a lancé moins souvent au but au cours du premier mois d'activités cette saison qu'il l'a fait la saison dernière. Il a cadré 23 tirs, comparativement à 40 lancers pour le mois d'octobre 2017. Il n'avait obtenu qu'un but après ses 13 premiers matchs et il totalisait neuf points. 

L'entraîneur Claude Julien dissimule difficilement sa satisfaction quand on évoque l'échange impliquant Alex Galchenyuk qui a permis de mettre la main sur Domi.

« On parle de deux joueurs complètement différents, a-t-il réagi. L'un (Domi) patine davantage que l'autre (Galchenyuk), mais l'autre est un bon marqueur.

« Dans le cas de Max, nous étions convaincus qu'il pouvait évoluer à la position de centre et nous donner de la vitesse dans le style d'équipe que nous voulions avoir cette saison.

« Ce n'est pas une flèche à l'endroit d'Alex. C'est un marqueur-né qui a réussi de gros buts pour nous. »

« Les échanges sont parfois bons pour les deux équipes. En ce qui nous concerne, on pense que ç'a été un bon échange. Espérons pour Alex et l'Arizona que le type de joueur qu'il est fasse l'affaire des Coyotes. »

Galchenyuk a raté une bonne partie du mois d'octobre, blessé. Il a marqué son premier but mardi et il a amassé quatre points en autant de rencontres cette saison. 

Meilleur marqueur

Domi est le gagnant du segment d'octobre de la Coupe Molson en vertu des quatre sélections à titre de deuxième étoile du match qu'il s'est vu attribuer dans les 11 rencontres de l'équipe. Il a devancé au total des points Tomas Tatar, Paul Byron, Carey Price et Drouin.

« C'est 'cool', mais ça ne veut pas dire grand-chose à vrai dire », a humblement commenté le Torontois âgé de 23 ans. « C'est un bon début de saison pour tout le groupe. Le succès collectif est la somme des succès individuels. Une équipe a besoin de la contribution des quatre trios, des six défenseurs et des deux gardiens et c'est ce que nous obtenons jusqu'à maintenant. C'est beau les honneurs individuels, mais il faut voir avant tout à ce que l'équipe connaisse du succès. »

Domi domine l'équipe avec 11 points, incluant cinq obtenus sur le jeu de puissance. Il a établi une marque personnelle de six rencontres d'affilée avec au moins un point (5-3-8) par match.

Il se verra remettre le trophée au cours d'une brève cérémonie avant le match contre les Capitals de Washington au Centre Bell, jeudi (19h30 HE; RDS, TSN2, NBCSWA).

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.