Skip to main content

Deux espoirs des Capitals en lice pour un poste disponible

McMichael et Lapierre sont devenus les principaux candidats pour combler l'absence de Backstrom

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

ARLINGTON, Virginie -- Connor McMichael et Hendrix Lapierre brillent tous deux dans le cadre d'une saine compétition à laquelle ils se livrent présentement au camp d'entraînement, dans le but de montrer qu'ils peuvent non seulement jouer un rôle dans les succès des Capitals de Washington à long terme, mais dans l'immédiat aussi.

Étant donné que Nicklas Backstrom risque de ne pas être prêt à temps pour le match d'ouverture du 13 octobre prochain contre les Rangers de New York en raison d'un mal à la hanche qui perdure, les Capitals sont à la recherche d'un joueur de centre capable d'évoluer au sein du deuxième ou troisième trio. 

McMichael, qui a été sélectionné au 25e rang du repêchage 2019 de la LNH, et Lapierre, un choix de 22e rang à l'occasion du repêchage 2020 de la LNH, se sont imposés comme les deux principaux candidats pour combler cette absence et on prévoit qu'ils disputeront tous deux leur troisième match préparatoire du camp, lundi, quand Washington rendra visite aux Devils du New Jersey au Prudential Center.

« C'est cool, a dit McMichael dimanche. Nous avons tous deux droit à une opportunité avec [Backstrom] qui est à l'écart en ce moment et ne sait pas quand il sera de retour. C'est donc une grande opportunité pour nous deux et nous nous forçons l'un l'autre à donner le maximum. »

À LIRE AUSSI : Capitals: Il commence à se faire tard pour Backstrom

McMichael et Lapierre se sont à nouveau entraînés, dimanche, au sein du groupe qui comprenait tous les vétérans joueurs des Capitals et ils ont su tenir le rythme durant la première semaine et demie du camp. Lapierre est le meilleur marqueur des Capitals jusqu'ici avec une récolte de quatre points (toutes des mentions d'aide) à ses deux premiers matchs préparatoires. McMichael n'a pas amassé de point à ses deux premières sorties, mais il a provoqué plusieurs belles occasions de marquer, tout particulièrement en troisième période du match de mercredi qui s'est soldé par une défaite de 5-4 contre le New Jersey.

« Connor et moi savons qu'il y a un poste qui est libre et nous essayons de tout faire ce qu'il est possible de faire pour mériter ce poste, a indiqué Lapierre. Ça va être une bataille dure, mais saine, et on verra bien ce qui arrivera par la suite. »

L'entraîneur des Capitals Peter Laviolette a dit bien aimer ce que les deux jeunes joueurs de centre ont accompli jusqu'ici et avoir hâte de voir ce qu'ils feront au fil des prochains matchs préparatoires, quand les équipes adverses aligneront un nombre de plus en plus élevé de joueurs qui entreprendront la prochaine campagne dans la LNH.

« Évidemment, nous nous retrouvons dans un contexte où, présentement, nous devons évaluer ce que nous avons sous la main au poste de centre, et je trouve qu'ils ont fait du vrai bon travail à l'entraînement et aussi dans les matchs simulés, a noté Laviolette. Ils ont tous les deux eu un bon impact à l'attaque dans leur dernier match, alors nous allons continuer de les évaluer. »

McMichael semblait avoir une longueur d'avance dans la course pour décrocher un poste au moment où le camp s'est amorcé, lui qui a disputé son premier match dans la LNH le 24 janvier dernier contre les Sabres de Buffalo et a été le meilleur marqueur de l'équipe de Hershey dans la Ligue américaine de hockey, la saison dernière, avec une production de 14 buts et 27 points en 33 matchs. 

L'athlète de 20 ans a consacré sa saison morte à améliorer son niveau de force physique dans le bas du corps, alors qu'il a passé une partie de son été à s'entraîner au centre d'entraînement de haute performance de Gary Roberts à Toronto. Il dit avoir ajouté cinq ou six livres à sa charpente de six pieds et 180 livres.

« Je trouve que je deviens meilleur de période en période, à force de retrouver mes jambes après la saison morte, de me sentir plus à l'aise sur la glace et de trouver mon rythme », a dit McMichael.

À l'approche du camp, Lapierre semblait destiné à entreprendre la saison avec le Titan d'Acadie-Bathurst dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Sauf que l'attaquant de 19 ans a forcé les dirigeants des Capitals à l'évaluer de façon plus poussée en raison du niveau de jeu qu'il a offert. 

Après avoir amassé deux aides à son premier match préparatoire, le 26 septembre contre les Bruins de Boston, il en a ajouté deux autres mercredis face aux Devils, notamment quand il a dirigé une longue passe avant vers T.J. Oshie qui a permis à celui-ci de s'échapper et de marquer en deuxième période.

« Il a confiance en sa façon de jouer et je trouve que ça paraît sur la patinoire, a affirmé Oshie. La façon dont il transportait la rondelle sur la glace, il avait l'air de quelqu'un qui jouait de façon décontractée, qui cherchait tout simplement à lire le jeu - et bien, souvent, sa lecture était la bonne. »

Lapierre, lui aussi un athlète de 6 pieds et 180 livres, a dit avoir « gagné quelques livres cet été », mais il a surtout cherché à transformer une portion de sa graisse corporelle en masse musculaire. Et bien que le fait qu'il soit dans la course pour obtenir un poste chez les Capitals puisse représenter une surprise pour ceux qui suivent l'équipe de loin, le principal intéressé en avait fait son objectif dès le début du camp après avoir enregistré 31 points (huit buts, 32 passes) en 21 matchs la saison dernière avec les Saguenéens de Chicoutimi dans la LHJMQ (ses droits ont été échangés au Titan durant la saison morte).

« Mon travail en tant que joueur de hockey est d'être le meilleur joueur que je puisse être à chaque journée qui passe, et j'ai le sentiment en ce moment que j'y arrive plutôt bien, a déclaré Lapierre. Mon but, quand je suis arrivé au camp d'entraînement, c'était d'être retenu au sein de la formation, et je suis convaincu que je dois juste continuer de jouer et les choses vont bien tourner. »

Malgré cette rivalité pour décrocher un poste qui les oppose, Lapierre et Michael ont tissé des liens d'amitié, ce qui les aide à mieux gérer l'expérience qu'ils vivent tous les deux.

« Nous nous parlons tous les jours, a indiqué McMichael. Nous ne parlons pas vraiment de ce qui se passe sur la patinoire, mais c'est une bonne personne. Nous nous entendons bien et nous avons beaucoup de plaisir. »

Bien qu'il soit possible que McMichael et Lapierre entreprennent tous les deux la saison régulière avec les Capitals si Backstrom n'est pas suffisamment en santé pour jouer, ils savent tous les deux qu'il faudra peut-être choisir l'un aux dépens de l'autre.

« On n'en parle pas vraiment, mais je pense qu'on sait tous les deux, dans le fond, que ça va en venir à ça, a reconnu Lapierre. On essaie juste de se pousser l'un l'autre à faire mieux. … C'est une compétition qui est vraiment saine. C'est un joueur de hockey formidable. Je suis certain que ce sera une dure bataille et on verra ce que ça donnera. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.