Skip to main content

Deux autres trophées pour Lafrenière en attendant la suite

La jeune sensation de l'Océanic a été nommé le joueur le plus utile à son équipe dans la LHJMQ

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

QUÉBEC - Alexis Lafrenière y est presque. Après deux saisons à retenir l'attention, voilà que son année d'admissibilité au repêchage de la LNH se pointe finalement le bout du nez.

En attendant, l'attaquant de l'Océanic de Rimouski a ajouté deux autres honneurs à sa collection, mercredi, au Gala des Rondelles d'Or de la LHJMQ en mettant la main sur le trophée Michel-Brière, remis au joueur le plus utile, et sur le trophée Paul-Dumont, remis à la personnalité de l'année.

« C'est plaisant d'être reconnu à travers la Ligue, ce sont de très beaux honneurs, a-t-il commenté. Ce sont des trophées individuels, mais il y a toujours une équipe derrière qui travaille avec toi. Je vois ça comme des trophées d'équipe. »

Le patineur de 17 ans a été préféré au meilleur marqueur de la saison régulière Peter Abbandonato, des Huskies de Rouyn-Noranda, et à Joseph Veleno, des Voltigeurs de Drummondville pour le titre de joueur le plus utile.

À LIRE : Guy Lafleur, le meilleur joueur de l'histoire de la LHJMQ | Lavoie sacré meilleur espoir professionnel

Lafrenière a été impliqué dans la course au championnat des marqueurs de la LHJMQ jusqu'au tout dernier moment, concluant la campagne au troisième rang avec 105 points, dont 37 buts, en 61 rencontres. 

« J'ai développé le côté défensif de mon jeu et j'ai beaucoup appris, a ajouté le no 11 de l'Océanic. J'ai un peu pensé au championnat des marqueurs, mais ce n'était pas mon objectif principal. Quand l'équipe gagnait, c'était toujours bien de pouvoir contribuer aux victoires. »

Il a également terminé au troisième échelon au chapitre de la moyenne de points par match (1,72) derrière Maxime Comtois (1,92) et Veleno (1,76), deux joueurs qui cognent à la porte des rangs professionnels.

La saison de l'attaquant de 17 ans n'est pas encore terminée - l'Océanic a rendez-vous avec les Screaming Eagles du Cap-Breton au deuxième tour des séries - et Lafrenière trouvera assurément le moyen de faire parler de lui à quelques autres occasions.

Professionnalisme

C'est ce qu'il fait depuis sa première saison à Rimouski et il gère très bien toute l'attention qui lui est portée, ce qui lui a valu le titre de personnalité de l'année dans le circuit Courteau. Comtois et le défenseur Noah Dobson étaient aussi en lice pour l'obtention de cet honneur.

« Alexis est une tête d'affiche depuis l'âge de 16 ans quand il est arrivé dans la LHJMQ. Ce que j'aime de lui, c'est qu'il est capable de bien gérer tout ça », avait déclaré le commissaire Gilles Courteau en entrevue plus tôt cette saison.

« C'est un gars qui a les deux pieds sur terre. J'aime beaucoup la manière dont il évolue au sein de notre ligue et je suis certain que ça va bien le préparer pour la LNH. »

Il a tout d'abord mené la formation canadienne des moins de 18 ans à la médaille d'or à titre de capitaine en récoltant 11 points, dont cinq buts, en cinq matchs à la Coupe Hlinka-Gretzky avant d'être le plus jeune joueur sélectionné au sein d'Équipe Canada junior pour le Championnat mondial junior en décembre.

Peu utilisé par l'entraîneur Tim Hunter lors du tournoi présenté à Vancouver, il a récolté un but en cinq matchs et s'est comporté en professionnel lorsqu'il s'est retrouvé au cœur d'une controverse bien malgré lui.

Si sa prochaine saison est aussi divertissante que celle qui vient de passer, les amateurs de hockey seront sans doute servis.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.