Skip to main content

Danault a aimé jouer avec le « petit magicien »

Le vétéran joueur de centre des Canadiens fait l'éloge de Nick Suzuki

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

OTTAWA - Phillip Danault a bien aimé avoir Nick Suzuki dans son trio. Le « petit magicien », que Danault l'a qualifié au terme de la victoire de 4-0 des Canadiens de Montréal contre les Sénateurs d'Ottawa, samedi.

« Il possède un bon coup de patin, des habiletés manuelles exceptionnelles et son sens du hockey est une coche en haut », a énuméré Danault.

« Je n'ai pas réellement à lui donner des conseils, il est très intelligent, a-t-il poursuivi. C'est un excellent ailier, je l'aime bien. Il apporte quelque chose de différent. Il est super bon en défense, c'est un joueur complet. Je n'ai que de bonnes choses à dire à son endroit. C'était le "fun" de jouer en sa compagnie. Il est toujours bien positionné sur la patinoire. »

À LIRE AUSSI: Keith Kinkaid signe un jeu blanc à ses débuts

Après avoir terminé son concert d'éloges, Danault a pris soin de rabaisser le niveau d'espérance quelque peu, en précisant qu'on doit lui donner du temps.

Du temps, Claude Julien ne paraît pas croire qu'il en a besoin tant que ça. L'entraîneur parlait comme un « coach » prêt à lui faire une place dans la formation.

« Il a du plaisir à jouer avec les gars et c'est réciproque. Quand tu as du talent comme Nick Suzuki, c'est sûr que les gars vont aimer jouer avec lui », a-t-il laissé tomber.

Danault et l'autre membre du trio Tomas Tatar ont offert une deuxième performance beaucoup plus aiguisée en présaison. 

« Ce n'était que notre deuxième match, il fallait nous donner une chance », a réagi Danault, en passant son message. « C'est normal, l'été on ne peut pas recréer les situations de match. On ne complète pas nos actions, comme les mises en échec. On se remet dedans tranquillement et ce n'est que positif. »

Danault et Petry ont récolté deux points chacun en supériorité numérique -- un but et une passe. Tatar a ajouté un but, également en supériorité.

Video: MTL@OTT: Petry et Danault font la paire

Danault est en voie de prouver son point selon lequel il mérite plus de temps d'utilisation en supériorité.

« J'ai pratiqué pendant l'été des situations comme sur la séquence de mon but. Jordan Weal fait d'excellents jeux, il me crée de l'espace, on se complète bien. La différence c'est que nous travaillons bien en récupération de la rondelle. C'est ce qui fait notre succès. »

Julien a admis que Danault gagne des points en supériorité et qu'il méritera son temps de jeu en avantage numérique, s'il continue comme il le fait.

« Nous avions commencé à l'utiliser vers la fin de la dernière saison. Il est très bon sur les mises au jeu ainsi qu'en récupération de la rondelle. Nous avons besoin d'un peu de tout en supériorité. Présentement, il fait du bon travail. S'il continue, il aura de bonnes chances de voir de l'action en saison régulière. »
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.