Skip to main content

Les Penguins abasourdis par leur balayage aux mains des Islanders

« Nous ne sommes plus des champions », constate Evgeni Malkin

par Wes Crosby / Correspondant NHL.com

PITTSBURGH - Evgeni Malkin et Sidney Crosby n'ont pas mâché leurs mots après la défaite de 3-1 des Penguins de Pittsburgh aux mains des Islanders de New York, mardi au PPG Paints Arena, à l'occasion du quatrième match de la série du premier tour éliminatoire dans l'Association de l'Est.

Les Penguins ont été balayés dans cette série quatre de sept, et c'était la première fois que Pittsburgh s'inclinait en quatre matchs dans une série depuis la finale de l'Association de l'Est de 2013 contre les Bruins de Boston.

Malkin a fait remarquer que les joueurs de la formation new-yorkaise étaient plus affamés que ceux de Pittsburgh. Il y a deux ans, les Penguins ont remporté la Coupe Stanley pour une deuxième année de suite.

« Nous ne sommes plus des champions, a souligné Malkin. Personne ne respecte notre équipe. Tout le monde veut battre les Penguins… Ç'a été une saison difficile. Ça se résume aux séries et nous avons essayé, mais c'est difficile. »

À LIRE AUSSI: Les Islanders gagnent le match no 4 et balaient les Penguins

Crosby s'en voulait après avoir été limité à une seule mention d'aide au cours des quatre rencontres de la série. C'était là du jamais vu pour Crosby dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley, sa pire performance jusqu'ici ayant été une récolte de quatre points (deux buts, deux passes) en cinq matchs face aux Rangers de New York à l'occasion du premier tour des séries du printemps 2015.

« Personnellement, je dois faire mieux que ça, a dit Crosby. Je dois trouver le moyen de produire et de contribuer, trouver une façon de nous aider à gagner. Je ne l'ai pas fait. »

Les Penguins ne ressemblaient plus au groupe qui a remporté ces deux championnats, a affirmé Malkin. Il a déclaré qu'ils n'ont pas été assez rapides, car quand ils le sont, « nous remportons le match ».

Les Islanders ont dominé les Penguins 14-6 au chapitre des buts durant la série, et 10-3 lors des trois derniers matchs. Pittsburgh a pris une avance de 1-0 à chacune de ces trois rencontres, mais n'a maintenu sa priorité au score que pendant un total de 4:51 de jeu.

Jake Guentzel, qui avait pourtant marqué 40 buts en saison régulière, a inscrit son premier filet des séries après 35 secondes de jeu en première période, mardi. Mais 1:34 seulement après que Guentzel eut célébré en longeant la bande les deux bras en l'air, l'attaquant des Islanders Jordan Eberle a créé l'égalité 1-1.

Video: NYI@PIT #4: Guentzel marque après 35 secondes

« Ils ont tout simplement joué un peu mieux que nous et ils ont eu le dessus dans chacun des matchs, a noté Guentzel. L'été va être long. Ça va assurément faire mal pendant un bon bout de temps. »

Guentzel n'a marqué que ce but-là et Crosby n'a enregistré qu'une seule passe. Malkin a été blanchi dans les deux derniers matchs après avoir amassé trois points (un but, deux passes) lors des deux premiers. Phil Kessel n'a inscrit aucun point dans les trois derniers matchs et Patric Hornqvist a été blanchi à chacun des quatre affrontements de la série.

Ces joueurs ont tous joué un rôle vital dans les succès des Penguins en 2016 et 2017. Mais maintenant que l'équipe a subi une sixième défaite de suite dans les séries - ce qui comprend les matchs no 5 et no 6 du deuxième tour du printemps 2018 contre les Capitals de Washington -, il pourrait y avoir des changements importants au sein de la formation.

« Tu ne peux pas changer l'équipe au complet. Tu ne peux pas changer 10 joueurs, a souligné Malkin. Évidemment, tu fais quelques changements. Il y a d'excellents joueurs ici. Nous verrons bien ce qui se passera cet été. Chaque année, nous essayons de gagner le titre. Mais tu ne peux pas changer toute l'équipe. Tu peux faire un changement ou deux. Peut-être plus. »

L'entraîneur des Penguins Mike Sullivan a affirmé qu'il avait de la difficulté à penser à ce qui pourrait arriver durant la saison morte si tôt après avoir subi l'élimination.

« Nous gagnons en équipe et nous perdons en équipe, a déclaré Sullivan. Nous en faisons tous partie. Nous devons tous accepter une part du blâme. C'est décevant. Nous avions des attentes élevées. Nous estimons que nous avons de bons joueurs. Nous avions le potentiel pour être une bonne équipe. De toute évidence, nous n'avons pas assez bien joué pour l'emporter. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.