Skip to main content

Crawford et Lehner prêts à compétitionner pour jouer chez les Blackhawks

Les gardiens ignorent toujours qui sera le partant contre les Flyers dans le cadre de la Série globale

par Tracey Myers @TraMyers_NHL / Journaliste NHL.com

PRAGUE, République tchèque -- Corey Crawford et Robin Lehner vont devoir se battre pour obtenir du temps de glace devant la cage des Blackhawks de Chicago cette saison, mais le mystère plane toujours sur l'identité du gardien partant contre les Flyers de Philadelphie lors de leur match d'ouverture de vendredi au O2 Arena dans le cadre de la Série globale 2019 de la LNH (14 h HE; NHLN, SN360, NBCSP, NBCSCH, NHL.TV).

« On verra », a laissé tomber l'entraîneur Jeremy Colliton, qui ne divulguera le nom du gardien partant que lors de la journée du match. 

« Les deux ont bien joué pendant le camp, alors on se retrouve dans la situation qu'on souhaitait. Peu importe qui sera devant le filet, on sait que ce gardien va pouvoir offrir une bonne performance. »

À LIRE AUSSI : Forsberg rend visite aux Flyers avant la Série globaleLes Flyers vaincus par Lausanne au Défi de la Série globale

Crawford, qui a aidé les Blackhawks à gagner la Coupe Stanley en 2013 et en 2015, a présenté une fiche de 14-18-5 avec une moyenne de buts alloués de 2,93 et un pourcentage d'arrêts de ,908 en 39 parties l'an dernier. Lehner, qui a accepté un contrat d'un an d'une valeur de cinq millions de dollars avec les Blackhawks le 1er juillet, a conservé un dossier de 25-13-5 avec une moyenne de 2,13 et un pourcentage d'arrêts de ,930 en 46 matchs la saison dernière avec les Islanders de New York. Il a également été finaliste au trophée Vézina, remis au meilleur gardien de la Ligue. 

Ensemble, ils pourraient bien former le meilleur duo de gardiens de la LNH.

Video: Crawford discute de la saison à venir avec LNH.com

« Ce sont deux excellents gardiens », a déclaré l'attaquant Andrew Shaw. « Les deux jouent depuis longtemps et ils ont mérité leur place. Ça va être très amusant. Quand on a un gardien auxiliaire qui joue seulement 25 parties, il faut en gagner au moins 17. Avec un duo comme celui-là, chacun va pousser l'autre. Ça devrait leur permettre d'être plus reposés et ça devrait nous permettre d'avoir du succès cette année. »

Crawford, qui a raté 80 matchs au cours des deux dernières campagnes en raison de commotions cérébrales, a développé une belle relation avec Lehner au camp d'entraînement. Le cerbère de 34 ans croit que Lehner va le pousser à être meilleur et qu'il permettra à Chicago de compter sur un deuxième gardien fiable.

Video: WSH@CHI: Crawford réalise une série de beaux arrêts

« Je pense que c'est toujours une bonne chose de devoir se battre pour avoir du temps de jeu et pour être meilleur. Je crois que c'est bon pour nous. Compte tenu des blessures, c'est aussi un bon filet de sûreté, a mentionné Crawford. C'est un beau défi. Chacun de nous travaille pour jouer le plus souvent possible. »

Alors, comment les départs seront-ils répartis? Colliton affirme qu'il n'a encore rien décidé.

« On doit gagner des matchs et je crois qu'ils en sont conscients, a-t-il lancé. Quand ils jouent bien, ils veulent jouer plus. Qu'il s'agisse d'un attaquant, d'un défenseur ou d'un gardien, tout compétiteur aime être récompensé quand il fait les bonnes choses et c'est notre équipe qui va en bénéficier. »

Lehner abonde dans le même sens.

« En fin de compte, c'est l'équipe qui prime, a-t-il ajouté. Il y a beaucoup de bons gardiens au sein de cette organisation, ici et à Rockford (dans la Ligue américaine de hockey). Il faut mériter son temps de glace et j'ai l'impression que c'est ce qui va arriver ici. Cette équipe veut gagner, alors il revient à chacun de nous de travailler fort pour obtenir le temps de glace que l'on mérite. »

Lehner a formé un duo très efficace avec Thomas Greiss (23-14-2, moyenne de 2,28 et pourcentage d'arrêts de ,927 en 43 parties) l'an passé avec les Islanders. Ensemble, ils ont mis la main sur le trophée William M. Jennings, remis aux gardiens de l'équipe qui a accordé le moins de buts (191) dans la Ligue. Toutefois, Lehner croit qu'il est trop tôt pour présumer que les départs seront répartis également.

Video: NYI@CAR, #4: Lehner dit non à Svechnikov

« Les gens croient que nos départs étaient prédéterminés, mais ce n'était pas le cas, a-t-il expliqué. Ce n'est pas comme si on jouait un match à tour de rôle ou une semaine à tour de rôle. Les duos de gardiens fonctionnent seulement quand les deux jouent bien. Si les deux gardiens offrent un excellent rendement, ça permet à l'entraîneur d'en reposer un pour s'assurer de pouvoir compter sur un gardien frais et dispos plus tard dans la saison. Quand on regarde ailleurs dans la Ligue, il y a plusieurs équipes qui auraient préféré que leur gardien ne joue pas 65 ou 68 parties, mais leur autre gardien n'était pas assez bon. Quand le deuxième est meilleur, le premier a moins de départs. »

Lehner cite les Bruins de Boston comme exemple. Ceux-ci ont distribué les départs entre Tuukka Rask (27-13-5, moyenne de 2,48, pourcentage d'arrêts de ,912 en 45 départs) et Jaroslav Halak (22-11-4, moyenne de 2,34, pourcentage d'arrêts de ,922 en 37 départs) la saison dernière.

« Halak est un excellent gardien. Il a bien joué et il a permis à son entraîneur de réduire la charge de travail de Tuukka, a indiqué Lehner. Mais on ne peut pas commencer la saison en pensant de cette manière parce que les deux gardiens doivent offrir le même rendement, les deux doivent gagner des matchs. Si je joue bien et si [Crawford] joue bien, c'est bon pour l'équipe et ça va permettre à l'entraîneur de faire ce qu'il veut. »

On peut difficilement déterminer si un duo de gardiens va connaître du succès avant même le début de la campagne. Cependant, si Crawford et Lehner excellent, les Blackhawks n'auront pas à s'inquiéter de la situation devant le filet.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.