Skip to main content

Course aux trophées : Draisaitl se dresse devant McDavid pour le Hart

L'équipe de LNH.com considère l'autre attaquant vedette des Oilers comme le favori au titre de joueur le plus utile à son équipe dans la Ligue

par Marc Tougas / Collaborateur indépendant LNH.com

Alors que nous avons franchi le stade des trois quarts de la saison 2019-20, LNH.com publie une série d'articles sur les différents candidats aux trophées individuels à ce stade-ci de la campagne. Aujourd'hui, le trophée Hart, remis au joueur le plus utile à son équipe dans la LNH.

On ne peut pas avoir deux coqs dans la même basse-cour, dit-on. Mais peut-on avoir deux lauréats du trophée Hart dans la même équipe?

Couse aux trophées : Vézina | Norris | Jack-Adams | Calder

L'équipe de LNH.com a décidé que oui. Après avoir fait de Connor McDavid le favori pour être nommé joueur le plus utile à son équipe dans la LNH au stade de la mi-saison, notre panel estime maintenant de Leon Draisaitl, l'autre super-vedette à l'attaque des Oilers d'Edmonton, est le principal candidat au Hart aux trois quarts de la saison 2019-20.

Selon le vétéran des Oilers James Neal, Draisaitl a autant d'impact sur les succès de la formation albertaine que McDavid, qui a obtenu le Hart en juin 2017.

« Je les aime beaucoup tous les deux, la façon dont ils se comportent, à quel point ils veulent être le meilleur, a dit Neal à leur sujet plus tôt cette saison. Ils rendent meilleurs les joueurs qui sont autour d'eux. Quand tu regardes leurs tendances, leur façon de décocher des tirs et de faire des feintes, tu essaies de les imiter.

« Bien des fois, tu ne vas pas réussir, mais au moins tu auras cherché à rehausser ton niveau de jeu. Des gars comme ça ont un effet sur tous les joueurs dans ce vestiaire. »

Draisaitl se dirige vers une saison de 129 points, ce qui serait un sommet personnel pour l'attaquant de 24 ans, mais aussi une récolte de 13 points supérieure aux 116 points amassés par McDavid en 2018-19, son total le plus élevé en carrière. Reste que s'il se voit effectivement attribuer le Hart au mois de juin prochain, ce serait un événement rare. À moins que McDavid se blesse à nouveau et rate un nombre important de matchs, ce qu'on ne lui souhaite pas.

Video: EDM@ANA: Draisaitl marque sur réception en A.N.

La réalité, c'est que ceux qui votent pour le Hart ont pris l'habitude, au fil des ans, de ne désigner qu'un lauréat par équipe. Un seul coq par basse-cour, donc.

Oui, Evgeni Malkin a remporté le Hart en 2011-12, mais c'est la saison où Sidney Crosby a été limité à 22 matchs en raison d'une commotion cérébrale, puis d'une rechute après huit rencontres. Le joueur suivant des Penguins de Pittsburgh à remporter le Hart (en 2014) a été Crosby, qui l'avait remporté une première fois en 2007, et non Malkin. Crosby était donc le véritable coq de la basse-cour, avaient décrété les journalistes.

Joe Sakic a obtenu le Hart en 2000-01. Quand son coéquipier de l'Avalanche du Colorado Peter Forsberg l'a remporté à son tour en 2002-03, Sakic avait été limité à 58 points en 58 matchs, sa pire production en carrière.

Et quand Jaromir Jagr a été sacré lauréat du Hart en 1999 avec les Penguins de Pittsburgh, après que Mario Lemieux l'eut remporté en 1988, 1993 et 1996, c'est parce que ce dernier était alors à la retraite (sa première).

Lorsque Mark Messier a remporté le Hart avec les Oilers d'Edmonton en 1990, Wayne Gretzky, qui avait monopolisé ce trophée de 1980 à 1987, était déjà parti à Los Angeles.

Il faut remonter au début des années 1970 pour trouver deux coqs reconnus dans une même basse-cour, en santé et performants en même temps. C'est alors que les chroniqueurs de hockey ont tour à tour voté pour Phil Esposito (1969 et 1974) et Bobby Orr (1970 et 1971), tous deux des Bruins de Boston. C'est ainsi qu'Esposito a été sacré en 1974 après avoir amassé 145 points, même si Orr avait récolté 122 points.

Il est à noter que si Draisaitl a été le grand gagnant du scrutin de LNH.com au stade des trois quarts de la saison, lui qui a reçu six votes de première place sur une possibilité de 10 et quatre votes de deuxième place pour un total de 46 points, loin devant Nathan MacKinnon de l'Avalanche (32 pts) - et loin devant McDavid (14 pts) -, c'est un peu parce que le vote a été tenu pendant l'absence de ce dernier, alors qu'il était blessé au quadriceps.

Video: EDM@LAK: McDavid marque un autre but sensationnel

Au fil des six matchs que McDavid a ratés à ce moment-là, Draisaitl a rehaussé sa production personnelle de façon spectaculaire, passant d'une récolte de 1,58 point par match à 2,00, et les Oilers ont continué d'accumuler les points au classement en vertu d'une fiche de 3-2-1; difficile alors de ne pas reconnaître l'utilité de Draisaitl.

Mais voilà, McDavid est revenu au jeu et à son rythme actuel, il amassera 115 points, soit un point de moins que son sommet personnel. Reste donc à voir si ce dernier retrouvera sa place habituelle dans la hiérarchie des candidats au Hart, ou si les chroniqueurs feront place à un deuxième coq dans la basse-cour des Oilers.

Résultats du scrutin (cinq points pour un vote de première place, quatre points pour un vote de deuxième place, etc.) : 

1. Leon Draisaitl, Oilers d'Edmonton, 46 points;
2. Nathan MacKinnon, Avalanche du Colorado, 32;
3. David Pastrnak, Bruins de Boston, 31;
4. Connor McDavid, Oilers d'Edmonton, 14;
5. John Carlson, Capitals de Washington, 8;
é-6. Nikita Kucherov, Lightning de Tampa Bay, 4;
é-6. Artemi Panarin, Rangers de New York, 4;
é-8. Roman Josi, Predators de Nashville, 3;
é-8. Evgeni Malkin, Penguins de Pittsburgh, 3;
é-8. Andrei Vasilevskiy, Lightning de Tampa Bay, 3;
é-11. Jack Eichel, Sabres de Buffalo, 1;
é-11. Jonathan Huberdeau, Panthers de la Floride, 1.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.