Skip to main content

Comment les Capitals ont-ils fait pour atteindre la Finale?

Le jeu d'Ovechkin et de Kuznetsov ainsi que les performances de Holtby à l'étranger ont aidé Washington à gagner la finale de l'Association de l'Est

par Pete Jensen @NHLJensen / Journaliste NHL.com

Les Capitals de Washington ont laissé leurs échecs du passé en séries éliminatoires de la Coupe Stanley derrière eux en passant en Finale de la Coupe Stanley.

Avec une victoire de 4-0 contre le Lightning de Tampa Bay dans le match no 7 de la finale de l'Association de l'Est, mercredi, les Capitals ont atteint la Finale pour la deuxième fois de leur histoire (balayés par les Red Wings de Detroit en 1998). Ils ont fait face à beaucoup d'adversité au fil des ans, particulièrement cette année, mais ils ont persévéré pour éliminer les Blue Jackets de Columbus en six parties, les Penguins de Pittsburgh en six rencontres et le Lightning dans un ultime septième match.

L'ailier gauche Alex Ovechkin, qui ne s'était jamais rendu plus loin que le deuxième tour avant les séries actuelles, a été un élément clé pour permettre à Washington de gagner trois rondes, obtenant 22 points (12 buts, 10 assistances) en 19 matchs de séries. Les Capitals, qui faisaient habituellement jouer Ovechkin et Nicklas Backstrom sur la même ligne, ont effectué un gros changement en plaçant Ovechkin avec le centre Evgeny Kuznetsov cette saison, et ç'a rapporté. Kuznetsov est le meilleur marqueur des séries avec 24 points (11 buts, 13 aides).

À LIRE : Les Capitals blanchissent le Lightning et passent en Finale | Comment les Capitals ont été bâtis

Les Capitals ont atteint la Finale malgré avoir dû se passer des services de Backstrom pendant quatre matchs de séries en raison d'une blessure à la main, et en tirant de l'arrière 2-0 lors de deux séries différentes. Washington a perdu les deux premières rencontres contre Columbus à domicile en première ronde avant d'en gagner quatre de suite. Puis, après avoir gagné les deux premières parties à l'étranger contre le Lightning en finale de l'Est, les Capitals ont perdu trois matchs de suite avant de remporter les matchs no 6 et 7.

Entre ces deux séries, les Capitals ont vaincu les doubles champions de la Coupe Stanley, les Penguins, qui les avaient éliminés lors des deux saisons précédentes en deuxième ronde. Washington a accumulé les déceptions en séries au fil des années, même si l'équipe a connu du succès en saison régulière. Depuis qu'Ovechkin est débarqué dans la LNH en 2005-06, les Capitals sont quatrièmes au chapitre des victoires en saison régulière (564) et ils ont remporté le trophée des Présidents trois fois, un sommet dans la LNH.

La patience des Capitals avec des joueurs de noyau tels qu'Ovechkin, Backstrom, Kuznetsov, Braden Holtby, John Carlson et l'entraîneur Barry Trotz, qui écoule la dernière saison d'un contrat de quatre ans, a rapporté des dividendes dans ce parcours. Avant le match décisif contre Tampa Bay, Washington avait un dossier de 3-7 en 10 matchs no 7 durant l'ère Ovechkin/Backstrom.

Holtby a connu la pire saison régulière de sa carrière, ce qui a permis à l'auxiliaire Philipp Grubauer d'avoir plus de temps de jeu, lui qui a entamé les matchs no 1 et 2 de la première ronde. Après avoir vu les Capitals lui tourner le dos, Holtby a rebondi, affichant un dossier de 12-6 en 17 départs en séries, dont 8-2 sur les patinoires adverses.

Voici quelques faits saillants du parcours des Capitals vers la Finale :

LE MOMENT LE PLUS IMPORTANT : Le match no 7 contre le Lightning dans la finale de l'Association de l'Est - Alors que leur saison était en jeu, les Capitals ont dominé du début à la fin dans un gain de 4-0 à l'étranger contre le Lightning. Ovechkin a ouvert la marque à 1 :02 de la première période, l'attaquant Andre Burakovsky a marqué ses deux premiers buts des séries et Holtby a réussi un deuxième jeu blanc consécutif. Washington a remporté son troisième match de la série à l'étranger et a comblé un déficit de 3-2 dans la série pour éliminer le Lightning et passer en Finale de la Coupe Stanley.

Video: WSH@TBL, #7: Burakovsky marque son deuxième but

LE POINT TOURNANT : Le match no 4 contre les Blue Jackets au premier tour - Après avoir perdu les deux premiers matchs contre les Blue Jackets à domicile et avoir gagné le match no 3 à l'étranger, les Capitals ont créé l'égalité 2-2 dans la série avec un gain de 4-1 au Nationwide Arena. Washington a dominé Columbus 33-24 au chapitre des tirs et l'ailier droit Tom Wilson, qui a éclos cette saison sur la principale unité de Washington, a obtenu deux points (un but, une passe) avec un différentiel de plus-3, sept lancers et trois mises en échec. La ligne d'Ovechkin, Kuznetsov et Wilson a amassé un total combiné de huit points dans cette victoire qui a fait basculer le momentum et Washington a finalement remporté les matchs no 5 et 6, présentant un dossier de 3-0 à l'étranger au premier tour.

LEUR MEILLEURE TRANSACTION : Acquérir Michal Kempny - Un échange sous-estimé est l'acquisition de Kempny des Blackhawks de Chicago le 19 février. Washington a fait l'acquisition du défenseur de 27 ans pour améliorer sa profondeur en défensive, mais il s'est avéré être un bel ajout sur la première paire défensive avec Carlson en fin de saison régulière et en séries. Kempny a ouvert la marque avec un but dans le match no 1 de la finale de l'Est et il affiche un différentiel de plus-1, 32 tirs au but, 22 mises en échec et 31 tirs bloqués avec un temps de glace moyen de 18 :25 par match depuis le début des séries.

Video: WSH@TBL, #1: Kempny a raison de Vasilevskiy

LA MEILLEURE DÉCISION : Ne pas changer le noyau de l'équipe lors de la dernière saison morte - C'est difficile de croire qu'il y avait des rumeurs de transactions crédibles entourant Ovechkin l'an dernier. Ça peut être choquant avec du recul, mais la patience de Washington avec son noyau de joueurs a conduit à cette éclosion en séries éliminatoires. Ils ont laissé le défenseur spécialiste de l'avantage numérique Kevin Shattenkirk quitter pour le marché des joueurs autonomes pour faire confiance à Carlson, qui a mené les défenseurs de la LNH en saison régulière avec 68 points et récolté 10 points en supériorité numérique au cours des deux premières rondes. Au lieu d'agir sous le coup de l'impulsivité pour amener de nouveaux visages, les Capitals ont fait signer des contrats de huit ans à Kuznetsov et à T.J. Oshie, qui ont chacun élevé leur jeu d'un cran en séries.

LA VICTOIRE CRUCIALE (SAISON RÉGULIÈRE) : 12 mars contre les Jets de Winnipeg - On se souviendra de ce match, car Ovechkin a marqué son 600e but dans la LNH, mais c'est survenu contre les Jets, qui ont terminé avec le deuxième plus haut total de points (114) dans la LNH et atteint la finale de l'Ouest. Ovechkin, qui a mené la LNH au chapitre des buts (49) en saison régulière, a marqué les deux premiers buts de Washington pour réussir l'exploit. Mais par la suite, l'ailier droit de 19 ans des Jets Patrik Laine, qui a terminé derrière Ovechkin pour les buts (44), a créé l'égalité à 5 :02 de la troisième période. Kuznetsov a marqué en prolongation pour offrir aux Capitals un gain de 3-2 à domicile contre l'une des meilleures équipes de la LNH. Il s'agissait de la deuxième partie d'une séquence où Washington a gagné 12 de ses 15 dernières rencontres pour entrer en séries éliminatoires avec du momentum.

LA VICTOIRE CRUCIALE (SÉRIES) : Le match no 6 contre les Penguins en deuxième ronde - Washington a enfin exorcisé ses démons en séries contre Pittsburgh avec une victoire de 2-1 en prolongation à l'étranger. Il s'agissait de la première série gagnée par les Capitals contre les Penguins depuis 1994. Ils avaient encaissé sept revers de suite en séries contre eux, trois pendant l'ère Ovechkin. Malgré l'absence de Backstrom (main), de Wilson (suspension) et de l'attaquant Andre Burakovsky (haut du corps), Washington a gagné la série grâce au but en surtemps de Kuznetsov, aidé par Ovechkin.

JOUEUR LE PLUS UTILE : Alex Ovechkin - L'attaquant élite a été critiqué lors de la dernière saison morte et au fil des années en séries, mais il a livré la marchandise toute la saison pour les Capitals. À 32 ans, Ovechkin a obtenu son plus haut total de points (87) depuis 2009-10 (109). En séries, il a amélioré sa prise de décision pour tirer (15 pour cent; 12 buts sur 80 tirs) comparativement à lors des cinq derniers tournois printaniers. Il a également réalisé des jeux clés et altruistes en défensive lors de moments importants. Il a également obtenu son plus haut total de points en supériorité numérique (neuf) dans un seul tournoi printanier. Le joueur générationnel n'est qu'à quatre victoires de sa première Coupe Stanley.

Video: WSH@TBL, #7: Ovechkin fait 1-0 d'un laser

RECRUE DE L'ANNÉE : Jakub Vrana - Les Capitals ont utilisé leur banque d'espoirs pour faire appel à Vrana, qui a joué 21 matchs la saison dernière, mais a passé la majeure partie de la saison avec Hershey dans la Ligue américaine de hockey (49 matchs). Après le départ de l'ailier droit Justin Williams sur le marché des joueurs autonomes, l'été dernier, et l'échange de Marcus Johansson aux Devils du New Jersey, le 2 juillet, la recrue des Capitals s'est fait une place dans l'alignement en saison régulière avec 27 points (13 buts, 14 passes) en 73 parties. Il a joué sur le deuxième trio avec Backstrom et Oshie en séries et il a contribué à des moments clés lors du parcours de Washington jusqu'en Finale de la Coupe Stanley. Sa plus grande contribution est survenue lorsque ses trois points (un but, deux aides), dont deux ont été obtenus en troisième période sur la première ligne d'Ovechkin et Backstrom, ont permis aux Capitals de venir de l'arrière dans le match no 5 contre les Penguins au deuxième tour.

LA PLUS GRANDE SURPRISE : Lars Eller - Les joueurs de profondeur de Washington se sont élevés en séries cette année, alors que 14 joueurs ont récolté au moins cinq points. Mais aucun joueur d'utilité ne s'est avéré plus important qu'Eller, qui a été le troisième centre de l'équipe pour la majeure partie de la saison. Ses 13 points (cinq buts, huit assistances) en 19 rencontres de séries le placent au sixième rang de l'équipe et ses deux buts vainqueurs le placent à égalité avec Vrana, Oshie et Ovechkin au sommet de la formation. Eller a été particulièrement efficace durant l'absence de Backstrom, amassant quatre points (deux buts, deux passes), deux points avec l'avantage d'un homme et neuf tirs en plus d'avoir remporté 52,4 pour cent de ses mises en jeu en quatre matchs.

Video: WSH@TBL, #2: Eller marque de l'enclave

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.