Skip to main content

Course aux trophées: Julien en voie de remporter le trophée Jack-Adams

Après le premier quart de la saison, l'entraîneur des Canadiens est le favori pour être couronné entraîneur de l'année selon LNH.com

par Marc Tougas / Collaborateur LNH.com

Alors que nous avons complété le premier quart de la saison 2018-19, LNH.com publie une série d'articles sur les personnalités qui mériteraient de remporter les différents trophées individuels à ce stade-ci de la campagne. Aujourd'hui, le trophée Jack-Adams, remis à l'entraîneur de l'année dans la LNH.

Course aux trophées : Pettersson favori incontesté pour le Calder

L'excellent - et surprenant - début de saison des Canadiens de Montréal a valu à Claude Julien d'être déclaré par l'équipe de LNH.com l'entraîneur de la Ligue le mieux placé, à l'issue du premier quart de la saison, pour remporter le trophée Jack-Adams.

C'est tout à fait mérité puisque depuis le début de la présente campagne, on a vu derrière le banc du Tricolore un entraîneur en pleine possession de ses moyens et, surtout, qui possède une confiance inébranlable. Cela l'a amené à prendre des décisions corsées, mais qui se sont avérées justes - on n'a qu'à penser, par exemple, aux joueurs qui ont été laissés de côté, comme Karl Alzner -, si bien qu'il est plus évident que jamais qu'il a su trouver le juste équilibre entre la carotte et le bâton pour amener ses joueurs à donner le meilleur d'eux-mêmes.

Bref, on a retrouvé à la barre des Canadiens, cette saison, le Claude Julien qu'on avait vu au sommet de son art avec les Bruins de Boston.

« C'est un bon entraîneur. Tu ne diriges pas une seule et même équipe pendant 10 ans et tu ne remportes pas la Coupe Stanley si tu ne sais comment faire ton travail », avait déclaré le légendaire Scotty Bowman au chroniqueur de NHL.com Dave Stubbs, le 14 février 2017, jour où les Canadiens ont embauché Julien.

Julien a d'ailleurs remporté le trophée Jack-Adams au printemps 2009, après avoir permis aux Bruins de récolter 116 points au classement et de terminer en tête de l'Association de l'Est. C'est ainsi qu'à sa deuxième saison à la barre de la formation de Boston, il a permis à celle-ci d'aller chercher 22 points de plus que la saison précédente.

À LIRE : Ovechkin ne pouvait que s'incliner devant le brio de Price

Un phénomème semblable se dessine présentement avec les Canadiens. C'est ainsi qu'en vertu de la fiche actuelle du club montréalais (11-6-4 pour un total de 26 points), celui-ci récolterait 101 points au classement s'il devait poursuivre au même rythme, ce qui représenterait 30 points de plus que la saison dernière, quand Julien en était à sa première campagne complète à la tête de l'équipe.

« Je suis convaincu et aussi très fier d'avoir mis la main sur l'un des meilleurs entraîneurs-chefs de la Ligue nationale, avait déclaré le DG Marc Bergevin au site web des Canadiens lors de l'embauche de Julien. Il est exigeant, juste et ferme et c'est ce dont les joueurs ont besoin aujourd'hui. »

Le temps semble lui avoir donné raison.

Julien a obtenu neuf votes sur une possibilité de 10 lors du scrutin réalisé auprès du panel de LNH.com. Il a été le seul des candidats nommés à recevoir autant de mentions. Ç'a lui a valu 26 points, cinq de plus que Travis Green, entraîneur des Canucks de Vancouver. Au troisième rang, on retrouve l'entraîneur des Sabres de Buffalo Phil Housley avec 17 points.

À l'instar de Julien, Green et Housley ont été jusqu'ici les chefs d'orchestre d'équipes qui ont amélioré leur rendement de façon marquée cette saison par rapport à la dernière campagne, au point de passer du bas de tableau à une position au classement suffisante pour accéder aux séries.

C'est ainsi que les Canucks occupent présentement le troisième rang de la section Pacifique avec un dossier de 10-11-2 - fiche quelque peu ternie par la séquence de cinq défaites que connaît présentement le club -, après avoir terminé au 15e rang dans l'Association de l'Ouest, la saison dernière.

Les Sabres montrent quant à eux une fiche de 13-6-2, bonne pour le troisième rang dans la section Atlantique, après avoir fini au dernier rang de l'Association de l'Est, le printemps dernier.

Résultats du scrutin (cinq points pour un vote de première place, quatre points pour un vote de deuxième place, etc.) : Claude Julien, Canadiens de Montréal, 26 points ; Travis Green, Canucks de Vancouver, 21 ; Phil Housley, Sabres de Buffalo, 17 ; Barry Trotz, Islanders de New York, 16 ; Peter Laviolette, Predators de Nashville, 15 ; Mike Babcock, Maple Leafs de Toronto, 14 ; Jon Cooper, Lightning de Tampa Bay, 14 ; Bruce Boudreau, Wild du Minnesota, 12 ; Jared Bednar, Avalanche du Colorado, 5 ; John Tortorella, Blue Jackets de Columbus, 5 ; Paul Maurice, Jets de Winnipeg, 2 ; Bill Peters, Flames de Calgary, 2 ; Peter DeBoer, Sharks de San Jose, 1.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.