Skip to main content

Cinq joueurs qui ont gagné des points à la Série Canada-Russie

Benoit-Olivier Groulx et Joël Teasdale ont peut-être brouillé les cartes lors du match de jeudi face aux Russes

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

DRUMMONDVILLE - L'équipe d'étoiles de la LHJMQ a beau avoir perdu les deux matchs qu'elle a disputés face à la Russie dans le cadre de la série Canada-Russie, certains joueurs en lice pour une invitation au camp de sélection d'Équipe Canada junior ont tout de même tiré leur épingle du jeu.
 

S'il avait fallu identifier cinq joueurs après la défaite de 5-1 mardi, la tâche se serait probablement avérée difficile, mais la troupe de Jim Hulton a offert toute une prestation dans un revers de 3-2 en prolongation, jeudi.

À LIRE AUSSI: Beaudin et Dobson font la paire | Le mystère Romanov s'éclaircit | Rodrigue veut lutter pour un poste

« Je crois que certains gars ont très bien fait ce soir, a déclaré Hulton après le deuxième match. Les jeunes ont fait leur travail. Ils vont rendre nos décisions difficiles et c'est ce que nous voulions. Les gars ont bien bataillé et il y a pas mal plus d'agréables surprises ce soir que de déceptions. »

Les invitations pour le camp de sélection, qui aura lieu à Victoria du 11 au 14 décembre, seront officialisées le 3 décembre. À ce moment, une trentaine de joueurs de partout au pays devraient s'envoler pour la Colombie-Britannique dans l'espoir de représenter l'unifolié du 26 décembre au 5 janvier.

D'ici là, voici cinq joueurs de la LHJMQ qui ont gagné des points au cours de la dernière semaine.

Nicolas Beaudin, D - Voltigeurs de Drummondville

Plus discret lors du premier volet de la série à Sherbrooke, l'espoir des Blackhawks a été de toutes les situations lors du match de jeudi, qui était présenté devant ses partisans. Jumelé à Noah Dobson, il a terminé la rencontre avec une aide, trois tirs au but et deux minutes de punition. Si certains le perçoivent davantage comme un défenseur offensif, il a fait la preuve qu'il pouvait aussi être dominant défensivement.

« Ce serait vraiment un honneur pour moi d'être invité au camp final, a dit Beaudin. Je n'ai jamais été choisi par Équipe Canada, donc ce serait un gros honneur. C'est sûr que je donnerais tout pour représenter mon pays pendant le temps des Fêtes. »

Noah Dobson, D - Titan d'Acadie-Bathurst

Ce n'est pas comme s'il y avait vraiment un doute quant à l'éventuelle présence de Dobson au sein de la brigade défensive d'ÉCJ, mais il a en quelque sorte confirmé ce que plusieurs voient en lui : un défenseur complet capable de jouer de grosses minutes et d'influencer le cours d'un match avec une seule présence. Il l'a d'ailleurs démontré jeudi sur la séquence qui a mené à son but.

« C'était plaisant de former une équipe avec des joueurs rivaux, a indiqué Dobson. C'est une saison difficile jusqu'à maintenant à Bathurst, donc c'était bien de venir ici et de jouer avec des joueurs très talentueux. C'est un bon groupe de gars et nous avons eu une bonne semaine. »

Benoit-Olivier Groulx, C - Mooseheads d'Halifax

Le choix de deuxième tour des Ducks au dernier repêchage (no 54) s'est présenté à Sherbrooke en pleine confiance et ç'a paru. Il a été l'un des meilleurs joueurs lors du premier match et a poursuivi sur sa lancée jeudi en multipliant les coups d'épaule et en étant efficace au cercle des mises en jeu (9-en-17) à Drummondville. Il a prouvé qu'il pourrait être un joueur d'utilité pour la formation canadienne.

« Je veux m'établir comme un joueur offensif dans la LHJMQ, a déclaré Groulx, qui a inscrit huit buts à ses sept derniers matchs à Halifax. C'est quelque chose que je voulais prouver à tout le monde et à moi-même. Je voulais améliorer ça dans mon style de jeu. »

Olivier Rodrigue, G - Voltigeurs de Drummondville

Le gardien sélectionné en deuxième ronde par les Oilers au dernier repêchage (no 62) a peut-être cédé trois fois sur 25 lancers jeudi, mais il n'a donné aucun mauvais but. Il s'est dressé devant sa cage en troisième période alors que ses coéquipiers semblaient manquer un peu d'énergie contre une formation russe qui avait le couteau entre les dents.

« Je suis très déçu du résultat final, mais tout le long du match on a très bien joué, a indiqué Rodrigue. Nous avons été malchanceux à la fin et ils ont profité de leurs chances. Ça fait partie du hockey, mais dans l'ensemble, nous sommes satisfaits de notre performance. »

Joel Teasdale, AG - Armada de Blainville-Boisbriand

Si l'espoir des Canadiens réussit à percer la formation d'ÉCJ, ce ne sera pas dans un rôle offensif. Il serait plutôt employé sur un trio plus défensif qui aurait comme mission d'amener de l'énergie à l'équipe. C'est exactement ce qu'il a fait sur un trio en compagnie de Benoit-Olivier Groulx et de Nicolas Guay, jeudi. Il a aussi été très efficace en désavantage numérique, provoquant même des chances de marquer.

« J'ai démontré que j'étais capable de jouer physique, a-t-il déclaré, jeudi. C'est de cette manière qu'on m'a demandé de jouer ici, d'être un joueur d'énergie. J'avais déjà joué sur l'avantage numérique avec Benoit-Olivier l'an dernier et ç'a bien fonctionné. Nous avons continué sur notre lancée. »


 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.