Skip to main content

CMH : Le Canada et la Finlande ont rendez-vous en finale

Les Finlandais avaient eu les dessus lors du premier affrontement du tournoi entre les deux équipes

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

Le Canada tentera de se hisser au premier échelon pour le nombre de titres au Championnat du monde de la FIHG, alors qu'il affrontera la Finlande en finale, dimanche au Ondrej Nepela Arena de Bratislava, en Slovaquie (14 h H.E.; RDS, TSN, NHLN).

Avec une victoire, le Canada remporterait le 27e titre de son histoire, ce qui lui permettrait de rejoindre la Russie/URSS au premier échelon.

« Je n'avais pas vraiment d'attentes lorsque le tournoi s'est amorcé parce que tu ne sais jamais vraiment ce qui va se passer », a mentionné le gardien Matt Murray (Penguins de Pittsburgh) au site web de Hockey Canada. « Je tente tout simplement de bien jouer et faire ce que je peux pour aider l'équipe. C'est certain qu'on est excités et on est heureux d'avoir la chance de jouer pour la médaille d'or. »

À LIRE : Les résultats du jour au CMH | Hughes a gagné en confiance au CMH
 
Murray a effectué 40 arrêts dans un gain de 5-1 contre la République tchèque en demi-finale, samedi. L'attaquant Mark Stone (Golden Knights de Vegas) a inscrit son huitième but, un sommet dans le tournoi, en plus d'amasser une passe. Il est le meilleur marqueur de la formation canadienne avec 14 points en neuf rencontres, un de plus qu'Anthony Mantha.

La Finlande a obtenu son laissez-passer pour la finale avec un gain de 1-0 sur la Russie dans l'autre demi-finale. Marko Anttila a marqué de l'enclave sur un retour de lancer avec 9:42 à faire en troisième période.

Kevin Lankinen (Blackhawks de Chicago) a effectué 32 arrêts pour obtenir son deuxième blanchissage du tournoi.

« Lankinen avait l'air tellement confiant », a dit Antilla au site web de la FIHG. « Il ne donnait pas de retour. Tout était parfait. »

Il s'agira du deuxième affrontement dans le tournoi entre la Finlande et le Canada. Lors du premier match du Championnat, le 10 mai, les Européens avaient eu le meilleur 3-1 grâce à une performance de 20 arrêts de Lankinen.

Depuis, la troupe dirigée par Alain Vigneault a remporté ses huit parties, en plus d'avoir le dessus 43-11 au chapitre des buts marqués.

« On doit se concentrer sur ce qu'on doit faire et exécuter les choses qui nous permettent d'être une bonne équipe, a mentionné Murray. La Finlande, ce sera un autre bon test pour nous. J'ai été très impressionné la dernière fois qu'on a jouée contre elle. On sait que c'est une bonne équipe, alors ce sera un bon match. »

L'accession de la Finlande à la finale représente une certaine surprise puisqu'elle ne compte sur aucun joueur ayant terminé la dernière saison dans la LNH. Le meilleur marqueur de l'équipe dans le tournoi, Sakari Manninen, apparaît au 18e rang des pointeurs du tournoi avec 10 points en neuf rencontres. Le jeune Kaapo Kakko, qui est classé au premier rang des patineurs européens par le Bureau central de dépistage de la LNH, a obtenu sept points en neuf parties.

Russie-République tchèque pour le bronze

Le match de la médaille de bronze sera aussi à l'horaire dimanche, alors que la Russie et la République tchèque croiseront le fer (9h30 H.E.; RDS, TSN, NHLN). La Russie tentera de remporter une médaille dans un cinquième tournoi à ses six dernières participations. La dernière médaille des Tchèques remonte à 2012, avec une troisième place.

Le match opposera deux des trois meilleurs marqueurs du Championnat : le Russe Nikita Kucherov (Lightning de Tampa Bay) avec ses six buts et 10 passes, et le Tchèque Jakub Voracek (Flyers de Philadelphie) qui a inscrit quatre filets et amassé 12 aides. Ils sont à égalité au deuxième échelon avec 16 points, deux derrière William Nylander (Maple Leafs de Toronto), qui a obtenu 18 points, dont cinq buts, avant l'élimination de la Suède.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.