Skip to main content

Carnet d'espoir : Théo Rochette

Avec un tour du chapeau face à Baie-Comeau jeudi, l'attaquant des Remparts a trouvé son rythme à Québec et compte bien poursuivre sur sa lancée

par Théo Rochette / Collaborateur spécial LNH.com

Après avoir grandi en Suisse en jouant la majeure partie de son hockey mineur à Lausanne, le Canado-Suisse Théo Rochette a traversé l'Atlantique l'année dernière pour entamer sa carrière junior avec les Saguenéens de Chicoutimi. Auteur de 14 buts et 29 aides en 59 rencontres, la saison dernière, il en est à sa deuxième saison dans la LHJMQ - son année d'admissibilité au Repêchage de la LNH. Il a accepté de collaborer mensuellement avec l'équipe de la LNH jusqu'à ce grand moment qui aura lieu au Centre Bell de Montréal, les 26 et 27 juin.

Bonjour à tous,

Après un mois de décembre marqué par la transaction qui m'a fait passer de Chicoutimi à Québec et un lent départ avec les Remparts, les choses commencent à rentrer dans l'ordre de mon côté.

À LIRE AUSSI : Repêchage 2020 : William Villeneuve et la vie sous le radarRepêchage 2020 : Marco Rossi, beaucoup plus qu'un marqueur

J'aime beaucoup mon nouvel environnement. Patrick Roy me fait beaucoup confiance et il travaille beaucoup avec moi pour m'aider à améliorer les différentes facettes de mon jeu. On fait beaucoup d'analyse vidéo ensemble en regardant mes présences après les matchs.

Depuis mon arrivée à Québec, il m'a confié d'énormes responsabilités au centre à forces égales - j'affronte souvent les meilleures lignes adverses - en plus de mon rôle sur la première unité de l'avantage numérique. J'ai donc l'occasion de jouer de grosses minutes à chaque match et c'est fort bénéfique pour le jeune joueur que je suis.

Ça fait maintenant presque deux mois que je côtoie Patrick et je peux vous dire que c'est un entraîneur qui est très à l'écoute de ses joueurs. Il a longtemps été à notre place et il sait nous protéger des potentielles distractions qui entourent l'équipe.

Il a d'ailleurs été d'une grande aide pour moi quand les choses n'allaient pas à mon goût à mes débuts avec les Remparts (NDLR : il n'avait amassé que deux mentions d'aide à ses neuf premiers matchs). J'ai eu de bonnes discussions avec lui et il m'a rassuré. Je ne me suis pas vraiment pris la tête avec ça.

En tant que joueur tu essaies toujours de donner ton maximum, et je pense que j'offrais quand même de bonnes performances. Je savais que si je continuais à jouer de la sorte, ça allait finir par payer un jour ou l'autre. J'ai été patient et dernièrement, ça va plutôt bien (NDLR : il a récolté neuf buts et neuf aides, incluant un tour du chapeau contre le Drakkar de Baie-Comeau jeudi, à ses 15 dernières rencontres pour un total de 20 points en 24 matchs avec les Remparts).

J'ai retrouvé confiance en mes moyens et je dirais que c'est une confiance que je n'avais pas été en mesure de bâtir depuis le début de la saison comme je le fais habituellement. La situation dans laquelle j'étais à Chicoutimi n'était pas favorable pour moi, surtout avec la mononucléose qui m'a fait rater un peu plus d'un mois d'activités, et ça m'a affecté à ce niveau.

Quand je suis revenu au jeu au début du mois de novembre, ça n'a pas été facile et je n'ai pas connu mes meilleurs moments. Ç'a été la même chose à mon arrivée à Québec quand les points ne venaient pas trop. Pour un joueur offensif, c'est difficile de connaître un passage à vide même si les points ne sont pas nécessairement l'objectif principal.

Tout est plus positif en ce moment et j'espère que ça va se poursuivre jusqu'à la fin de la saison.

Parlant du reste du calendrier, ce sera une lutte féroce jusqu'à la toute fin pour nous tailler une place puisque nous avons des affrontements plutôt exigeants d'ici la fin - nous concluons notamment la saison avec cinq matchs consécutifs contre les quatre équipes de tête.

On aborde les choses étape par étape. Il va falloir que nous enchaînions les performances et que nous demeurions concentrés jusqu'à la fin. Nous sommes une jeune équipe et nous allons construire là-dessus pour être encore plus fort mentalement et pour les prochaines années.

Bonne fin de saison à tous et à la prochaine!

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.