Skip to main content

Carey Price blessé légèrement

Le gardien vedette des Canadiens soigne une contusion à la main gauche

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Carey Price devait disputer deux des trois derniers matchs préparatoires des Canadiens de Montréal, incluant celui de lundi. Incommodé par une blessure mineure, le gardien vedette pourrait ne jouer que le dernier match, samedi. Ou pas…

L'entraîneur Claude Julien a fait savoir à l'issue de la défaite de 3-0 de ses troupiers contre les Maple Leafs de Toronto que Price est tenu hors de l'action en raison d'une légère contusion à la main gauche - celle qui saisit la rondelle.

Pour Julien, il n'y a pas lieu d'être inquiet.

« Pas vraiment, a-t-il répondu à la question. Nous avons décidé de ne pas le faire jouer par mesure préventive », a-t-il précisé.

À LIRE AUSSI : Un retour sur terre pour les Canadiens | Résumé des matchs préparatoires du 23 septembre

« Charlie Lindgren avait été prévenu au moment où il s'est entraîné avec l'autre groupe que les possibilités étaient fortes qu'il jouerait. Nous avons patienté pour avoir les résultats des examens médicaux et on a jugé que c'était une affaire de quelques jours. »

Julien n'a pas voulu préciser à quel moment Price avait subi la blessure.

« Vous devriez le revoir sur la glace rapidement, avant la fin de la semaine j'espère », a-t-il élaboré, en insistant pour qu'on ne fasse pas un grand plat de la blessure.

Keith Kinkaid devrait donc être d'office à Toronto face aux Maple Leafs, mercredi, et on verra si Price sera en mesure de livrer la dernière rencontre hors-concours avant l'ouverture de la saison régulière en Caroline, le 3 octobre. 

Pour revenir au match de lundi, Julien a dit qu'il n'y a pas réellement d'aspects positifs à retirer.

« Nous n'avons pas été très bons du premier au dernier joueur », a-t-il tranché.

La mauvaise performance a emporté dans son sillon quatre joueurs -- les attaquants Jack Evans, Alex Belzile et Riley Barber ainsi que le défenseur Josh Brook - qui n'ont pas pu éviter le couperet.

Hudon le prochain?

L'attaquant Charles Hudon demeure au camp, même s'il n'a pas pu s'inscrire au score dans un quatrième match préparatoire, lundi.

« J'aurais voulu amasser plein de points, tout le monde le voudrait, mais c'est important que je sois fiable dans les trois zones, a-t-il commenté. J'estime l'être depuis le début du camp, avec la vitesse et l'intensité que j'ai déployées. On verra pour la suite. Je n'ai pas le contrôle là-dessus. »

Hudon a fait partie d'un trio à caractère offensif avec Jesperi Kotkaniemi et Joel Armia (ou Jonathan Drouin un peu lundi) dans les trois dernières rencontres.

« Nous avons offert une bonne performance. C'est juste 'plate' qu'il y ait manqué des étincelles à l'attaque, mais que voulez-vous? Le calendrier présaison, c'est là pour nous permettre d'améliorer des aspects de notre jeu. Je suis satisfait de mon rendement, mais il y a toujours de la place pour de l'amélioration. Je retiens le positif de tout ce que j'ai pu apporter dans le match. »  

Pour l'ailier slovaque Tomas Tatar, il faut ranger la contre-performance face aux Maple Leafs dans la catégorie des matchs à oublier.

« Les entraîneurs font des expérimentations au camp et nous essayons de retrouver le rythme en vue de la saison régulière. »

Comme entraîneur, Julien a dit qu'il serait en faveur de raccourcir le calendrier préparatoire dans la LNH.

« Nous avons sept matchs au programme, mais six aurait été suffisant. C'est un sujet de discussion à travers la ligue. » 

Julien a également expérimenté lundi la nouvelle réglementation ayant trait aux contestations pour obstruction à l'endroit des gardiens.

La contestation qu'il a instaurée s'est retournée contre lui parce que le but des Maple Leafs a été validé et qu'on a décerné une pénalité mineure au CH.

« C'est difficile de prédire le résultat des contestations parce que c'est 50-50, a affirmé Julien. Nous utilisions la contestation afin d'assurer la protection du gardien. Avec la pénalité mineure qui s'ajoute si nous n'avons pas gain de cause, on se montrera plus hésitant à contester cette saison. Le message que je reçois, c'est de ne plus contester. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.