Skip to main content

Boeser a le feu vert pour être du match d'ouverture des Canucks

L'attaquant a subi une commotion cérébrale lors d'un match préparatoire la semaine dernière

par Kevin Woodley / Correspondant indépendant NHL.com

VANCOUVER - Brock Boeser a reçu le feu vert pour encaisser des contacts, lundi, pour la première fois depuis qu'il a dû se soumettre au protocole des commotions cérébrales de la LNH, et l'attaquant des Canucks de Vancouver s'attend à participer au match d'ouverture face aux Oilers d'Edmonton, mercredi au Rogers Place (22 h HE, SN, SN360, NHL.TV).

Boeser, qui est revenu à l'entraînement en portant un chandail interdisant les contacts samedi, s'est entraîné normalement lundi, une semaine après s'être blessé dans un gain de 6-4 contre les Sénateurs d'Ottawa en présaison.

À LIRE AUSSI : Laine et Connor veulent être du match d'ouverture des Jets

« Je n'ai jamais subi de commotion cérébrale auparavant, donc je ne savais pas à quoi m'attendre et heureusement, ça n'a pas été difficile, a dit Boeser. Durant les 24 premières heures, j'ai essayé de rester optimiste de pouvoir jouer mercredi, donc je suis très chanceux de pouvoir sauter sur la glace avec les gars. »

Boeser, qui a accepté un contrat de trois ans comme joueur autonome avec compensation le 16 septembre après avoir raté les six premiers jours du camp d'entraînement, a terminé au troisième rang des Canucks avec 56 points (26 buts, 30 passes) en 69 matchs, la saison dernière. Il n'a joué aucune partie préparatoire en compagnie de Micheal Ferland, qui évoluera sur le premier trio des Canucks avec Boeser et Elias Pettersson après s'être entendu comme joueur autonome le 10 juillet. Mais Boeser a joué avec Pettersson sur la première unité du jeu de puissance et il a obtenu trois passes contre Ottawa avant de tomber au combat au troisième engagement.

« Je pense que je vais me mettre en marche dès le départ, a indiqué Boeser. J'ai trouvé que je suis arrivé au camp en bonne condition physique, et j'ai été bien meilleur dans ce deuxième match préparatoire (contre les Sénateurs). Je me sentais bien sur la glace et je dois continuer à bâtir là-dessus quand la saison commencera. »

Le défenseur Oscar Fantenberg, qui a dû se soumettre au protocole des commotions cérébrales de la LNH après s'être blessé dans la même rencontre face à Ottawa, a lui aussi reçu le feu vert pour participer à la première rencontre face à Edmonton, mais on s'attend à ce qu'il commence la saison comme défenseur supplémentaire.

Avec le retour de Fantenberg et de Boeser, les Canucks ont soumis les noms des attaquants Sven Baertschi et Nikolay Goldobin ainsi que celui du défenseur Alex Biega au ballotage. Les trois prendront la direction d'Utica, dans la Ligue américaine de hockey (LAH), s'ils ne sont pas réclamés.

Video: VGK@VAN: Boeser redirire le tir de Biega

Le joueur de centre Adam Gaudette, qui aurait pu être rétrogradé dans la LAH sans passer par le ballotage, commencera la saison au sein de la formation de 23 joueurs des Canucks après avoir inscrit quatre buts et deux aides en six parties préparatoires, mais il occupait le rôle d'attaquant remplaçant à l'entraînement de lundi. Gaudette a amassé 12 points (cinq buts, sept mentions d'aide) en 56 matchs dans la LNH comme recrue la saison dernière.

« Nous avons dit aux joueurs que s'ils connaissaient un bon camp, nous allions trouver une façon de leur faire de la place, et c'est ce que nous avons fait aujourd'hui en prenant la décision difficile de rétrograder des joueurs », a affirmé le directeur général Jim Benning. « Il mérite d'être ici pour commencer la saison. »

Baertschi, qui a été sélectionné par les Flames de Calgary avec le 13e choix au total du Repêchage 2011 de la LNH, a obtenu 14 points (neuf buts, cinq passes) en 26 rencontres, la saison dernière, mais il a raté la majeure partie de l'année en raison de commotions cérébrales. L'attaquant de 26 ans totalise 108 points (58 filets, 50 mentions d'aide) en 219 parties en cinq saisons à Vancouver, mais il a perdu sa place sur le top-6 après les acquisitions de Ferland et de J.T. Miller durant l'entre-saison. Les Canucks ne trouvaient tout simplement pas qu'il cadrait sur les deux derniers trios.

« C'est l'évolution de notre organisation, c'est-à-dire que nous avons de meilleurs joueurs et nous devons prendre ces décisions difficiles, a expliqué Benning. Sven est un joueur de talent, et nous trouvions que tous les postes pour un joueur comme lui étaient pourvus. [L'entraîneur Travis Green] veut quelque chose de différent, peut-être des joueurs rapides et agressifs en échec-avant ou des joueurs capables d'écouler des punitions plutôt que de conserver Sven au sein de la formation partante. »

Goldobin, un choix de première ronde (27e au total) par les Sharks de San Jose au Repêchage 2014 de la LNH, a pris le septième rang chez les marqueurs des Canucks avec 27 points (sept filets, 20 passes) en 63 parties. Mais Goldobin a été retranché lors de neuf des 10 dernières rencontres et il ne cadrait pas dans un rôle de soutien.

Avec le départ de Baertschi et de Goldobin, Jake Virtanen s'est entraîné sur le troisième trio avec Brandon Sutter et Josh Leivo, alors que Tim Schaller évoluait sur la quatrième ligne avec Jay Beagle et Tyler Motte. Loui Eriksson, qui doit encore écouler trois saisons à son contrat de six ans d'une valeur annuelle moyenne de six millions $, était l'attaquant en trop avec Gaudette, lundi.

« Ce n'est pas facile de jouer à temps plein dans cette ligue, a fait remarquer Green. [Baertschi et Goldobin] sont tous les deux des joueurs talentueux. Je les aime bien sur le plan personnel. Ça fait partie du hockey. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.