Skip to main content

Canadiens: Cinq recrues qui ont bien fait au camp

À l'aube du camp d'entraînement, les dirigeants du Tricolore ont retranché 12 joueurs dont l'attaquant Rafaël Harvey-Pinard

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

BROSSARD - La cloche finale a retenti au camp des recrues des Canadiens, mardi, sonnant l'heure des premières décisions pour le groupe de dirigeants de l'équipe à l'aube de l'ouverture du « vrai » camp d'entraînement.

Marc Bergevin et son groupe ont retranché six joueurs d'âge junior desquels ils détiennent les droits, dont l'attaquant Rafaël Harvey-Pinard qui a impressionné au cours des derniers jours, en plus de libérer six joueurs invités. Pas moins de 57 joueurs participeront au camp d'entraînement qui se mettra en branle dès jeudi à Brossard.

À LIRE AUSSI: Bergevin souhaite voir des jeunes faire leur place dès cette saisonUne occasion à saisir pour Harvey-Pinard chez le CHTout a changé en 365 jours pour Cale Fleury

« On est satisfaits de la façon dont ç'a été géré, les joueurs ont embarqué avec nous », a déclaré l'entraîneur Joël Bouchard à la suite d'un gain de 7-3 du CH contre l'équipe des étoiles universitaires du Québec, mardi.

« On l'a vu en troisième période; les joueurs ont mis en application toutes les petites choses que nous avons travaillées avec eux. Ils ont vraiment été à la hauteur collectivement pour un groupe qui ne se connaît pas depuis très longtemps. »

Au cours du camp, qui a été marqué par deux revers face aux recrues des Sénateurs d'Ottawa (4-2) et à celles des Jets de Winnipeg (2-1) au Tournoi des recrues à Belleville, certains joueurs ont évidemment tiré leur épingle du jeu.

Les deux espoirs les plus susceptibles d'obtenir un poste dans la LNH dès cette saison - les attaquants Ryan Poehling et Nick Suzuki - ont évidemment été parmi les plus dominants du groupe de 28 joueurs, mais d'autres ont aussi saisi l'occasion de se faire valoir.

« Il ne faut pas oublier que nous avons un historique avec chaque joueur, a rappelé Bouchard. Il ne faut pas prendre trois ou quatre jours et monter ça en épingle. Mais ce que j'aime de ces camps-là, c'est que les joueurs sont mis au défi et qu'ils doivent trouver des solutions. »

Le jeu de l'évaluation peut être un exercice périlleux, mais voici les joueurs qui se sont démarqués au cours de la dernière semaine :

(NDLR : Poehling et Suzuki ont été ignorés étant donné leur invitation quasi assurée au camp du CH)

Rafaël Harvey-Pinard, AG
Choix de septième ronde (201e au total) en 2019

L'attaquant québécois de 20 ans a été placé dans une position avantageuse en jouant aux côtés de Poehling et de Suzuki lors des deux matchs du Tournoi des recrues et il en a profité. Par sa hargne et sa combativité, il a réussi à compléter les deux autres de belle façon, marquant d'ailleurs un but contre les Sénateurs.

Tweet from @CanadiensMTL: 🚨 Harvey-Pinard! 1-1!#GoHabsGo pic.twitter.com/pC5JovQU0J

Son retranchement est un peu surprenant, mais l'organisation semble s'en être tenue à son plan initial qui était de lui donner une saison de plus dans la LHJMQ.

« Je pense que les gens comprennent maintenant pourquoi on l'a repêché; c'est un joueur de hockey, a analysé Bouchard. Il a très bien fait ça. La bonne nouvelle avec lui, c'est qu'on l'a dans notre banque. Marc (Bergevin) a bien fait de faire une transaction pour aller le chercher en septième ronde. »

Cayden Primeau, G
Choix de septième ronde (199e au total) en 2017

Beaucoup de candidats se feront la lutte pour les deux postes disponibles devant le filet du Rocket de Laval, et il ne fait aucun doute que le gardien de 20 ans a le potentiel de coiffer Charlie Lindgren, Michael McNiven et Connor LaCouvee au fil d'arrivée.

Il a cédé cinq fois sur 43 tirs face aux Sénateurs et aux Jets, mais il n'a pas accordé de mauvais but. Il s'est montré solide et en confiance devant son filet et s'est très rarement retrouvé hors position.

« Il a joué deux matchs en deux soirs, on voulait lui donner de l'expérience dans du bon calibre de jeu, a dit Bouchard. J'ai trouvé qu'il était solide. C'est un jeune joueur et il est plaisant à côtoyer; il a une belle attitude et il se comporte bien devant le filet. »

Cale Fleury, D
Choix de troisième ronde (87e au total) en 2017

L'arrière de 20 ans est l'un de ceux qui se sont présentés au camp avec une saison complète d'expérience dans la Ligue américaine et ç'a paru. Doté d'un bon coup de patin, Fleury a assuré une relance efficace et a été en mesure de soutenir l'attaque dans les moments opportuns.

Il a dirigé trois tirs vers le filet des Sénateurs - un sommet chez les défenseurs - et a conclu la fin de semaine avec un différentiel de plus -1. 

« Il a perdu du poids et est devenu un meilleur athlète, a fait remarquer Bouchard. Il a appris à gérer différentes situations l'année dernière dans la Ligue américaine. Comme tous les autres joueurs du Rocket qui seront de retour, il a fait ses devoirs et est arrivé en très grande forme physique. »

Jake Evans, C
Choix de septième ronde (207e au total) en 2014

S'il avait vu son camp prendre fin abruptement en subissant une commotion cérébrale à son premier match du Tournoi des recrues, l'an dernier, l'attaquant torontois s'est repris de brillante façon cette année.

Fort d'une saison de 45 points, dont 13 buts, en 67 matchs avec le Rocket, il s'est imposé comme l'un des joueurs les plus créatifs à l'attaque et a impressionné par la puissance de son tir des poignets. Il a été limité à une aide au cours de la fin de semaine, mais il s'est buté au poteau à au moins une occasion.

Tweet from @CanadiensMTL: Evans ������Alain 1-1 apr��s 20 minutes. All tied up after the first period. #GoHabsGo pic.twitter.com/gOMZ1mnQvZ

« C'est une des belles histoires de la saison dernière, a commenté Bouchard. Il ne l'a pas eu facile en début de saison avec sa blessure. Son rythme et son style de jeu n'étaient pas assez bons pour la LAH. Il a un bon sens du hockey et a réussi à s'adapter. »

Otto Leskinen, D
Acquis en tant que joueur autonome le 7 mai 2019

Les attentes n'étaient pas particulièrement élevées envers le défenseur finlandais de 22 ans, mais il a semblé très à l'aise à ses premiers matchs en Amérique du Nord. Il a été utilisé à toutes les sauces et on l'a même vu occuper le poste de quart-arrière à la pointe en avantage numérique à quelques reprises.

Il faut dire que le gaucher a déjà deux ans d'expérience chez les professionnels puisqu'il s'est aligné avec KalPa dans la Liiga en Finlande. Avec les besoins de l'équipe sur le flanc gauche de la défensive, il faudra suivre son développement avec attention.

« On l'avait bien apprécié au camp de perfectionnement, l'an dernier, et notre groupe de dépisteurs s'est assuré de le suivre en cours de saison, a expliqué Bouchard. C'est sûr qu'il devra s'adapter au style de jeu nord-américain. Mais c'est un jeune qui est le fun. Il a toujours le sourire et il n'est pas compliqué. »

Mentions honorables : Gianni Fairbrother (D), Alexandre Alain (C)

Liste des 57 joueurs invités au camp d'entraînement des Canadiens

Attaquants
Morgan Adams-Moisan (BLÉ.) 
Alexandre Alain
Joel Armia
Riley Barber
Alex Belzile
Paul Byron
Joe Cox
Nick Cousins
Phillip Danault
Max Domi
Jonathan Drouin
Jake Evans
Brendan Gallagher
Liam Hawel
Charles Hudon
Nikita Jevpalovs
Jesperi Kotkaniemi
Artturi Lehkonen
Michael McCarron
Matthew Peca
William Pelletier
Michael Pezzetta
Ryan Poehling
Nick Suzuki
Tomas Tatar
Joel Teasdale (BLÉ.)
Nate Thompson
Philip Varone
Lukas Vejdemo
Hayden Verbeek
Antoine Waked
Jordan Weal
Dale Weise

Défenseurs
Karl Alzner
Josh Brook
Ben Chiarot
Ryan Culkin
Gianni Fairbrother (BLÉ.)
Cale Fleury
Christian Folin
Noah Juulsen
Brett Kulak
Maxim Lamarche
Otto Leskinen
Victor Mete
Gustav Olofsson
Xavier Ouellet
Jeff Petry
Mike Reilly
David Sklenicka
Shea Weber

Gardiens 
Connor LaCouvee
Charlie Lindgren
Keith Kinkaid
Michael McNiven
Carey Price
Cayden Primeau
 

 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.