Skip to main content

Borowiecki stoppe un vol au cours de sa journée de congé à Vancouver

Le défenseur des Sénateurs a empêché un homme de voler un sac dans le quartier Gastown

par Pat Pickens @Pat_Pickens / Journaliste NHL.com

Mark Borowiecki emploie généralement son temps à empêcher les adversaires des Sénateurs d'Ottawa de marquer des buts. Dimanche, il a empêché un crime d'être commis.

Le défenseur d'Ottawa s'est interposé dans un vol qui allait être commis dans le quartier Gastown à Vancouver au cours d'une journée de congé avant l'affrontement entre les Sénateurs et les Canucks de Vancouver mardi.

À LIRE AUSSI: Burrows ajouté à l'anneau d'honneur des Canucks

Borowiecki retournait à l'hôtel des Sénateurs après avoir dîné avec ses coéquipiers Mikkel Boedker et Dylan DeMelo, et il s'est arrêté pour acheter quelques articles pour son bébé lorsqu'il a aperçu un homme suspect briser la fenêtre d'une voiture côté passager.

« J'ai vu cet homme et j'ai entendu un gros bruit lorsque la vitre côté passager de cette Chevrolet Impala bleue a éclaté, a raconté Borowiecki mardi. J'ai crié "Hey" et je l'ai vu sortir cet énorme sac à dos de randonnée. Il s'est mis à crier et à me dire des gros mots, et il me disait de m'en aller. »

Borowiecki a traversé la rue pour confronter le voleur, qui a tenté de s'éloigner à vélo. Borowiecki a cependant agrippé le voleur, l'a désarçonné de son vélo et a récupéré le sac à dos, qui contenait notamment des passeports. 

« Je ne sais pas si j'aurais été capable de faire quelque chose du genre si j'avais été témoin de la scène, a admis DeMelo. Je pense que je me serais écrié : "Hey, quelqu'un est en train de faire quelque chose de mal, appelez des secours". Je n'aurais même pas songé à me diriger vers lui et à saisir le gars sur son vélo. C'est assez amusant, et il était avec nous moins de cinq minutes auparavant, alors nous l'avons tout juste manqué. »

Borowiecki est demeuré près de la voiture jusqu'à l'arrivée de la police et a offert sa déposition. Il a plus tard reçu un message texte de la part de la propriétaire de la voiture, qui a exprimé sa gratitude pour sa bonne action, même si elle n'aime pas nécessairement l'équipe de hockey pour laquelle il évolue.

« J'ai reçu un message au dîner, et elle m'a écrit un beau texte pour me dire à quel point elle était reconnaissante, a mentionné Borowiecki. Elle m'a ensuite envoyé un tweet et elle m'a dit : "Mon frère vient de m'envoyer ça, est-ce que c'est toi?", et je lui ai dit oui. Elle m'a confié qu'elle était une grande partisane des Maple Leafs de Toronto. »

Borowiecki a ajouté que son épouse Tara était fière de lui, et que ses coéquipiers des Sénateurs n'avaient pas été surpris de le voir agir de la sorte pour aider un étranger. De son côté, il se considère simplement chanceux d'avoir pu aider.

« Je suis content d'avoir été présent, a expliqué Borowiecki. Il y avait évidemment d'autres personnes autour, mais certaines d'entre elles ne savaient pas comment réagir ou n'avaient pas confiance en leurs aptitudes physiques. Je suis un bagarreur médiocre sur la glace, mais je sais comment me défendre à l'extérieur.

« J'étais juste au bon endroit au bon moment. »

Article écrit en collaboration avec Kevin Woodley, collaborateur indépendant NHL.com.
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.