Skip to main content

Barkov vise la Coupe Stanley avec les Panthers

Le joueur de centre, gagnant du Lady Byng, croit que la Floride est sur la bonne voie « pour soulever le gros trophée »

par Shawn P. Roarke @sroarke_NHL / Directeur principal de la rédaction NHL.com

LAS VEGAS - Aleksander Barkov a remporté le trophée Lady Byng lors de la Cérémonie de remise des trophées de la LNH 2019 présentée par Bridgestone, mercredi, mais le joueur de centre des Panthers a l'œil sur un trophée encore plus gros.

Il convoite évidemment la Coupe Stanley, gagnée par les Blues de St. Louis après un gain de 4-1 face aux Bruins de Boston dans le match no 7 de la Finale le 12 juin au TD Garden.

À LIRE AUSSI : Barkov remporte le trophée Lady ByngLuongo devrait informer les Panthers de ses plansLe DG des Panthers veut modifier sa formation et retourner en séries

« Si tu es en nomination pour un trophée, ça signifie que tu as fait ton travail », a mentionné le capitaine des Panthers. « Celui-là, le Lady Byng, représente beaucoup pour moi. Mais tu veux soulever le gros trophée, comme St. Louis vient de le faire. C'est ce que je vise, pas seulement les trophées individuels. »

Le Lady Byng est remis annuellement au « joueur considéré comme ayant démontré le meilleur esprit sportif tout en affichant des performances remarquables sur la patinoire », tel que sélectionné par l'Association des chroniqueurs de hockey professionnels. Barkov, qui a établi un sommet en carrière de 96 points (35 buts, 61 passes) et a cumulé huit minutes de pénalité en 82 matchs, a reçu 128 votes de première place.

Les autres finalistes étaient le centre des Blues Ryan O'Reilly et celui des Flames de Calgary Sean Monahan.

Les Panthers (36-32-14, 86 points) ont raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley, terminant à 12 points des Blue Jackets de Columbus et de la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries dans l'Association de l'Est. Il s'agissait de la troisième saison consécutive au cours de laquelle il ne participait pas aux séries. Durant les six saisons de Barkov avec la Floride, les Panthers ont fait les séries une seule fois, en 2016, et ont été éliminés en six parties en première ronde face aux Islanders de New York.

Toutefois, Barkov a dit croire que la Floride s'en va dans la bonne direction. Il souligne le fait que l'équipe a raté les séries par un seul point il y a deux saisons, mais également qu'elle compte sur un triple champion de la Coupe Stanley derrière le banc en Joel Quenneville et sur un directeur général, Dale Tallon, qui a promis d'être agressif à l'ouverture du marché des joueurs autonomes le 1er juillet.

« Je pense que nous avons une très bonne équipe et que nous devons simplement franchir la prochaine étape, ce que nous avons été incapables de faire l'an dernier, a noté Barkov. Évidemment, tu ne peux pas toujours miser sur la prochaine année. Ça doit commencer quelque part, et nous espérons que ce sera au mois d'octobre prochain. »

Quenneville a été nommé entraîneur des Panthers le 8 avril, remplaçant Bob Boughner, qui a conservé un dossier de 80-62-22 lors de ses deux saisons. Les 890 victoires en saison régulière de Quenneville le placent au deuxième rang de l'histoire de la LNH derrière Scotty Bowman (1244).

« Les hommes de hockey comme lui sont uniques et de pouvoir compter sur lui pour diriger l'équipe est génial », a affirmé Barkov.

Barkov a dit croire que les Panthers ont déjà le talent pour atteindre le prochain niveau, même si l'équipe ne reçoit pas un coup de pouce via le marché des joueurs autonomes, alors que des rumeurs envoient l'attaquant des Blue Jackets de Columbus Artemi Panarin et le gardien Sergei Bobrovsky en Floride. Les deux pourraient devenir joueurs autonomes sans compensation le 1er juillet.

Video: NJD@FLA: Barkov bat le record d'équipe

« Nous, les joueurs, devons franchir la prochaine étape, a fait valoir Barkov. Nous voulions le faire l'année dernière, mais ça n'a pas fonctionné. Cette année, nous devons le faire en équipe. On ne peut plus attendre, il faut le faire. »

Barkov a dit avoir appris beaucoup en regardant les séries éliminatoires, particulièrement en observant des joueurs évoluant à sa position. Il a porté une attention particulière à O'Reilly, qui a gagné le trophée Conn-Smythe, remis au joueur le plus utile à son équipe en séries, et le trophée Selke, remis au meilleur attaquant défensif de la LNH, mercredi. Barkov a également analysé le jeu de Patrice Bergeron, des Bruins de Boston, un autre finaliste au Selke.

« Quand tu affrontes des joueurs comme eux, tu vois les petites choses qu'ils accomplissent », a expliqué Barkov, qui a terminé cinquième au scrutin du Selke. « Évidemment, tu veux faire les mêmes choses puisque ça fonctionne pour eux. »

Barkov s'est amélioré sur le plan des statistiques dans cinq de ses six premières saisons dans la LNH, mais il croit pouvoir être encore meilleur, ce qui l'aidera, ainsi que les Panthers, à atteindre l'objectif ultime.

« J'ai tellement hâte de peut-être un jour soulever la Coupe Stanley au-dessus de ma tête avec un chandail des Panthers de la Floride, a-t-il dit. Je suis prêt à faire tout ce qu'il faut. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.