Skip to main content

Aperçu de la série Bruins-Blue Jackets

Le duel entre Rask et Bobrovsky retient l'attention, tout comme le jeu physique des deux équipes

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

Boston Bruins vs. Columbus Blue Jackets

Bruins : Ont vaincu les Maple Leafs de Toronto 4-3 au premier tour des séries de l'Association de l'Est
Blue Jackets : Ont vaincu le Lightning de Tampa Bay 4-0 au premier tour des séries de l'Association de l'Est
Duels cette saison : BOS 2-1-0; CBJ 1-1-1
 

 

Les infos

Les Bruins de Boston et les Blue Jackets de Columbus s'affronteront pour la première fois en séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Le premier match de la série de deuxième ronde se tiendra jeudi (19h H.E.; NBCSN, CBC, SN, TVAS).

Les Bruins ont signé une victoire de 5-1 lors du match no 7 contre les Maple Leafs, mardi, afin de faire leur chemin jusqu'en deuxième ronde pour une deuxième année de suite, mais aussi une septième fois depuis 2009. Ils ont remporté la Coupe Stanley en 2011 et avaient aussi atteint la Finale en 2013.

À LIRE : Les Bruins en deuxième ronde grâce à leur profondeur et leur expérience | L'approche de Tortorella profite aux Blue Jackets

Les Blue Jackets ont écrit une nouvelle page d'histoire de la concession en se qualifiant pour le deuxième tour des séries pour la première fois. Du même coup, ils sont aussi devenus la première équipe à balayer la formation qui avait terminé au premier rang du classement général de la LNH. Leurs quatre victoires ont relégué aux oubliettes la saison record de 62 gains du Lightning, qui n'avait jamais perdu deux parties de suite lors de la dernière campagne.

« Ça ne fait que commencer, a souligné l'entraîneur-chef John Tortorella. Il faut se rendre jusqu'au bout, c'est tout ce qui compte. On doit y aller un pas à la fois et ne pas s'emporter par rapport à comment on se sent alors qu'on se prépare pour la deuxième ronde. »

Les Blue Jackets sont au repos depuis qu'ils ont éliminé le Lightning le 16 avril. Ils ont tenté de garder la forme en tenant des pratiques intenses et à haut rythme. Ils ont même organisé un match intraéquipe devant plus de 5000 personnes, gratuitement, au Nationwide Arena, lundi.

« On ne se plaint pas, a dit Tortorella. Il n'y a pas de raison de s'inquiéter parce qu'on a trop de jours sans jouer. On va continuer de s'entraîner et continuer de faire les choses de la bonne façon. »

Les Bruins ont dû gagner deux matchs consécutifs face aux Maple Leafs pour atteindre la deuxième ronde, puisqu'ils tiraient de l'arrière 3-2 dans la série. Ils ont marqué neuf fois contre trois accordés lors des matchs no 6 et 7, dont deux buts dans un filet désert en troisième période lors de la septième rencontre.

« La chose qui est bizarre, c'est que plus la série avançait, plus nous étions en santé, a indiqué l'entraîneur-chef Bruce Cassidy. Normalement en séries, c'est le contraire, mais pour nous, des joueurs comme John Moore, Marcus Johansson et Sean Kuraly sont revenus au jeu, ce qui nous a beaucoup aidés. On touche du bois et je crois qu'on sera en pleine santé quand la série contre Columbus va s'amorcer. »

 

Éléments-clés

Bruins : Après avoir réussi sa première saison de 100 points en neuf ans de carrière dans la LNH, Brad Marchand a poursuivi sur sa lancée avec neuf points (quatre buts, cinq passes) en sept matchs contre Toronto. L'ailier gauche a été blanchi lors du match no 7, mais il est celui qui a obtenu le plus de tirs au but avec cinq, pour un total de neuf tirs tentés. Marchand a récolté deux buts et une passe dans le gain de 4-2 de Boston lors du sixième match, ainsi qu'un but et deux aides dans le gain de 6-4 du quatrième duel. Face aux Blue Jackets cette saison, il a obtenu sept points en trois rencontres.

Video: BOS@TOR, #6: Marchand fait 1-1 en avantage numérique

 

Blue Jackets : Matt Duchene a mené l'équipe avec sept points (trois buts, quatre passes) lors de la série contre le Lightning. Celui qui devrait se retrouver au centre d'un trio complété par Ryan Dzingel et Cam Atkinson, est sur une séquence de trois matchs consécutifs avec au moins un but. Il a amassé quatre points, dont un but, lors du match no 2, il a marqué lors du match no 3, puis amassé deux points lors de la quatrième partie contre Tampa Bay.

 

Gardiens

Bruins : Tuukka Rask était devant le filet durant toute la série de première ronde et il a maintenant une moyenne de buts accordés de 2,32 et un pourcentage d'arrêts de ,928. Il a permis 16 buts sur 223 tirs, dont trois sur 57 lancers lors des matchs no 6 et 7. Rask a une fiche de 39-33 avec une m.b.a. de 2,25 et un pourcentage d'arrêts de ,925 en 72 départs en séries éliminatoires. S'il devait flancher, Jaroslav Halak sera prêt à prendre la relève. Le vétéran vient de connaître une excellente saison avec 22 victoires, une m.b.a. de 2,34 et un pourcentage d'arrêts de ,922, en plus de signer cinq blanchissages. Il a une fiche de 13-15 avec une m.b.a. de 2,39 et un pourcentage d'arrêts de ,924 en 30 rencontres éliminatoires (28 départs).

Blue Jackets : Sergei Bobrovsky a répondu aux interrogations au sujet de sa capacité à livrer la marchandise en séries éliminatoires en connaissant une excellente première ronde. Il a signé les quatre victoires contre le Lightning, accompagné d'une m.b.a. de 2,01 et un pourcentage d'arrêts de ,923. Avant cette saison, le Russe avait une fiche de 5-14 avec une m.b.a. de 3,49 et un pourcentage d'arrêts de ,891 en 24 parties au printemps. Bobrovsky avait terminé la saison en force avec un dossier de 6-1-0 accompagné d'une m.b.a. de 1,50, d'un taux d'arrêts de ,947 et trois blanchissages en sept départs. Joonas Korpisalo, qui est son adjoint, a amorcé 21 parties cette saison et a terminé l'année avec une fiche de 10-7-3. Il n'a jamais joué en séries éliminatoires.

Video: TBL@CBJ #4: Bobrovsky gâche la chance de Point

 

Chiffres à retenir

Bruins : Les Bruins comptent en leurs rangs trois joueurs qui ont disputé plus de 100 rencontres en séries éliminatoires : Zdeno Chara (166), Patrice Bergeron (119) et David Krejci (115). Les trois ont remporté la Coupe Stanley, tout comme Brad Marchand, Tuukka Rask et Joakim Nordstrom. Boston a excellé en avantage numérique contre les Maple Leafs avec sept buts en 16 opportunités (43,8 pour cent). Leur jeu en infériorité numérique a été encore meilleur à domicile avec une performance parfaite en sept occasions contre Toronto. Les Bruins n'ont pas perdu un match en première ronde quand ils menaient après vingt minutes.

Blue Jackets : Seul Adam McQuaid a remporté la Coupe Stanley en carrière (en 2011 avec les Bruins), mais le défenseur est actuellement blessé. Les Blue Jackets ont cinq joueurs qui ont déjà disputé un match en deuxième ronde des séries. Columbus a affiché un taux de réussite de 50 pour cent en avantage numérique contre le Lightning (5 en 10). Ils ont marqué en moyenne 4,75 buts par match contre Tampa Bay, en plus d'être disciplinés avec une moyenne de seulement deux pénalités mineures par match, le plus bas total parmi les 16 équipes en séries éliminatoires. Boston est arrivé deuxième avec 2,14.

 

Rapport de l'infirmerie

Bruins : Kevan Miller (bas du corps) a été aperçu en train de boiter dans le vestiaire de l'équipe après le match no 7. Il portait un atèle à son genou. Le défenseur n'a pas participé à la première série, lui qui est absent du jeu depuis le 4 avril, et son état est réévalué de semaine en semaine. Connor Clifton a raté les cinq dernières parties de la série avec une blessure au haut du corps. L'arrière recrue avait joué 11:25 lors du premier match et 13:02 lors du deuxième.

Blue Jackets : Ils sont amochés à la ligne bleue avec trois défenseurs qui pourraient être tenus hors de l'action au début de la série. Markus Nitivaara a raté les deux derniers matchs de la série contre le Lightning, blessé au haut du corps. Ryan Murray (haut du corps) n'a pas joué depuis le 19 février, manquant 24 parties de la saison régulière. Il a recommencé à patiner en solo. McQuaid (haut du corps) a raté les cinq dernières rencontres de la saison et a été absent en séries.

 

Ils ont dit

« Ça ne me dérange pas qu'on doive recommencer à jouer dès maintenant, parce qu'on joue bien. Lors de nos deux derniers matchs, on a bien joué. … La bonne nouvelle, c'est qu'on a affronté les Blue Jackets trois fois en fin de saison. Ça va aider à notre préparation, à nos joueurs. On sait qu'ils ont offert du jeu physique contre Tampa. Ils ne les ont pas lâchés. Ils ont obtenu les arrêts clés, leur jeu de puissance a été incroyable. Donc, on va en avoir pour notre argent. » - L'entraîneur-chef des Bruins Bruce Cassidy

« Je suis content pour [Bobrovsky]. Je sais qu'il n'était pas content que je parle des situations frustrantes qu'il a vécues cette année, mais c'est mon travail de rendre les gens imputables. Je suis heureux de voir qu'il répond aux attentes. Et il le fait vraiment. C'est un gars un peu grinçant et c'est une bonne chose chez un athlète. » - L'entraîneur-chef des Blue Jackets John Tortorella.

 

Ils l'emporteront si…

Bruins : Rask est en mesure de poursuivre sur sa lancée après son excellente performance du match no 7, et si les Bruins continuent d'avoir l'appui offensif de leurs joueurs de soutien comme Kuraly, Johansson et Nordstrom, qui ont tous marqué mardi. Columbus n'a pas un seul trio faible, alors Boston ne peut pas se permettre d'en avoir un. Ils ne seront pas intimidé par le jeu physique des Blue Jackets, mais plus ils s'imposeront physiquement et plus l'expérience des Bruins leur servira quand la série va s'allonger.

Blue Jackets : Bobrovsky peut imiter ses performances de la première ronde et si les patineurs devant lui demeurent structurés en zone neutre, en plus d'être disciplinés. Les Blue Jackets ne peuvent se permettre de se mettre à courir partout et se retrouver hors position. Ils auront besoin que leurs attaquants des deux derniers trios, particulièrement Josh Anderson, Nick Foligno, Boone Jenner et Brandon Dubinsky, multiplient les coups d'épaules, surtout s'ils affrontent le premier trio des Bruins. Marquer en premier sera aussi très important. Quand les Blue Jackets le font, ils sont en mesure de mieux exécuter leur plan de match et d'être agressifs avec un échec avant 1-2-2.

 

Les forces en présence

Formation prévue des Bruins
Brad Marchand -- Patrice Bergeron -- Danton Heinen
Jake DeBrusk -- David Krejci -- David Pastrnak
Marcus Johansson -- Charlie Coyle -- Karson Kuhlman
Joakim Nordstrom -- Sean Kuraly -- Noel Acciari

Zdeno Chara -- Charlie McAvoy
Torey Krug -- Brandon Carlo
John Moore - Matt Grzelcyk

Tuukka Rask
Jaroslav Halak

Retranchés : Steven Kampfer, David Backes, Chris Wagner

Formation prévue des Blue Jackets
Artemi Panarin -- Pierre-Luc Dubois -- Oliver Bjorkstrand
Ryan Dzingel -- Matt Duchene -- Cam Atkinson
Alexandre Texier -- Nick Foligno -- Josh Anderson
Brandon Dubinsky -- Boone Jenner -- Riley Nash

Zach Werenski -- Seth Jones
Dean Kukan -- David Savard
Adam Clendening -- Scott Harrington

Sergei Bobrovsky
Joonas Korpisalo

Retranchés : Vladislav Gavrikov, Alexander Wennberg, Markus Hannikainen, Lukas Sedlak, Eric Robinson, Andrew Peeke, Keith Kinkaid, Elvis Merzlikins

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.