Skip to main content

31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Red Wings

L'inévitable reconstruction va s'accélérer à Detroit, mais pourrait devoir se faire sans le mentorat de Zetterberg

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Red Wings de Detroit.

Après avoir dominé la LNH pendant de nombreuses années, le retour du balancier s'est confirmé pour les Red Wings la saison dernière, alors qu'ils ont été écartés des séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour une deuxième saison de suite. Il faut remonter à 1983 pour retrouver un deuxième printemps consécutif sans séries à Detroit.

Les énormes trous dans la formation créés par le départ des vedettes d'antan, notamment Nicklas Lidstrom et Pavel Datsyuk, n'ont évidemment jamais pu être bouchés entièrement, et l'inévitable reconstruction qui a été lentement entreprise au cours des dernières années va passer en vitesse supérieure en 2018-19.

On devrait assister cette saison à l'arrivée massive de nouveaux visages dans la formation de Detroit. Le flambeau de l'attaque a déjà été transmis à la prochaine génération, menée notamment par Dylan Larkin, Anthony Mantha, Andreas Athanasiou et Tyler Bertuzzi.

Ces derniers pourraient être soutenus dès cette saison par les deux derniers premiers choix de l'équipe, les attaquants Michael Rasmussen et Filip Zadina. 

Le directeur général Ken Holland n'a toutefois pas l'intention d'offrir des postes gratuitement à ses jeunes prodiges. 

31 EN 31 RED WINGS : Les meilleurs espoirs | Pour les poolers | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

Il a rapatrié l'attaquant Thomas Vanek, qui a évolué à Detroit en 2016-17 sur le marché des joueurs autonomes. Il a également retenu les services du vétéran défenseur Mike Green, en plus d'embaucher le gardien Jonathan Bernier afin d'épauler Jimmy Howard devant le filet.

« Nous allons observer longuement plusieurs de nos jeunes joueurs au cours du calendrier préparatoire, a affirmé Holland. Nous espérons que deux ou trois jeunes vont percer notre formation. Ils doivent cependant être prêts. Je ne crois pas qu'il soit sain de leur donner sans condition un poste avec l'équipe. Le message que nous envoyons aux joueurs est qu'ils doivent s'amener et gagner un poste, et nous allons leur donner toutes les chances d'y arriver. »

Voici trois questions intimement liées aux succès des Red Wings cette saison :

Zetterberg va-t-il revenir pour une 16e saison?

La blessure récurrente au dos qui ennuie Zetterberg depuis quelques saisons le force aujourd'hui à remettre en question un retour au jeu en vue de la prochaine saison. L'agent de Zetterberg a déclaré récemment que son client nageait toujours dans l'incertitude.

« Il n'a pas encore décidé s'il allait continuer ou non », a indiqué Gunnar Svensson à la revue suédoise Hockeybladet à la fin du mois de juillet. « Il a été ennuyé par des blessures au dos. Il est impossible de dire comment il va se sentir [au début de la saison], car il ne sait pas vraiment quel est son état en ce moment. »

Video: NYI@DET: Zetterberg fait 1-0 d'un rebond fortuit

Malgré ses ennuis de santé, Zetterberg a terminé au deuxième rang des pointeurs des Red Wings la saison dernière avec une récolte de 56 points (11 buts, 45 passes) en 82 matchs. Il a aussi obtenu 18 points en avantage numérique, un sommet d'équipe. Il ne prenait pas part aux entraînements en deuxième moitié de saison, mais n'a pas raté de match pour une troisième saison de suite.

Son leadership et son éthique de travail seraient plus que les bienvenus au sein d'une équipe qui mise sur son capitaine pour bien encadrer les jeunes pousses de l'organisation qui débarqueront à Detroit cette saison. Il est l'un des deux seuls membres restants de la dernière édition championne des Red Wings en 2008, l'autre étant le défenseur Niklas Kronwall.

Larkin et Mantha pourront-ils poursuivre leur progression?

Larkin a été le meilleur pointeur des Red Wings en 2017-18 avec 63 points, tandis que Mantha a été le marqueur le plus prolifique de l'équipe avec 24 filets.

Si les Red Wings veulent s'approcher d'un retour en séries éliminatoires, ces deux jeunes piliers de l'équipe devront poursuivre sur leur lancée.

« Je veux devenir un bien meilleur joueur », a affirmé Larkin, qui a accepté un nouveau contrat de cinq ans avec Detroit vendredi. « Je sais que je peux devenir un bien meilleur joueur afin de m'aider moi-même et d'aider l'équipe, et qu'il me reste beaucoup de chemin à parcourir. J'ai connu une très bonne saison l'an dernier, mais je veux être celui que l'on envoie sur la glace dans toutes les situations critiques. »

Video: NYI@DET: Larkin double l'avance tôt en troisième

Mantha ne fait aucun mystère de ses objectifs cette saison.

« Je veux marquer six buts de plus que l'année dernière pour atteindre le plateau des 30 filets », a déclaré l'imposant attaquant sur les ondes de TVA Sports en juillet.

La brigade défensive se tournera-t-elle vers la jeunesse?

Un seul défenseur de moins de 27 ans qui est toujours dans l'organisation des Red Wings a disputé un match dans la LNH la saison dernière, soit Joe Hicketts. 

Quatre des défenseurs réguliers de l'équipe ont au moins 32 ans (Green, Kronwall, Jonathan Ericsson et Trevor Daley). Les autres sont Danny Dekeyser (28 ans) et Nick Jensen (27 ans).

Video: undefined

Heureusement, la relève de l'équipe à la ligne bleue s'approche de la LNH. En plus de Hicketts, Filip Hronek, meilleur pointeur parmi les défenseurs du club-école des Red Wings dans la LAH l'an dernier, pourrait décrocher un poste à la ligne bleue. 

Libor Sulak ainsi que Dennis Cholowski, premier choix de l'équipe en 2016, devraient amorcer la saison dans la LAH, mais pourraient obtenir quelques rappels si l'occasion se présente.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.