Skip to main content

31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Panthers

La Floride persuadée qu'elle peut bâtir sur sa solide fin de saison pour retourner en séries

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Panthers de la Floride.

Après avoir raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley par un seul point la saison dernière, l'objectif est clair pour les Panthers en 2018-19.

« Nous devons obtenir ce point de plus », a résumé le directeur général Dale Tallon en entrevue avec le site Web des Panthers. « Nous devons faire partie de la danse du printemps. C'est la clé, participer aux séries, puis aller de l'avant à partir de là. Notre objectif est de faire les séries, puis nous verrons comment les choses vont se passer. »

Les raisons de croire que l'équipe floridienne sera en mesure de récolter ce point supplémentaire sont nombreuses. 

Après avoir connu un lent début de saison, les Panthers ont présenté une fiche de 25-8-2 à leurs 35 dernières rencontres, la meilleure de la LNH au cours de cette période.

Le style de l'entraîneur Bob Boughner, qui en était à une première saison derrière le banc des Panthers a bien été assimilé. Maintenant que cette période d'adaptation est passée, l'équipe pourra amorcer la saison sur des bases solides.

« Il nous a fallu un moment pour créer cette chimie, a confié Boughner au Miami Herald. Les joueurs ont mis un peu de temps à bâtir cette confiance avec moi, mais lorsque ce fut fait, et que tout le monde a accepté et acheté la nouvelle culture et le nouveau système, les choses se sont améliorées. »

Les joueurs composant le noyau des Panthers sont jeunes et sont majoritairement sous contrat pour plusieurs saisons. Plusieurs d'entre eux viennent d'améliorer leur meilleur rendement offensif en carrière. C'est notamment le cas des attaquants Jonathan Huberdeau, Aleksander Barkov, Vincent Trocheck, Nick Bjugstad et Evgenii Dadonov.

31 EN 31 PANTHERS : Les meilleurs espoirs | Pour les poolers | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

Tallon est parvenu à ajouter à ce noyau un marqueur qui a fait ses preuves, l'attaquant Mike Hoffman, sans sacrifier de joueurs de sa formation. 

Le directeur général a également pris un pari intéressant en embauchant le défenseur Bogdan Kiselevich, un joueur autonome de 28 ans qui évoluait dans la KHL et que Boughner voit jouer un rôle important dans la LNH cette saison. 

Le gardien Michael Hutchinson a finalement été ajouté à la formation pour ajouter de la profondeur devant le filet.

Voici trois questions intimement liées aux succès des Panthers cette saison :

L'attaque pourra-t-elle reposer un peu moins sur les épaules de ses gros canons?

Quatre joueurs, Huberdeau, Barkov, Trocheck et Dadonov, ont inscrit 46 pour cent des buts de l'équipe l'an dernier (113 sur 245). Plusieurs gestes ont été posés afin d'atténuer la pression sur ces quatre joueurs.

L'acquisition de Hoffman s'inscrit au haut de cette liste, lui qui a touché la cible au moins 20 fois à chacune de ses quatre dernières saisons. Il a notamment marqué 27 buts en avantage numérique au cours des trois dernières campagnes.

« Il est un marqueur qui appartient à l'élite, a soutenu Bjugstad. Ajouter un joueur de sa trempe, c'est toujours quelque chose de spécial, et il va aider notre attaque tout en ajoutant de la profondeur à l'équipe. »

Video: DAL@OTT: Hoffman donne la victoire aux Sénateurs

L'attaquant Frank Vatrano, acquis à la date limite des transactions en février dernier, est un autre joueur qui pourrait noircir la feuille de pointage de manière plus régulière. Il a inscrit cinq buts en 16 matchs après son acquisition, et pas plus tard qu'en 2015-16, il a fait mouche 36 fois en 36 matchs dans la Ligue américaine de hockey.

Finalement, l'arrivée de l'espoir de premier plan Henrik Borgstrom, et potentiellement celle d'Owen Tippett, donnera d'autres munitions à Boughner dans la composition de ses trios et sur le jeu de puissance.

Comment le travail sera-t-il partagé devant le filet?

Cela fait maintenant deux saisons que Roberto Luongo ne parvient pas à amorcer 40 matchs en raison de blessures, mais il accomplit du très bon travail lorsqu'il est en santé.

De son côté, James Reimer n'a pas encore montré qu'il pouvait se dresser sur une longue période lorsque Luongo tombe au combat.

Video: FLA@TOR: Luongo vole un but certain à Bozak

Ces deux cerbères doivent absolument trouver une manière de faire le travail, puisque le reste de la hiérarchie des gardiens de l'équipe est plutôt dégarni. Le départ de Harri Sateri, qui s'est illustré alors que Reimer et Luongo étaient tous deux blessés l'an dernier, a été comblé par l'embauche de Hutchinson. Le gardien d'avenir de l'organisation, Samuel Montembeault, n'est quant à lui pas encore prêt à être jeté dans la mêlée.

Est-ce que Mike Matheson sera en mesure de jouer à la hauteur du contrat qui lui a été accordé?

Après seulement une saison complète dans la LNH, Matheson s'est vu accorder une généreuse prolongation de contrat de huit ans en octobre dernier. Il n'avait alors que 87 matchs d'expérience dans la LNH.

Cette prolongation de contrat entrera en vigueur cette saison, et le jeune défenseur de 24 ans natif de Pointe-Claire devra composer avec la pression qui accompagne ce genre de marque de confiance. 

Il a toutefois montré par le passé qu'il était en mesure d'élever son jeu d'un cran. Il a notamment brillé au Championnat du monde de la FIHG en 2016 et 2017, étant nommé meilleur défenseur du tournoi en 2016 avec une récolte de deux buts et quatre passes en 10 matchs.

Video: FLA@DET: Matheson marque sur une belle montée

Il a montré par moments la saison dernière l'étendue de son potentiel et a terminé la campagne avec 10 buts, ce qui le place au deuxième rang de l'équipe parmi les défenseurs derrière Aaron Ekblad (16). 

Si Matheson parvient à jouer à la hauteur de son contrat, la brigade défensive des Panthers, avec Ekblad et Keith Yandle comme têtes d'affiche, sera redoutable.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.