Skip to main content

31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Bruins

Les Bruins misent sur le retour en force du trio de Bergeron et sur la progression de leurs jeunes espoirs

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Bruins de Boston.

Les Bruins ont surpris un peu tout le monde la saison dernière en terminant un point derrière le Lightning de Tampa Bay et le premier rang dans l'Association de l'Est en vertu d'une fiche de 50-20-12 et d'une récolte de 112 points.

La formation bostonnaise était loin d'être en perdition même si elle avait raté les séries lors de deux des trois années précédentes malgré des saisons de 96 (2014-15) et 93 points (2015-16). Mais de là à batailler jusqu'à la toute fin de la campagne pour la suprématie de l'Est, peut-être pas.

Le brio du premier trio de Patrice Bergeron, Brad Marchand et David Pastrnak, assurément l'un des plus menaçants de la LNH, combiné à l'émergence de jeunes pousses comme Charlie McAvoy, Jake DeBrusk, Danton Heinen et Ryan Donato ont permis aux Bruins de rivaliser avec le puissant Lightning en saison et d'éliminer les Maple Leafs de Toronto au premier tour des séries.

Tout est cependant à recommencer et il n'existe aucune garantie dans la LNH. 

Les Bruins comptent sur une poignée d'espoirs qui semblent être sur le point de faire le saut dans la LNH l'an prochain, et c'est probablement ce qui explique pourquoi le directeur général Don Sweeney s'est fait bien discret au cours de la saison morte.

31 EN 31 BRUINS : Les meilleurs espoirs | Pour les poolers | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

Il a surtout laissé partir des joueurs qui avaient été acquis à la date limite des transactions, comme les attaquants Rick Nash et Tommy Wingels et le défenseur Nick Holden, tout en faisant l'acquisition du défenseur John Moore et du gardien auxiliaire Jaroslav Halak.

Déjà, plusieurs luttes sont à prévoir au camp d'entraînement et il semble que l'entraîneur-chef Bruce Cassidy aura un beau casse-tête à résoudre en ce qui a trait à la distribution du temps de jeu et des responsabilités qu'il attribuera à ses joueurs.

« Nous nous sentons très à l'aise avec le groupe de gars que nous avons et nous irons de l'avant avec eux, a dit Sweeney au début du mois de juillet. Nous aimons la profondeur de l'organisation, la qualité des joueurs et leur caractère. »

Voici trois questions intimement liées aux succès des Bruins cette saison :

Le trio de Bergeron poursuivra-t-il sur sa lancée?

À partir du moment où Cassidy a décidé de les réunir sur le même trio et qu'ils ont orchestré une remontée de trois buts à Columbus, le trio de Bergeron, Marchand et Pastrnak n'a pas été démantelé lorsque les trois compagnons étaient en santé. 

Ils ont dominé leurs adversaires autant offensivement que défensivement à forces égales et ils ont été la principale raison des succès des Bruins face aux Maple Leafs au premier tour des séries. Leur trio a largement réussi à contenir et à dominer celui d'Auston Matthews.

En 51 matchs de saison régulière ensemble, ils ont obtenu 57 pour cent des chances de marquer à forces égales. Pastrnak a connu la meilleure saison de sa carrière (80 points), Marchand a égalé son sommet personnel (85 points) en 12 matchs de moins et Bergeron a rebondi en récoltant 63 points.

Video: BOS@CAR: Pastrnak prépare le 30e but de Marchand

Les adversaires risquent de leur porter une attention particulière et il sera intéressant de voir si les trois amigos seront en mesure de s'y adapter. 

McAvoy sera-t-il affligé de la guigne de la deuxième année?

C'est un phénomène auquel bien peu d'espoirs réussissent à échapper. Après une excellente première campagne dans la LNH, plusieurs recrues connaissent une baisse de régime à leur deuxième saison complète.

Les Bruins espèrent certainement que ce ne sera pas le cas de leur futur défenseur vedette McAvoy.

L'arrière, qui aura 21 ans au mois de décembre, a tout simplement été étincelant l'an dernier. Il a récolté sept buts et 25 mentions d'aide en 63 rencontres en plus de maintenir un différentiel de plus-20. Tout cela, en étant le deuxième joueur le plus utilisé de la formation - derrière son compagnon Zdeno Chara - avec une moyenne de 22:09 par match.

Video: CAR@PIT: McAvoy procure la victoire aux Bruins

Les Bruins ont affiché la troisième meilleure défensive de la LNH avec 214 buts accordés et McAvoy y a fortement contribué. Au sein d'une brigade qui compte aussi sur Torey Krug, Brandon Carlo et maintenant John Moore, McAvoy devrait poursuivre son développement sans trop de tracas.

Le jeune défenseur est un joueur spécial, mais la guigne fait rarement d'exceptions...

Les Bruins seront-ils encore plus jeunes?

Les équipes qui comptent sur une excellente banque d'espoirs sont habituellement celles qui connaissent les meilleurs succès dans la LNH d'aujourd'hui et les Bruins n'y font pas exception. Après les McAvoy, DeBrusk et Heinen cette saison, Cassidy pourrait voir d'autres jeunes lui forcer la main au camp d'entraînement.

Ryan Donato et Anders Bjork ont déjà quelques matchs d'expérience dans la LNH tandis que l'un des espoirs les plus prometteurs de l'organisation, Jakob Forsbacka-Karlsson, semble déjà avoir un pied dans la porte.

Video: TOR@BOS, #7: Heinen marque son premier but en séries

Les Bruins ne veulent pas forcer les choses, mais ils n'ont pas peur de faire confiance à la jeunesse.

« Nous ne voulons pas mettre des joueurs dans des positions dans lesquelles ils ne seront pas en mesure de connaître du succès, a dit Sweeney. Ce sont à eux de le déterminer. Mais ils doivent savoir qu'ils ont une chance ici. 

« S'ils sont meilleurs que le joueur qui est devant eux, ils auront le poste. S'ils ne le sont pas, ils devront apprendre ce que ça prend pour mériter ce poste. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.