Skip to main content

31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs des Rangers

La reconstruction n'a pas traîné en longueur à New York

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Rangers de New York.

Lorsque les Rangers de New York ont formellement annoncé en février 2018 que l'équipe amorçait une période de reconstruction, leurs partisans ont probablement craint d'assister à plusieurs saisons de misère avant que leurs favoris ne retrouvent leur statut d'aspirants à la Coupe Stanley.

L'attente ne sera probablement pas aussi longue que prévu, car moins de deux ans plus tard, la relève se pointe déjà le bout du nez dans la Grosse Pomme, et les Rangers pourraient se battre dès cette saison pour une place en séries éliminatoires.

31 EN 31 RANGERS : Analyse de l'alignement | Pour les poolers | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

Déjà, les attaquants Lias Andersson, Filip Chytil, Brett Howden, Brendan Lemieux et Pavel Buchnevich occupent des postes réguliers avec les Rangers. Tous ces joueurs sont âgés de 24 ans ou moins, et ils seront rejoints dès cette saison par plusieurs joueurs qui se trouvent sur la liste ci-dessous.

1. Kaapo Kakko, AD

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné au deuxième rang du Repêchage 2019 de la LNH

Saison dernière : TPS (Liiga) : 45 MJ, 22-16-38

Si l'attaquant Jack Hughes, sélectionné au tout premier rang du dernier encan, était le meilleur joueur disponible, Kakko était unanimement considéré comme le plus prêt à évoluer dans la LNH dès cette saison.

Et les intentions du principal intéressé sont très claires.

« Mon objectif est de jouer dans la LNH la saison prochaine », a confirmé Kakko au camp de perfectionnement de l'équipe en juin. « C'est tout. »

Video: New York choisit Kakko au deuxième rang

Contre des hommes dans la Liiga, Kakko a établi un record pour le nombre de buts marqués par un joueur de moins de 18 ans. Il a aussi brillé au Championnat mondial junior et au Championnat du monde, aidant son pays à remporter la médaille d'or chaque fois. Il devrait amorcer sa carrière sur le premier ou le deuxième trio des Rangers à l'automne.

Arrivée prévue dans la LNH : Cette saison

2. Vitali Kravtsov, AG

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné au neuvième rang du Repêchage 2018 de la LNH

Saison dernière : Tchéliabinsk (KHL) : 50 MJ, 8-13-21

Kravtsov a mené tous les joueurs de moins de 20 ans dans la KHL la saison dernière au chapitre des buts (huit), des passes (13) et des points (21).

Celui qui a paraphé un contrat de recrue de trois ans avec l'équipe le 3 mai devra ajouter un peu de muscle à sa charpente (6 pieds 2 pouces, 170 livres) et améliorer son anglais, mais son talent ne fait aucun doute. Il risque fort de se retrouver sur l'un des trois premiers trios de l'équipe en octobre.

Tweet from @NYRangers: #NYR Prospect Vitali Kravtsov with a goal and an assist in Russia's #WorldJuniors win. See them both here ������ pic.twitter.com/EkHAtAupwr

« Il possède des aptitudes incroyables, et son sens du jeu appartient à l'élite », a mentionné le directeur général adjoint Chris Drury à The Hockey News en mai dernier.

Arrivée prévue dans la LNH : Cette saison

3. Adam Fox, D

Comment a-t-il été acquis : Transaction avec les Hurricanes de la Caroline le 30 avril 2019

Saison dernière : Harvard (NCAA) : 33 MJ, 9-39-48.

La dernière année aura été mouvementée pour Fox, qui a été échangé à deux reprises, mais il se retrouve finalement dans une situation optimale avec les Rangers.

Finaliste au trophée Hobey Baker la saison dernière après avoir terminé au quatrième rang des pointeurs dans la NCAA, Fox pourrait profiter du rachat du contrat de Kevin Shattenkirk pour consolider sa place à la ligne bleue des Rangers, en plus d'apporter sa contribution sur le jeu de puissance.

« Après tout ce qu'il a accompli, il doit regarder notre équipe et se demander pourquoi il ne pourrait pas décrocher un poste », a admis le directeur général Jeff Gorton au camp de perfectionnement des Rangers. « Nous allons lui accorder sa chance. »

Arrivée prévue dans la LNH : Cette saison

4. Igor Shesterkin, G

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné au 118e rang du Repêchage 2014 de la LNH

Saison dernière : Saint-Pétersbourg (KHL) : 24-3-1, moy. 1,11, % arr. ,953, 10 bl.

Les Rangers misent peut-être sur le digne successeur à Henrik Lundvqist en Shesterkin. Ses statistiques dans la KHL au cours des six dernières années sont spectaculaires : fiche de 88-16-7, moyenne de buts alloués de 1,68, pourcentage d'arrêts de ,935 et 27 blanchissages en 117 matchs.

« Ce n'est que le début, a affirmé Shesterkin en juin. Je vais faire tout ce que je peux, et ce sera au personnel d'entraîneurs de décider où je devrais jouer. Peu importe ce qui se passera, je devrai faire mes preuves. Je suis loin d'avoir atteint les sommets que je me vois atteindre. »

Shesterkin devrait amorcer la saison dans la LAH, alors que Lundqvist et Alexandar Georgiev forment le duo de gardiens des Rangers, mais il risque de ne pas attendre sa chance très longtemps.

Arrivée prévue dans la LNH : 2020-21

5. K'Andre Miller, D

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné au 22e rang du Repêchage 2018 de la LNH

Saison dernière : Wisconsin (NCAA) : 26 MJ, 5-17-22

Une blessure au genou a mis fin à la première saison de Miller dans la NCAA au mois de février, mais l'état-major des Rangers doit se frotter les mains en raison du potentiel que le défenseur a démontré au cours de ses 26 premières rencontres dans les rangs universitaires.

Doté d'un coup de patin impressionnant pour un joueur de sa stature (6 pieds 3 pouces, 206 livres), Miller a affiché des statistiques offensives qui se comparent avantageusement à celles de joueurs établis dans la LNH tels que Zach Werenski, Charlie McAvoy et Jacob Trouba.

Tweet from @NYRStatsInfo: Following the end of his season, here is how #NYR prospect K���Andre Miller compares to other defensemen selected in the first round of the NHL Entry Draft through their first 26 career NCAA games played: pic.twitter.com/Pr6lMUGeKX

Ancien attaquant converti en défenseur, Miller va disputer au moins une autre saison dans la NCAA, mais devrait devenir un joueur d'impact avec les Rangers dans quelques années.

Arrivée prévue dans la LNH : 2021-22

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.