Skip to main content

31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs des Maple Leafs

Trois défenseurs prometteurs viendront bientôt renforcer la ligne bleue de Toronto

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Maple Leafs de Toronto.

La reconstruction en bonne et due forme que les Maple Leafs ont entamée il y a plusieurs saisons porte enfin ses fruits. L'équipe est désormais considérée comme l'une des plus menaçantes de la LNH et son club-école dans la Ligue américaine de hockey (LAH), les Marlies de Toronto, est dominant et vient de remporter la Coupe Calder.

Évidemment, gagner la loterie du repêchage et sélectionner un joueur de la trempe d'Auston Matthews (no 1 - 2016) a accéléré la relance des Torontois, mais Matthews n'est pas seul. 

Lors des 10 dernières années, les Maple Leafs ont obtenu cinq choix dans le top-10 du repêchage et force est d'admettre qu'ils ont frappé dans le mille chaque fois. En plus de Matthews, les attaquants Mitchell Marner (no 4 - 2015), William Nylander (no 8 - 2014) et Nazem Kadri (no 7 - 2009) ainsi que le défenseur Morgan Rielly (no 5 - 2012) ont été ajoutés à l'équipe. 

Ces derniers occupent tous un rôle important à Toronto depuis. D'ailleurs, Marner (69 points), Matthews (63) et Nylander (61) ont été les trois meilleurs marqueurs des Maple Leafs la saison dernière, et ce, en étant tous âgés de moins de 22 ans.

Actuellement, la défensive est peut-être la seule faiblesse de Toronto et l'équipe a tâché de remédier à la situation lors des derniers repêchages. Trois des meilleurs espoirs des Maple Leafs sont des arrières. Certes, Toronto a de bons éléments en place avec Rielly et Jake Gardiner, mais l'arrivée de jeunes prometteurs à la ligne bleue ne sera pas de refus.

1. Timothy Liljegren, D

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le choix no 17 du repêchage 2017

Saison dernière : Marlies (LAH): 44 MJ, 1-16-17.

Le défenseur de 19 ans a dû rapidement s'adapter au hockey nord-américain, car les Maple Leafs l'ont amené avec les Marlies tout de suite après l'avoir repêché. Liljegren s'est bien débrouillé, lui qui se démarque par la fluidité de son coup de patin, sa créativité et son talent en possession de la rondelle.

« C'est un défi de jouer dans la LAH à 18 ans », a affirmé le directeur général des Maple Leafs Kyle Dubas à Sportsnet. « Nous aurions pu l'envoyer dans les rangs juniors et il aurait probablement cumulé énormément de points. Ce qui m'impressionne le plus, c'est sa préparation hors glace et son engagement à atteindre son plein potentiel. […] Il est très concentré et travaille extrêmement fort. »

Toronto a préféré laisser Liljegren se développer dans la LAH la saison dernière, mais il pourrait possiblement avoir une audition dans la LNH en cours de saison. Il doit encore travailler sur son jeu défensif et gagner en force.

Arrivée prévue dans la LNH : 2019-20

2. Travis Dermott, D

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le choix no 34 du repêchage 2015

Saison dernière : Toronto: 37 MJ, 1-12-13 ; Marlies (LAH): 28 MJ, 2-6-18.

Le défenseur de 21 ans a eu son baptême de la LNH la saison dernière et il a laissé une belle carte de visite. En plus de ses 13 points, Dermott a affiché un excellent différentiel de plus-16 et forcé la main des dirigeants de l'équipe, qui lui ont fait jouer 37 rencontres.

Les Maple Leafs l'ont renvoyé dans la LAH, où il a mené les Marlies aux grands honneurs, mais après deux saisons complètes au sein du club-école torontois, il est mûr pour passer à la prochaine étape.

Dermott est un défenseur complet qui peut contribuer à l'attaque grâce à sa mobilité et à sa vision du jeu. Il sera un élément important de la brigade défensive des Maple Leafs pour les années à venir.

Arrivée prévue dans la LNH : Cette saison

Video: NYI@TOR: Dermott creuse l'écart avec son 1er but

3. Rasmus Sandin, D

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le choix no 29 du repêchage 2018

Saison dernière : Sault Ste. Marie (OHL): 51 MJ, 12-33-45 ; Rogle BK (SHL): 5 MJ, 0-1-1.

Sandin est un défenseur mobile, créatif et qui excelle en relance de l'attaque. Il l'a prouvé en accumulant les points au sein des puissants Greyhounds de Sault Ste. Marie dans la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL).

L'arrière de 18 ans a été prêté à Sault Ste. Marie par Rogle de la Ligue élite de Suède (SHL) et c'est avec cette dernière formation qu'il devrait évoluer cette saison, en vertu de son contrat. Cela dit, il pourrait également suivre les traces de Liljegren et évoluer dans la LAH si Toronto juge que c'est ce qui est le mieux pour son développement.

Arrivée prévue dans la LNH : 2020-21

31 EN 31 MAPLE LEAFS : Analyse de l'alignement | Pour les poolers | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

4. Carl Grundstrom, AD

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le choix no 57 du repêchage 2016

Saison dernière : Marlies (LAH): 2 MJ, 1-2-3 ; Frolunda (SHL): 35 MJ, 17-7-24.

Tout baignait dans l'huile pour Grundstrom dans la SHL, jusqu'à ce qu'une blessure au genou nécessitant une opération vienne mettre fin à sa saison avec Frolunda après 35 matchs.

Sa réadaptation s'est bien déroulée et il est venu terminer la saison avec les Marlies, récoltant au passage 14 points (huit buts, six passes) en 20 matchs des séries éliminatoires de la Coupe Calder. Pas mal du tout pour une recrue.

Arrivée prévue dans la LNH : 2020-21

5. Andreas Johnsson, AG

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le choix no 202 du repêchage 2013

Saison dernière : Toronto: 9 MJ, 2-1-3 ; Marlies (LAH): 54 MJ, 26-28-54.

Les Maple Leafs ont laissé tout le temps nécessaire à Johnsson, un choix de septième ronde, pour qu'il se développe et ils récoltent aujourd'hui les dividendes.

Johnsson n'a plus rien à prouver dans la Ligue américaine, lui qui a été le meilleur marqueur des Marlies en séries éliminatoires avec 24 points (10 buts, 14 passes) en 20 matchs et le deuxième meilleur pointeur de l'équipe en saison régulière.

S'il transporte sa touche offensive dans la LNH, il n'est pas impossible qu'il se taille une place sur les deux premiers trios de Toronto.

Arrivée prévue dans la LNH : Cette saison

Video: TOR@BOS, #5: Un premier but en séries pour Johnsson

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.