Skip to main content

31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs des Kings

Une vague d'attaquants prometteurs viendra bientôt en relève au noyau offensif vieillissant de Los Angeles

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Kings de Los Angeles.

Les Kings savaient que tôt ou tard, ils auraient à préparer la relève d'un noyau d'attaquants vieillissants, et c'est pourquoi ils se sont appliqués à renflouer leur banque d'espoirs à cette position au cours des dernières années.

La saison dernière, quatre de leurs six attaquants les plus productifs étaient âgés de 31 ans ou plus. Il ne faut donc pas se surprendre que six des sept dernières sélections des Kings dans les deux premières rondes du repêchage aient été des attaquants.

31 EN 31 KINGS : Analyse de l'alignement | Pour les poolers | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

On a souvent reproché aux Kings de pratiquer un style de jeu lent et axé sur la robustesse, naviguant à contre-courant de la tendance actuelle dans la LNH, où les joueurs rapides et habiles ont la cote. Rater les séries éliminatoires lors de trois des cinq dernières saisons aura permis aux Kings de repêcher tôt et de mettre la main sur des joueurs qui répondent aux nouveaux critères de la Ligue.

« En ce moment, c'est prometteur », a déclaré le directeur du dépistage amateur des Kings Mark Yannetti à NHL.com. « Il y a beaucoup de projection à faire. Si tu termines au bas du classement, tu dois en profiter. Nous avons vu que c'est de cette façon que les équipes se sont construites dans les dernières années. Elles ont tiré profit de leurs choix au repêchage. Je pense que nous avons bien utilisé les nôtres également. »

Les cinq meilleurs espoirs des Kings sont des attaquants, mais l'équipe a aussi mis la main sur quelques défenseurs prometteurs, comme Kale Clague (51e au total, 2016), Michael Anderson (103e, 2017) et Sean Durzi, qu'on a acquis des Maple Leafs de Toronto dans la transaction impliquant Jake Muzzin.

1. Alex Turcotte, C

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le cinquième choix du Repêchage 2019 de la LNH

Saison dernière : Équipe des moins de 18 ans du Programme de développement de l'équipe nationale de USA Hockey (NTDP) : 37 MJ, 27-35-62

Les Kings n'ont pas misé sur un espoir de la trempe de Turcotte depuis belle lurette. Malgré une blessure à la hanche qui lui a fait rater plusieurs matchs, Turcotte a été dominant avec le NTDP en amassant presque deux points par match. 

S'il excelle offensivement, il est aussi très responsable défensivement et son jeu complet lui a attiré des comparaisons avec un autre centre des Kings, Anze Kopitar, lors du camp de perfectionnement de Los Angeles.

Video: Les Kings choisissent Turcotte au cinquième rang

« En le voyant jouer, j'ai tout de suite remarqué qu'il a des qualités de joueur vedette, et nous en avons besoin », a affirmé Mike O'Connell, le conseiller spécial du directeur général Rob Blake, à NHL.com. « Il voit bien le jeu, il est compétitif, possède de bonnes mains et sait conserver la rondelle à travers la circulation. Tout ce que vous espérez qu'un joueur puisse faire, il le fait. Il a toutes les qualités recherchées. »

Avant de suivre les traces de Kopitar, Turcotte passera par l'Université du Wisconsin. Le jeune homme de 18 ans ne sait pas combien de temps il restera dans les rangs universitaires avant de faire le saut chez les professionnels, mais il devrait débarquer chez les Kings plus tôt que tard.

Arrivée prévue dans la LNH : 2020-21

2. Rasmus Kupari, C

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le 20e choix du Repêchage 2018

Saison dernière : Karpat (Liiga) : 43 MJ, 12-21-33

Les Kings ont besoin de vitesse et de talent, et ce sont les deux principaux atouts de Kupari, qui a pris le cinquième rang des marqueurs de Karpat, dans la Liiga, à l'âge de 19 ans. Il a également bien fait avec cinq points (un but, quatre passes) en sept parties au Championnat mondial junior 2019 de la FIHG (CMJ) pour conduire la Finlande à la médaille d'or.

La logique veut que Kupari évolue à temps plein avec Ontario, le club-école des Kings dans la Ligue américaine de hockey (LAH), la saison prochaine, mais il pourrait brouiller les cartes au camp d'entraînement.

« C'est l'objectif, a confié Kupari au Los Angeles Times. Je suis ici pour prendre une place. Ce n'est pas facile, mais je ferai de mon mieux pour décrocher un poste. Nous verrons ce qui se produira au camp, mais je veux faire de mon mieux. »

Arrivée prévue dans la LNH : 2020-21

3. Jaret Anderson-Dolan, C

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le 41e choix du Repêchage 2017

Saison dernière : Spokane (WHL) : 32 MJ, 20-23-43; Los Angeles : 5 MJ 0-1-1

L'attaquant de 19 ans a suffisamment impressionné au dernier camp d'entraînement pour entamer la saison à Los Angeles, mais on l'a retourné dans les rangs juniors à Spokane, où il a obtenu plus d'un point par rencontre.

Tweet from @LAKings: Jaret Anderson-Dolan just dealt out his first NHL assist by setting up Michael Amadio for this goal to give the LA Kings the 2-0 lead!#GoKingsGo pic.twitter.com/jS7UyH80Ht

Anderson-Dolan a été ralenti par une blessure au poignet ayant nécessité une opération en novembre, mais il a été en mesure de représenter le Canada au CMJ 2019.

Sa vitesse et son intelligence lui permettront de se battre pour une place avec les Kings en septembre, et cette fois, il pourrait y rester pour de bon.

Arrivée prévue dans la LNH : 2020-21

4. Gabriel Vilardi, C

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le 11e choix du Repêchage 2017 

Saison dernière : Ontario (LAH) : 4 MJ, 0-1-1

Le talent de Vilardi ne fait aucun doute, mais son état de santé est problématique et a ralenti son développement depuis que les Kings l'ont repêché.

Une blessure au dos l'a contraint à disputer seulement quatre parties cette saison, et c'était à des fins de remise en forme. L'attaquant de 19 ans a dû faire une croix sur le CMJ 2019 et n'a pas participé au camp de perfectionnement des Kings au début de l'été.

Il a joué seulement 36 matchs au cours des deux dernières saisons et il devra rattraper le temps perdu, mais il est encore jeune et son potentiel demeure élevé.

Arrivée prévue dans la LNH : 2021-22

5. Nikolay Prokhorkin, AG

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le 121e choix du Repêchage 2012 

Saison dernière : Saint-Pétersbourg (KHL) : 41 MJ, 20-21-41

Un peu plus de sept ans après avoir été repêché, Prokhorkin débarque en Amérique du Nord après avoir signé un contrat de recrue d'un an avec les Kings, le 13 mai.

Prokhorkin a obtenu un point par match dans la Ligue continentale de Russie (KHL) la saison dernière, et l'espoir de 25 ans est intrigant. Il aura toutes les chances de se faire valoir au camp d'entraînement, et on pourrait même le jumeler à son compatriote Ilya Kovalchuk. La chimie sera-t-elle instantanée? Les deux ont évolué ensemble avec Saint-Pétersbourg pendant deux saisons en 2016-17 et 2017-18.

Arrivée prévue dans la LNH : Cette saison

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.