Skip to main content

31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs des Golden Knights

Cody Glass est de toute évidence rendu le premier de classe à Vegas

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Golden Knights de Vegas.

Les Golden Knights sont comme les écureuils. Ils ont tellement fait de provisions lors du repêchage d'expansion en 2017 qu'ils ont des vivres pour longtemps. Mais ils doivent demeurer aux aguets pour ne pas que les réservent tombent à sec. Actuellement, elles sont plutôt dépouillées.

Il leur reste quelques jeunes prometteurs à se mettre sous la dent, comme le tout premier choix de leur histoire, l'attaquant Cody Glass.

31 EN 31 GOLDEN KNIGHTS : Analyse de l'alignement | Pour les poolers | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

Leurs deux autres principaux espoirs, si on recule d'il y a un an à peine, ont été utilisés dans des échanges afin d'obtenir des attaquants de premier plan - Max Pacioretty et Mark Stone. 

L'attaquant Nick Suzuki avait été la 13e sélection au total en 2017 et le défenseur Erik Brannstrom, la 15e. Suzuki fait maintenant partie de l'organisation des Canadiens de Montréal et Brannstrom de celle des Sénateurs d'Ottawa.

Après Glass, qui se verra offrir une excellente chance de percer la formation, c'est mince, même si l'équipe-école de Chicago, dans la Ligue américaine de hockey (LAH), a atteint la finale de la Coupe Calder ce printemps. L'organisation a quelques jeunes défenseurs qui s'apprêtent à lutter pour l'obtention de postes au camp d'entraînement.

On a commencé à regarnir les provisions cette année, en sélectionnant au premier tour l'attaquant Peyton Krebs - 17e au total. 

1. Cody Glass, C

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le sixième choix du Repêchage 2017

Saison dernière : Portland (WHL) : 38 MJ, 15-54-69; Chicago (LAH) : 6 MJ, 3-2-5

Glass a montré qu'il est pratiquement prêt à passer à l'échelon supérieur en prêtant main-forte aux Wolves de Chicago dans leur super parcours en séries éliminatoires dans la LAH. Il a amassé 15 points (sept buts, huit passes) en 22 matchs. Il s'est attiré les éloges de l'entraîneur Rocky Thompson, malgré la défaite des Wolves en finale contre les Checkers de Charlotte, l'équipe-école des Hurricanes de la Caroline.

« Il fait du formidable travail », a commenté Thompson avant le début de la finale au quotidien Las Vegas Review Journal. « Il ne cesse de s'améliorer depuis son arrivée avec nous. Il nous donne de l'attaque. Il pivote le deuxième trio, est utilisé en avantage et un peu en désavantage numérique. Je suis très heureux des progrès qu'il fait. Ce n'était pas une situation facile pour lui, mais c'est un charme de le diriger. »

Video: Glass marque son premier but avec Vegas

Un poste au centre du troisième trio attend Glass sur un plateau d'argent au camp d'entraînement des Golden Knights. Le vétéran Cody Eakin pourrait alors être appelé à guider le quatrième trio.

Arrivée prévue dans la LNH : Cette saison

2. Peyton Krebs, C

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le 17e choix du Repêchage 2019

Saison dernière : Kootenay (WHL) 64 MJ, 19-49-68

Les Golden Knights se frottent les mains de satisfaction d'avoir pu réclamer Krebs cette année. Le directeur général George McPhee a affirmé au repêchage que Krebs aurait été sélectionné dans le top-10, n'eût été la rupture du tendon d'Achille qu'il a subie à l'entraînement, le 4 juin.

Video: Vegas sélectionne Krebs au 17e rang

On dit de lui qu'il peut tout faire avec de la vitesse sur la glace. On compare son style à ceux de Mathew Barzal, des Islanders de New York, et de Ryan O'Reilly, des Blues de St. Louis. On va lui donner le temps de récupérer de sa blessure et de faire ses classes et on pense qu'il pourrait être prêt à évoluer dans la LNH au moment où le contrat de Paul Stastny arrivera à échéance, après la saison 2020-21.

Arrivée prévue dans la LNH : 2021-22

3. Nicolas Hague, D

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le 34e choix du Repêchage 2017

Saison dernière : Chicago (LAH) : 75 MJ, 13-19-32

L'adaptation de Hague au hockey professionnel s'est faite sans heurts. On l'a utilisé dans toutes les situations et on dit qu'il a élevé son jeu de quelques crans à la suite de l'échange de Brannstrom aux Sénateurs en février. Le gaillard qui mesure 6 pieds 6 pouces et qui pèse 214 livres a notamment été brillant pendant le parcours des Wolves en séries éliminatoires.

« Nous sommes enchantés de son rendement et de la progression qu'il a connue, a commenté McPhee. C'est réconfortant de savoir qu'il y a d'autres bons jeunes qui poussent », a-t-il ajouté en évoquant le départ du talentueux Brannstrom.

Hague, âgé de 20 ans, chauffera les vétérans au camp. Au pire, il s'avérera assurément une option alléchante, advenant que des défenseurs tombent au combat pendant la saison.

Arrivée prévue dans la LNH : 2020-21

4. Zach Whitecloud, D

Comment a-t-il été acquis : Mis sous contrat le 8 mars 2018

Saison dernière : Chicago (LAH) : 74 MJ, 6-22-28

Whitecloud a été le partenaire de jeu de Hague chez les Wolves. Comme Hague, c'était sa première saison chez les professionnels, mais il est deux ans plus vieux à 22 ans. Whitecloud est issu des rangs universitaires américains. Il a livré un match dans la LNH après avoir été mis sous contrat en 2018. Il préconise un style semblable à celui de Hague, mais il l'a vu le devancer dans la hiérarchie des défenseurs de l'organisation, la saison dernière. Les deux lutteront pour l'obtention d'un poste au camp.

Arrivée prévue dans la LNH : 2020-21

5. Nicolas Roy, C

Comment a-t-il été acquis : Acquis des Hurricanes de la Caroline le 26 juin 2019

Saison dernière : Charlotte (LAH) : 69 MJ, 17-19-36; Caroline: 6 MJ, 0-0-0

Les Golden Knights ont fait l'acquisition du joueur de centre québécois des Hurricanes de la Caroline dans l'échange de l'attaquant Erik Haula, au terme de la saison. La transaction a été faite principalement afin d'alléger la masse salariale, mais Roy a impressionné les dirigeants de Vegas au cours de la finale de la Coupe Calder entre les équipes-écoles des deux organisations.

« Il s'est démarqué. Nous avons été incapables d'en venir à bout », a commenté McPhee au site Internet knightsonice.com. « Il est imposant physiquement (6 pieds 4 pouces, 208 livres). J'ai parlé avec quelques-uns de nos joueurs qui l'ont affronté et on aurait dit qu'il gagnait toutes ses mises au jeu et que nous devions continuellement courir après lui. C'est un gros bonhomme qui fonce vers le filet. Il a été dominant. »

Tweet from @TheAHL: Huge goal in the final minute of the period! pic.twitter.com/zXwJsa5gJT

McPhee a dit voir en Roy un beau potentiel, plus grand peut-être qu'on le pense, et qu'il pourrait venir mélanger les cartes au camp. Roy, âgé de 22 ans, cogne à la porte de la LNH après avoir mis un pied dedans, la saison dernière.

Arrivée prévue dans la LNH : 2020-21

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.