Skip to main content

31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs de l'Avalanche

Le Colorado a plusieurs raisons d'envisager un avenir prometteur

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, l'Avalanche du Colorado.

L'Avalanche a plusieurs raisons d'envisager un avenir prometteur avec sa banque d'espoirs bien garnie.

Son plus bel espoir, le défenseur Cale Makar, sera appelé à jouer un rôle important dans les succès de l'équipe cette saison, à la suite du départ de Tyson Barrie, qui a été échangé aux Maple Leafs de Toronto.

31 EN 31 AVALANCHE : Analyse de l'alignement | Pour les poolers | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

Le Colorado a également pu mettre la main sur un autre joyau en défense au récent repêchage, Bowen Byram, qu'il a réclamé au quatrième rang au total.

S'il devait s'illustrer au camp d'entraînement, Byram pourrait se voir offrir la chance d'évoluer dans la LNH dès cette saison.

« C'est assurément un objectif, a commenté Byram. Je veux jouer dans la LNH et j'espère ne pas attendre trop longtemps. Si ce n'est pas cette saison, je serai de retour à Vancouver et nous aurons une très bonne équipe. Dans les deux cas, je serai très emballé. »

Dans l'ombre de Makar et de Byram, l'Avalanche voit encore gros pour Conor Timmins, même s'il a passé la dernière saison sur le carreau en raison de symptômes persistants liés à une commotion cérébrale.

À l'attaque, le deuxième choix de premier tour de l'équipe cette année (16e), Alex Newhook, a laissé une très bonne première impression au camp de développement en juin.

Newhook va porter les couleurs de Boston College cette saison. Il pourra s'inspirer du parcours de l'attaquant Tyson Jost de l'Avalanche, premier choix de l'équipe en 2016 (10e), qui a fait ses débuts chez les pros après une seule saison à l'Université du Dakota du Nord, aux États-Unis.

« Je vais assurément jouer à Boston College pour un an. Après, je verrai », a indiqué le très agile ailier originaire de Terre-Neuve. 

1. Cale Makar, D

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le quatrième choix du Repêchage 2017 de la LNH

Saison dernière : Université du Massachusetts (NCAA) : 41 MJ, 16-33-49

Makar est un diamant à l'état brut, comme on a pu le constater dans les 10 matchs qu'il a disputés en séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Il a réussi un but, en plus d'amasser cinq passes. Le défenseur natif de Calgary et âgé de 20 ans devrait être un sérieux candidat pour le titre de recrue par excellence dans la Ligue cette saison.

Video: CGY@COL, #3: Makar compte à ses débuts dans la LNH

« Il joue avec beaucoup de vitesse et il a la capacité de modifier le déroulement d'un match à lui seul », a affirmé Alan Hepple, directeur du recrutement amateur de l'Avalanche. « Il n'y a pas de limite à son potentiel. Il est ce talent générationnel que tout le monde souhaiterait avoir. »

Arrivée prévue dans la LNH : Cette saison

2. Bowen Byram, D

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le quatrième choix du Repêchage 2019

Saison dernière : Vancouver (WHL) : 67 MJ, 26-45-71

Byram possède plusieurs des atouts de Makar. « Il est rapide, il affiche beaucoup de sang-froid en possession de la rondelle et il ne craint pas le jeu physique. Il peut tout faire. Nous adorons le type de joueur qu'il est », a commenté le directeur général Joe Sakic après la sélection de Byram à Vancouver.

Video: L'Avalanche choisit Byram au quatrième rang

Hepple a ajouté : « Il doit prendre un peu de muscle et améliorer son jeu en défense parce qu'il n'a jamais vraiment eu à défendre : il a toujours la rondelle ».

Arrivée prévue dans la LNH : 2020-21

3. Martin Kaut, AD

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le 16e choix du Repêchage 2018

Saison dernière : Colorado (LAH) : 63 MJ, 12-14-26

Le Tchèque a connu une première saison intéressante en Amérique du Nord à l'âge de 19 ans. Kaut est un imposant ailier droit (6 pieds 2 pouces) qui évolue contre des hommes depuis l'âge de 17 ans. La saison dernière, il a porté les couleurs de l'équipe-école des Eagles du Colorado dans la Ligue américaine de hockey (LAH). Il se décrit comme un franc-tireur possédant un bon tir des poignets.

« J'espère mériter un poste avec l'équipe dès cette saison », donne-t-il à entendre.

Tweet from @ColoradoEagles: MARTIN KAUT!!!8 WINS IN A ROW#EaglesCountry pic.twitter.com/mYqqgjTplj

S'il ne fait pas sa place au terme du camp d'entraînement, il obtiendra assurément un essai pendant la saison.

Arrivée prévue dans la LNH : Cette saison

4. Conor Timmins, D

Comment a-t-il été acquis : Sélectionné avec le 32e choix du Repêchage 2017

Saison dernière : inactif

Timmins est à l'écart de l'action depuis qu'il a subi une commotion cérébrale au cours des séries éliminatoires de la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL) en 2018 avec son équipe, les Greyhounds de Sault Ste. Marie. La saison dernière, il a repris l'entraînement sur la glace et il a paru gagner de la vitesse. Les dirigeants ont en tout cas été encouragés par ce qu'ils ont vu de lui lors du récent camp de développement de l'équipe. On espère qu'il rattrapera vite le temps perdu dans la Ligue américaine cette saison parce qu'à l'âge de 20 ans, il a encore beaucoup de temps devant lui.

Arrivée prévue dans la LNH : 2021-22

5. Shane Bowers, C

Comment a-t-il été acquis : Acquis des Sénateurs d'Ottawa le 5 novembre 2017

Saison dernière : Université de Boston (NCAA) : 37 MJ, 11-10-21; Colorado (LAH) : 4 MJ, 0-0-0

Bowers a été acquis dans l'échange de Matt Duchene après avoir été un choix de premier tour (28e au total) des Sénateurs en 2017. Le joueur de centre qui mesure 6 pieds 2 pouces et qui pèse 188 livres a fait ses débuts chez les professionnels même s'il a connu une deuxième saison décevante avec les Terriers de l'Université de Boston. Il a obtenu 11 points de moins qu'à sa première saison. À ses débuts dans la LAH, il a livré quatre matchs en séries éliminatoires avec les Eagles, en plus des quatre en saison régulière. À l'âge de 20 ans, il devra parfaire son apprentissage dans la LAH pendant au minimum une saison.

« Il possède une bonne compréhension du jeu. Il s'offre toujours bien en cible grâce à un bon positionnement. Il est encore tout jeune, il a un bel avenir devant lui », a affirmé son entraîneur à l'Université de Boston, Albie O'Connell.

Arrivée prévue dans la LNH : 2020-21

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.