Skip to main content

31 en 31 : Analyse des Stars de Dallas pour les poolers

La formation texane pourra enfin compter sur plus de trois joueurs pour faire fonctionner son offensive

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Du côté des poolers, nous vous offrons un joueur à cibler au cours de la prochaine campagne, un joueur à éviter, et un joueur à surveiller, qui pourrait devenir une carte cachée si les astres s'alignent. Aujourd'hui, les Stars de Dallas.

Tyler Seguin, Jamie Benn et Alexander Radulov. Depuis deux saisons, c'est tout ce que les poolers avaient à se mettre sous la dent lorsqu'ils regardaient l'attaque des Stars de Dallas. Aucun autre attaquant n'a été en mesure d'atteindre le cap des 35 points durant cette période.

Ça risque de changer en 2019-20. Grâce aux acquisitions sur le marché des joueurs autonomes de Joe Pavelski et de Corey Perry, mais aussi à la progression de certains jeunes joueurs, les Stars pourront compter sur un deuxième trio capable de faire bouger les cordages.

31 EN 31 STARS : Analyse de l'alignement | Les meilleurs espoirs | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

Ces changements à la formation des Stars permettront au premier trio, composé de Benn, Seguin et Radulov, de souffler, mais surtout, de ne pas nécessairement affronter les meilleurs éléments de l'équipe adverse. À vrai dire, il faut se demander si les trois joueurs évolueront ensemble, comme c'était le cas lors de la majeure partie des deux dernières saisons. L'entraîneur-chef Jim Montgomery pourrait séparer les trois pour tenter d'équilibrer son offensive - il l'a fait à quelques reprises la saison dernière. 

Peu importe ce qui arrivera à l'attaque, en défensive, c'est coulé dans le béton. Ennuyé par une blessure l'an dernier, John Klingberg a tout de même amassé 45 points en seulement 64 rencontres et il sera à nouveau le quart-arrière de l'équipe cette saison. Son collègue à la ligne bleue Esa Lindell profite grandement de sa présence - il a connu sa meilleure production en carrière l'an dernier - alors que Miro Heiskanen nous a démontré pourquoi il a été le troisième choix du Repêchage 2017 de la LNH. Il ne faudrait pas s'étonner si ces trois arrières passent le cap des 40 points cette saison.

À cibler : Roope Hintz - Rappelé de la Ligue américaine de hockey (LAH) après avoir amassé plus d'un point par match après 22 parties, Hintz a connu une bonne saison avec 22 points en 58 rencontres dans la LNH. Sa progression était visible et on a vu tout son potentiel en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, quand il a obtenu cinq buts et trois passes en 13 rencontres. L'attaquant de 22 ans peut jouer à l'aile gauche et au centre. Or, avec l'acquisition de Pavelski, les Stars comptent maintenant sur deux bons joueurs de centre (avec Seguin). Hintz pourrait donc se retrouver avec Pavelski sur le deuxième trio de l'équipe, mais peut-être même sur le premier si Montgomery décide de séparer son premier trio pour diversifier sa production offensive. 

Video: STL@DAL, #4: Hintz termine le travail de Benn

À éviter : Joe Pavelski - Les Stars comptent sur Pavelski pour apporter de l'aide à leur offensive, et il sera en mesure de le faire, mais il ne faut pas s'attendre à ce qu'il puisse imiter sa production de la dernière saison avec les Sharks de San Jose. Il se retrouvera sur le deuxième trio de l'équipe, alors qu'à San Jose, il était l'attaquant le plus utilisé par partie (19:03) pour ainsi se glisser dans le top-50 des joueurs qui ont eu droit au plus de temps de jeu par match. Ce ne sera pas le cas à Dallas, où Seguin demeurera le premier centre de l'équipe. Et si Pavelski est utilisé à l'aile droite, il devra tout de même diviser son temps de jeu avec Radulov. De plus, il n'évoluera pas avec des compagnons de trio aussi talentueux que Logan Couture et Tomas Hertl comme l'an dernier. On peut s'attendre à ce que la production de Pavelski chute sous la barre des 60 points pour la première fois depuis la saison 2009-2010.

À surveiller : Denis Gurianov - Quel Denis Gurianov se présentera au camp pour les Stars? Celui qui a été le 12e choix du Repêchage 2015 et qui a amassé près d'un point par match dans la LAH l'an dernier ou celui qui n'a obtenu que quatre points en 21 rencontres dans la LNH la saison dernière et dont les carences défensives l'empêchent de percer le top-9 des Stars? Ce n'est pas le talent brut qui manque pour l'attaquant de 22 ans, mais il doit devenir un joueur plus complet afin de convaincre Montgomery de lui offrir du temps de jeu. Il aura la chance de se prouver en 2019-20, et s'il joue comme le premier Gurianov, il sera une acquisition intéressante dans un pool à long terme.

Video: NSH@DAL: Gurianov marque son premier but en carrière

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.