Skip to main content

31 en 31 : Analyse des Sénateurs d'Ottawa pour les poolers

Chabot, White et Tkachuk vont montrer la voie aux jeunes joueurs la saison prochaine

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Du côté des poolers, nous vous offrons un joueur à cibler au cours de la prochaine campagne, un joueur à éviter, et un joueur à surveiller, qui pourrait devenir une carte cachée si les astres s'alignent. Aujourd'hui, les Sénateurs d'Ottawa.

Même si plusieurs observateurs prédisent le dernier rang du classement général aux Sénateurs d'Ottawa pour une deuxième année de suite, et que l'équipe a échangé la majorité de ses gros noms au cours des 12 derniers mois, les poolers peuvent trouver quelques options intéressantes dans la capitale canadienne.

31 EN 31 SÉNATEURS : Analyse de l'alignement | Les meilleurs espoirs | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

Le rendement de Thomas Chabot à la ligne bleue à sa première saison sans son mentor Erik Karlsson a été un rayon de soleil dans une saison plutôt terne à Ottawa. Chabot a ralenti en fin de saison après avoir récolté 39 points à ses 39 premiers matchs, mais il demeure l'un des meilleurs jeunes défenseurs offensifs de la LNH. L'arrivée du jeune Erik Brannstrom à la ligne bleue va apporter un nouveau souffle à l'attaque des Sénateurs, et les deux jeunes arrières pourraient être jumelés sur la première vague du jeu de puissance.

En attaque, le premier choix de l'équipe en 2018, Brady Tkachuk, a montré qu'il n'avait pas grand-chose à envier à son grand frère Matthew en connaissant une excellente saison recrue. Particulièrement utile dans les ligues multicatégories, en raison de son affection pour le jeu robuste, Tkachuk va présenter des statistiques de plus en plus intéressantes à mesure que l'équipe va s'améliorer autour de lui.

Les Sénateurs devraient accorder une chance à plusieurs de leurs jeunes joueurs prometteurs cette saison, et les poolers qui évoluent dans les ligues à long terme (keepers) devraient piger souvent dans la cour des Sénateurs au cours des prochaines saisons. À court terme cependant, les joueurs qui ont été acquis pendant la saison morte, les attaquants Artem Anisimov, Connor Brown et Tyler Ennis, ainsi que les défenseurs Ron Hainsey et Nikita Zaitsev, ne devraient pas figurer très haut sur la liste des poolers en prévision de leur prochain repêchage.

À cibler : Colin White - White a disputé une première saison complète dans la LNH la saison dernière, et il va amorcer sa deuxième campagne à titre de centre numéro un de l'équipe. La plus grande différence pour White avec les départs de Stone et de Duchene, c'est qu'il devrait voir beaucoup plus d'action en avantage numérique. Il a été le sixième attaquant le plus souvent utilisé en pareilles circonstances, et a terminé la saison avec seulement huit points sur le jeu de puissance. Trois des attaquants qui étaient plus souvent utilisés que lui sur l'attaque massive ne sont plus avec l'équipe, ce qui ouvre grande la porte pour White. Ce dernier a d'ailleurs conclu la saison avec neuf points, dont trois en avantage numérique, en 14 parties. White a aussi montré qu'il pouvait produire quand Duchene est tombé au combat au mois de décembre, alors qu'il a récolté sept points en sept matchs en son absence. Il est déjà associé à Tkachuk à forces égales, et les deux meilleurs attaquants de l'équipe sont ce qui se rapproche le plus de valeurs sûres en attaque à Ottawa cette saison.

Video: FLA@OTT: White marque un superbe filet

À éviter : Anthony Duclair - Duclair a bien rebondi à son arrivée à Ottawa avec une récolte de 14 points en 21 matchs, lui qui en a arraché au cours des trois dernières saisons. Il ne faut toutefois pas que les poolers pensent qu'il va automatiquement redevenir le joueur qui a récolté 20 buts et 44 points à sa première saison complète dans la LNH en 2015-16 avec les Coyotes de l'Arizona. Il n'est pas parvenu à gagner la confiance de ses entraîneurs à la fin de son passage avec les Coyotes, ainsi qu'avec les Blackhawks de Chicago et les Blue Jackets de Columbus, et il devra tout recommencer à zéro avec le nouvel entraîneur des Sénateurs D.J. Smith. Le fait qu'il ait déjà été échangé quatre fois avant d'avoir 24 ans soulève quelques questions. Duclair devra notamment se battre pour du temps de glace avec les jeunes attaquants de l'équipe comme Drake Batherson et Alex Formenton, autant à forces égales qu'en avantage numérique.

À surveiller/carte cachée : Drake Batherson - Il y a un poste disponible à la droite de White et de Tkachuk sur le premier trio, et Batherson risque d'obtenir une longue audition au camp d'entraînement. Batherson a été dominant à sa saison recrue dans la Ligue américaine de hockey (LAH) l'an dernier avec plus d'un point par match, et il a paru à l'aise au cours de son audition de 20 parties dans la LNH. Depuis qu'il a été repêché en quatrième ronde au Repêchage 2017 de la LNH, Batherson n'a fait que produire offensivement, et ce à tous les niveaux, avec 155 points en 137 matchs dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), la LAH, la LNH et au Championnat mondial junior. Il est le meilleur espoir de l'équipe en attaque, et il pourrait être propulsé au rang de vedette plus rapidement que prévu, surtout s'il obtient dès le départ sa place sur le jeu de puissance.

Video: DET@OTT : Batherson marque son 1er filet dans la LNH

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.