Skip to main content

31 en 31 : Analyse des Sabres de Buffalo pour les poolers

De plus en plus d'options intéressantes sont disponibles pour les poolers à Buffalo

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Du côté des poolers, nous vous offrons un joueur à cibler au cours de la prochaine campagne, un joueur à éviter, et un joueur à surveiller, qui pourrait devenir une carte cachée si les astres s'alignent. Aujourd'hui, les Sabres de Buffalo.

Longtemps ignorés par les poolers, du moins par ceux qui ne participent pas à des ligues à long terme (keepers), les Sabres de Buffalo commencent à offrir des options de plus en plus intéressantes. Du centre de premier plan Jack Eichel à la nouvelle sensation suédoise Rasmus Dahlin à la ligne bleue, les poolers peuvent désormais piger dans la cour des Sabres, autant à court terme que pour le futur. D'autres jeunes joueurs sont déjà bien connus des poolers, comme l'arrière Rasmus Ristolainen et l'attaquant Jeff Skinner, récemment acquis des Hurricanes de la Caroline. D'autres vont s'imposer sous peu, comme l'attaquant Casey Mittelstadt.

À cibler : Sam Reinhart - Le deuxième choix au total du repêchage 2014 de la LNH vient de connaître sa meilleure saison en carrière avec 50 points (25 buts, 25 passes) en 82 parties. Reinhart a persuadé les Sabres qu'il était en mesure de prendre les rênes du deuxième trio, ce qui a permis à l'équipe d'échanger Ryan O'Reilly. Il évolue sur la première vague du jeu de puissance, ce qui lui a permis d'amasser 21 points en supériorité numérique. Avec un troisième trio désormais capable de se charger des principales missions défensives, Reinhart sera en mesure de surpasser ses statistiques de la saison dernière et franchir le plateau des 60 points est loin d'être utopique dans son cas.

Video: BUF@FLA: Reinhart se moque de la défense et marque

À éviter : Kyle Okposo - Okposo ne parvient pas à trouver son rythme depuis son arrivée à Buffalo. S'il s'est établi comme l'un des bons ailiers de la Ligue avec les Islanders de New York alors qu'il évoluait aux côtés de John Tavares, il ne semble pas trouver la même chimie avec Jack Eichel. En deux saisons avec les Sabres, il n'a jamais marqué plus de 19 buts ou récolté plus de 45 points. Son rendement à forces égales est particulièrement inquiétant, alors qu'il n'a amassé que 22 et 23 points, respectivement, à ses deux premières campagnes à Buffalo. C'est en partie ce qui explique son différentiel désastreux de moins-34 la saison dernière, le deuxième pire de la Ligue. Comme il n'apporte pas de contribution dans d'autres catégories que les points en avantage numérique, et que son état de santé n'inspire pas la plus grande confiance depuis quelques saisons, les poolers devraient se tourner vers un choix moins risqué.

31 EN 31 SABRES : Analyse de l'alignement | Les meilleurs espoirs | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

À surveiller : Conor Sheary - Quelle version de Conor Sheary verrons-nous à sa première saison avec les Sabres? Celle qui a fait la pluie et le beau temps en 2016-17 en récoltant 53 points (23 buts, 30 passes) en 61 matchs aux côtés de Sidney Crosby, ou celui qui a été limité à 30 points (18 buts, 12 passes) en 79 rencontres la saison dernière, malgré le fait qu'il patinait encore une fois sur le trio du capitaine des Penguins de Pittsburgh pendant la majeure partie de la saison? En principe, Skinner devrait évoluer à la gauche d'Eichel, mais si la combinaison ne fonctionne pas, Sheary pourrait prendre sa place et il n'est pas du tout impossible qu'il répète ses exploits d'il y a deux saisons. S'il décroche en plus une place sur l'une des deux vagues du jeu de puissance, ce sera encore mieux, lui qui n'a amassé que huit de ses 93 points en carrière en avantage numérique.

Video: PIT@CBJ: Sheary marque sur un effort incroyable

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.