Skip to main content

31 en 31 : Analyse des Maple Leafs de Toronto pour les poolers

L'arrivée de Tavares pourrait permettre à plusieurs joueurs d'atteindre de nouveaux sommets cette saison

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Du côté des poolers, nous vous offrons un joueur à cibler au cours de la prochaine campagne, un joueur à éviter, et un joueur à surveiller, qui pourrait devenir une carte cachée si les astres s'alignent. Aujourd'hui, les Maple Leafs de Toronto.

Toronto était déjà une destination prisée des poolers et voilà qu'on a ajouté le joueur de centre John Tavares à l'équipe, le 1er juillet. Les poolers se demandent qui seront ses compagnons de trio et quels sommets il pourrait atteindre en étant entouré des jeunes talents torontois. La saison dernière a été la deuxième meilleure de Tavares, lui qui a récolté 84 points (37 buts, 47 passes) en 82 matchs avec les Islanders de New York.

Chez les Maple Leafs, Mitchell Marner (69 points), Auston Matthews (63) et William Nylander (61) ont été les meilleurs marqueurs et ils étaient tous âgés de moins de 22 ans. Le mélange entre la jeunesse et l'expérience de Tavares pourrait être explosif à Toronto et tout ce beau monde pourrait bel et bien atteindre de nouveaux sommets en 2018-19, au grand plaisir des poolers qui auront misé sur eux.

Au total, 10 joueurs ont récolté 40 points ou plus à Toronto la saison dernière, mais parmi ceux-ci, Tyler Bozak et James van Riemsdyk ne seront pas de retour. Les Torontois comptent également sur deux défenseurs qui ont franchi le cap des 50 points la saison dernière, Morgan Rielly et Jake Gardiner, et tout indique qu'ils seront en mesure de répéter l'exploit avec une telle force de frappe offensive.

À cibler : Morgan Rielly -- Le défenseur de 24 ans vient de connaître la meilleure saison de sa carrière avec 52 points (six buts, 46 passes) en 76 matchs. Vingt-cinq de ses points ont été obtenus sur le jeu de puissance, une récolte bonne pour le deuxième rang à ce chapitre chez les Maple Leafs et le sixième parmi tous les défenseurs de la Ligue. L'avantage numérique torontois a été le deuxième meilleur de la LNH la saison dernière, et ça ne devrait pas être différent avec l'arrivée de Tavares. Ce sera à nouveau payant pour Rielly, qui était le défenseur le plus utilisé en moyenne avec l'avantage d'un homme (2:12) à Toronto. Les défenseurs offensifs de la trempe de Rielly ne courent pas les rues et le plateau des 50 points pourrait bien être la norme pour lui désormais. Les poolers qui en ont la chance ne devraient pas hésiter à le sélectionner.

Video: NYI@TOR: Rielly bat Halak et crée l'égalité

À éviter : Nazem Kadri -- Il peut sembler surprenant de voir son nom dans la catégorie des joueurs à éviter à Toronto, mais il est probablement celui qui écopera le plus de l'arrivée de Tavares à Toronto. Utilisé comme deuxième centre des Maple Leafs la saison dernière, il devrait logiquement céder ce rôle à Tavares ou à Matthews. Il n'est pas impossible qu'il soit employé à l'aile, mais le départ du centre Tyler Bozak, qui occupait la place de troisième centre de l'équipe, devrait inciter l'entraîneur Mike Babcock à confier ce rôle à Kadri. Il faut s'attendre à une légère baisse de production, car Kadri perdra des minutes précieuses en avantage numérique et il pourrait se voir confier plus de missions défensives. La saison dernière, il a passé beaucoup de temps avec Marner et Patrick Marleau, mais malheureusement pour lui, il ne comptera probablement plus sur de tels compagnons de trio.

31 EN 31 MAPLE LEAFS : Analyse de l'alignement | Les meilleurs espoirs | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

À surveiller : Andreas Johnsson -- L'attaquant de 23 ans n'a plus rien à prouver dans la Ligue américaine de hockey (LAH) et il devrait logiquement faire le saut pour de bon avec les Maple Leafs. La saison dernière, il a été le deuxième meilleur marqueur des Marlies, le club-école des Maple Leafs dans la LAH, avec 54 points (26 buts, 28 passes) en 54 matchs. S'il parvient à insuffler le même genre de punch offensif aux Maple Leafs, il n'est pas impossible qu'il se taille une place sur le top-6 offensif de l'équipe, car Toronto possède un peu de moins de profondeur à l'aile gauche avec Marleau et Zach Hyman. Le cas échéant, il pourrait connaître une belle première saison dans la LNH. Les poolers qui participent à des ligues à long terme devraient l'avoir à l'œil.

Video: MTL@TOR: Johnsson inscrit son 1er but dans la LNH

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.