Skip to main content

31 en 31 : Analyse des Flames de Calgary pour les poolers

Les combinaisons de trios auront un impact majeur sur le rendement des nouveaux venus à Calgary

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Du côté des poolers, nous vous offrons un joueur à cibler au cours de la prochaine campagne, un joueur à éviter, et un joueur à surveiller, qui pourrait devenir une carte cachée si les astres s'alignent. Aujourd'hui, les Flames de Calgary.

Le directeur général Brad Treliving a décidé de fournir des munitions offensives additionnelles à son nouvel entraîneur Bill Peters en vue de la prochaine campagne, qui viennent s'ajouter au duo dynamique de l'équipe formé de Sean Monahan et de Johnny Gaudreau. Il a conclu une transaction importante avec les Hurricanes de la Caroline, cédant notamment l'arrière Dougie Hamilton pour mettre la main sur Noah Hanifin et Elias Lindholm, avant de s'assurer des services du vétéran James Neal sur le marché des joueurs autonomes. La composition des trios des Flames sera le point de mire des poolers au début de la saison, puisque les choix de Peters auront d'importantes répercussions sur la production des nouveaux venus.

À cibler : James Neal - Le joueur qui se retrouvera à la droite de Gaudreau et de Monahan aura la chance d'afficher d'impressionnantes statistiques. Neal, qui a davantage été cantonné dans un rôle de soutien avec les Predators de Nashville et les Golden Knights de Vegas au cours des dernières saisons, est devenu le favori pour ce poste lorsque Gaudreau a déclaré publiquement qu'il aimerait évoluer à ses côtés. Neal n'a franchi le plateau des 44 points qu'une seule fois au cours des quatre dernières campagnes, mais les poolers seront en droit de s'attendre à une production bien plus élevée cette saison s'il parvient à amorcer sa saison sur la première unité et s'y accrocher toute la campagne.

Video: TBL@CAR: Lindholm donne la victoire aux Hurricanes

À éviter : Elias Lindholm - En tenant pour acquis que le deuxième trio des Flames formé de Matthew Tkachuk, Mikael Backlund et Michael Frolik ne sera pas démembré, et que Neal patinera sur le premier trio, cela relègue Lindholm sur la troisième unité. Malgré sa familiarité avec Peters, qui l'a dirigé avec les Hurricanes, et le fait que ce derner a indiqué lors du repêchage que si la saison commençait à ce moment, il insérerait Lindholm sur le premier trio, l'embauche de Neal est venue un peu brouiller les cartes. Un nouveau départ sera certainement le bienvenu pour lui, mais cela ne lui permettra pas nécessairement d'améliorer ses sommets personnels au chapitre des buts (17) et des points (45).

31 EN 31 FLAMES : Analyse de l'alignement | Les meilleurs espoirs | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

À surveiller : Noah Hanifin - Sélectionné au cinquième rang au total du repêchage 2015 de la LNH, Hanifin a affiché une belle progression avec les Hurricanes au cours de ses trois premières saisons dans la LNH. Il a conclu la dernière campagne avec une récolte de 32 points (10 buts, 22 passes) en 79 parties. La place qu'occupait Hamilton sur le jeu de puissance devrait lui revenir, ce qui l'aidera à potentiellement doubler sa production en avantage numérique (sept points l'an dernier), et ainsi atteindre le plateau des 40 points pour la première fois de sa carrière. Il pourrait également franchir le seuil des 200 tirs, en fonction de son utilisation à forces égales.

Video: CAR@DET: Hanifin bat Howard du côté de la mitaine

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.