Skip to main content

31 en 31 : Analyse des Ducks d'Anaheim pour les poolers

La relève est prête à jouer un rôle plus important alors que des vétérans s'essoufflent

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Du côté des poolers, nous vous offrons un joueur à cibler au cours de la prochaine campagne, un joueur à éviter, et un joueur à surveiller, qui pourrait devenir une carte cachée si les astres s'alignent. Aujourd'hui, les Ducks d'Anaheim.

Les Ducks ont pendant longtemps été une équipe qui a misé sur ses vedettes, mais dont les joueurs de soutien ne représentaient pas de bonnes options pour les poolers. Anaheim a toutefois opéré une transition efficace vers sa prochaine génération de jeunes joueurs, et le groupe de vedettes plus âgées mené par le capitaine Ryan Getzlaf est bien soutenu par le prometteur Rickard Rakell et une brigade défensive en pleine ascension. Cette transition arrive à point, puisque les meilleurs jours de joueurs comme Corey Perry appartiennent résolument au passé.

À cibler : Brandon Montour - Le défenseur de 24 ans a très bien fait à sa première saison complète dans la LNH, alors qu'il a récolté 32 points (neuf buts, 23 passes) en 80 parties. Il a terminé au deuxième rang des pointeurs de l'équipe parmi les défenseurs, et au troisième rang de l'équipe en entier avec 12 points en avantage numérique. Ses 160 tirs vers le filet représentent aussi un sommet parmi les défenseurs d'Anaheim. Il a été utilisé sur la deuxième vague du jeu de puissance, et il devrait reprendre ce rôle cette saison. Il n'est qu'à une blessure à Cam Fowler d'être muté sur la première unité, et d'ainsi voir sa production augmenter davantage. Il ne serait pas surprenant de le voir atteindre le plateau des 40 points pour la première fois de sa carrière.

Video: NJD@ANA: Montour complète un beau jeu de passes

À éviter : Ryan Kesler - Le joueur de centre a été limité à seulement 44 parties la saison dernière après avoir été opéré à la hanche au cours de la saison morte, et il n'a pas été l'ombre de lui-même à son retour avec une production de huit buts et six passes. Plutôt que d'anticiper la prochaine saison avec optimisme, Kesler fait face à encore plus d'incertitude en vue de la campagne 2018-19, alors que Sportsnet a rapporté en mai que le vétéran de 33 ans pourrait rater la totalité de la saison. D'une manière ou d'une autre, les poolers devraient se tenir loin de Kesler à leur prochain repêchage, en plus de reculer ses compagnons de trio, Jakob Silfverberg et Andrew Cogliano, de quelques rangs sur leur liste.

31 EN 31 DUCKS : Analyse de l'alignement | Les meilleurs espoirsToutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

À surveiller : Sam Steel - Le dynamique joueur de centre a été atrocement dominant dans la Ligue de hockey de l'Ouest (WHL) au cours des deux dernières saisons avec une récolte de 214 points en 120 matchs. Il a aussi très bien fait au dernier Championnat mondial junior avec neuf points en sept matchs, avant de conclure sa saison en force en terminant au premier rang des pointeurs du tournoi de la Coupe Memorial avec 13 points en cinq rencontres. Steel pourrait amorcer la saison dans la Ligue américaine de hockey, mais les Ducks auront besoin avant longtemps de son apport offensif, surtout si Kesler s'absente pendant une longue période.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.