Skip to main content

31 en 31 : Analyse de l'Avalanche du Colorado pour les poolers

Grubauer et les joueurs qui accompagneront le gros trio de l'équipe en avantage numérique sont à cibler au Colorado

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Du côté des poolers, nous vous offrons un joueur à cibler au cours de la prochaine campagne, un joueur à éviter, et un joueur à surveiller, qui pourrait devenir une carte cachée si les astres s'alignent. Aujourd'hui, l'Avalanche du Colorado.

Il y a trois certitudes pour les poolers quand vient le temps de cibler des joueurs de l'Avalanche : Nathan MacKinnon, Mikko Rantanen et Gabriel Landeskog.

31 EN 31 AVALANCHE : Analyse de l'alignement | Les meilleurs espoirs | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

Tant que ces trois joueurs vont évoluer ensemble à forces égales, les billets de loterie gagnants chez l'Avalanche appartiennent à ceux qui vont décrocher les deux derniers postes sur la première vague du jeu de puissance du Colorado.

L'attaquant Nazem Kadri, obtenu dans une transaction avec les Maple Leafs de Toronto en retour notamment du défenseur Tyson Barrie, pourrait fort bien être celui qui va obtenir la première chance de se faire valoir en supériorité numérique. Kadri redevient immédiatement un joueur de deuxième trio à forces égales, lui qui était un peu enterré à Toronto derrière Auston Matthews et John Tavares. Il devrait en profiter pour améliorer ses statistiques de la saison dernière (44 points).

La brigade défensive regorge de jeunes joueurs prometteurs qui devraient faire saliver les poolers qui évoluent dans des ligues à long terme (keepers). Cale Makar a été impressionnant à ses débuts dans la LNH, tandis que Samuel Girard a convaincu ses patrons de miser sur lui à long terme. Il serait surprenant que Bowen Byram se joigne à ce duo dès cette saison, mais les poolers doivent surveiller sa progression au prochain camp d'entraînement. Il faudra porter une attention particulière au temps de glace de ces joueurs en matchs préparatoires, afin de voir lequel va se voir confier la première vague de l'attaque massive, à moins que l'Avalanche décide d'utiliser une formation à deux défenseurs.

À cibler : Philipp Grubauer - L'Avalanche semble convaincue que Grubauer est fin prêt à assumer le poste de gardien numéro un, car aucun geste n'a été posé afin de remplacer Semyon Varlamov. Grubauer a éclipsé Varlamov la saison dernière et a été fumant dans la dernière ligne droite de la saison, et surtout en séries éliminatoires (moyenne de buts alloués de 2,30, pourcentage d'arrêts de ,925). Son adjoint Pavel Francouz ne devrait pas représenter une menace, ce qui fait que Grubauer est le gardien numéro un incontesté d'une équipe pour la première fois de sa carrière. L'Allemand de 27 ans a présenté d'excellentes statistiques depuis le début de sa carrière à titre d'auxiliaire, et il a montré au cours du dernier tournoi printanier qu'il pouvait faire le travail sous la pression. Sur papier, l'Avalanche est une meilleure équipe que l'an dernier, ce qui ne devrait pas nuire aux statistiques de ses gardiens. La défensive demeure un point d'interrogation, surtout en raison de sa jeunesse, mais les poolers doivent saisir la chance de sélectionner un gardien partant d'une équipe qui a participé aux séries éliminatoires au cours des deux dernières saisons et qui est sur une pente ascendante.

Video: COL@CGY, #5: Grubauer stoppe un tir de pénalité

À éviter : Tyson Jost - Il ne faut pas démissionner à long terme en ce qui concerne le potentiel du 10e choix au total du Repêchage 2016 de la LNH. Cependant, il risque d'avoir de la difficulté à s'emparer d'un rôle qui lui permettrait de produire cette saison. Le premier trio est coulé dans le béton, et la lutte sera féroce pour décrocher une place sur la deuxième unité. Même chose du côté de l'avantage numérique, alors que Jost a occasionnellement été le quatrième attaquant employé sur la première vague la saison dernière. L'arrivée de Kadri vient diminuer les chances de Jost d'obtenir ces minutes. Âgé de seulement 21 ans, Jost en est déjà à une troisième campagne complète chez les professionnels. Il va fort probablement améliorer ses sommets en carrière au chapitre des buts et des points, mais les conditions ne sont pas réunies pour une grande éclosion cette année.

À surveiller/carte cachée : J.T. Compher - Compher est le couteau suisse de l'Avalanche, lui qui est incroyablement polyvalent. Capable d'évoluer sur tous les trios, il est aussi l'un des attaquants de l'Avalanche les plus utilisés en avantage comme en désavantage numérique. Il a connu un très bon début de saison en 2018-19, malgré une blessure qui aurait pu freiner son élan, avec six buts et deux passes à ses huit premières parties. Il a pendant longtemps été le quatrième attaquant sur la première vague du jeu de puissance, et si l'entraîneur Jared Bednar décide de lui confier cette responsabilité à nouveau, l'attaquant de 24 ans pourrait exploser. Ce sera encore plus vrai si l'entraîneur décide d'équilibrer ses trios, car la conscience défensive de Compher ferait de lui un complément idéal pour un duo tel que MacKinnon/Rantanen.

Video: DET@COL: Compher réplique pour le Colorado

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.