Skip to main content

30 en 30: Les meillleurs espoirs chez les Penguins

Les espoirs devront attendre leur tour avant de s'aligner avec les champions de la Coupe Stanley

par Wes Crosby / Correspondant LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 30 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Penguins de Pittsburgh.

La profondeur qu'on retrouve au sein de la banque d'espoirs des Penguins de Pittsburgh a permis de bâtir une formation jeune et talentueuse qui a remporté la Coupe Stanley en 2016 et qui a des chances de conserver son titre le printemps prochain.

Les attaquants Conor Sheary, Bryan Rust, Tom Kuhnhackl, Scott Wilson et Kevin Porter ont tous montré qu'ils peuvent représenter une menace à l'attaque dans la LNH. Rust et Sheary, en particulier, ont brillé en jouant aux côtés des joueurs de centre Sidney Crosby et Evgeni Malkin dans les stades plus avancés des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Le défenseur Derrick Pouliot pourrait gagner du galon cette saison après que le vétéran arrière Ben Lovejoy eut signé un contrat avec les Devils du New Jersey en tant que joueur autonome.

Et il y a aussi le gardien Matt Murray, 22 ans, qui a aidé Pittsburgh à décrocher le titre le printemps dernier et qui luttera probablement avec Marc-Andre Fleury pour décrocher la plus large part des départs cette saison.

Tout cela a évidemment aidé les Penguins. Mais la conséquence, c'est que la banque d'espoirs de l'organisation n'est plus aussi riche qu'elle l'était. Cela ne signifie pas nécessairement qu'il ne reste plus de joueurs de talent en réserve.

Voici les cinq meilleurs espoirs des Penguins, selon LNH.com:

1. Oskar Sundqvist, C

Comment a-t-il été acquis: Réclamé au 81e rang du repêchage 2012 de la LNH

La saison dernière: Pittsburgh: 18 MJ, 1-3-4; Wilkes-Barre/Scranton (LAH): 45 MJ, 5-12-17

Sundqvist, qui a 22 ans, avait une chance de décrocher le poste de joueur de centre du quatrième trio cette saison, mais c'était avant que le vétéran attaquant Matt Cullen décide de signer un contrat d'un an avec l'équipe, le 17 août. Sundqvist, un athlète de six pieds trois pouces et 209 livres, pourrait quand même avoir un impact dans un rôle bien défini à sa première saison complète dans la LNH.

« Tu veux toujours jouer et il n'y a rien de plaisant à regarder un match de la galerie de presse, a souligné Sundqvist. Ça te motive donc à devenir meilleur, tu veux faire partie des joueurs qui vont jouer [cette saison]. »

Arrivée prévue dans la LNH: Cette saison

2. Daniel Sprong, AD

Comment a-t-il été acquis: Réclamé au 46e rang du repêchage 2015 de la LNH

Saison dernière: Pittsburgh: 18 MJ, 2-0-2; Charlottetown (LHJMQ): 33 MJ, 16-30-46

Sprong, 19 ans, a du talent à revendre. Malheureusement pour lui, il n'aura peut-être pas l'occasion de le montrer cette saison.

Membre des « Black Aces » des Penguins durant les dernières séries éliminatoires, Sprong (6 pieds, 180 livres) s'est blessé à l'épaule droite. Le directeur général des Penguins Jim Rutherford a annoncé le 17 juin que Sprong avait subi avec succès une chirurgie et qu'il serait absent pour une période de sept à huit mois.

Arrivée prévue dans la LNH: La saison prochaine

30 en 30 Penguins: Aperçu de la saison | Analyse pour les poolers | Grands enjeux

3. Tristan Jarry, G

Comment a-t-il été acquis: Réclamé au 44e rang du repêchage 2013 de la LNH

Saison dernière: Wilkes-Barre/Scranton (LAH): 33 MJ, 17-13-3, moyenne de 2,69, pourcentage d'arrêts de 0,905

Si les Penguins ont le choix, ils n'auront pas besoin d'envoyer Jarry, 21 ans, devant leur filet cette saison. Pittsburgh semble entre bonnes mains avec Murray et Fleury, mais Jarry (6 pieds 2 pouces, 194 livres) est un autre de ces bons jeunes gardiens qui ont cheminé au sein du système de développement de l'organisation.

Jarry a eu droit à un tout petit avant-goût des séries la saison dernière, quand il s'est retrouvé au banc en tant que réserviste à Jeff Zatkoff, le gardien partant du premier match du premier tour éliminatoire dans l'Association de l'Est contre les Rangers de New York.

« J'aime penser que je progresse un peu à chaque année, a dit Jarry. En tant que joueur et comme personne aussi. »

Arrivée prévue dans la LNH: La saison prochaine

4. Jake Guentzel, C

Comment a-t-il été acquis: Réclamé au 77e rang du repêchage 2013 de la LNH

Saison dernière: Wilkes-Barre/Scranton (LAH): 11 MJ, 2-4-6; Nebraska-Omaha (NCAA): 35 MJ, 19-27-46

Guentzel, 21 ans, a connu une bonne séquence en fin de campagne avec Wilkes-Barre/Scranton, la saison dernière, quand il a inscrit deux buts et quatre aides en 11 matchs à titre de joueur amateur à l'essai, pour ensuite ajouter cinq filets et neuf aides en 10 rencontres éliminatoires de la Coupe Calder. Guentzel a signé un premier contrat professionnel de trois ans, le 23 mai, qui se terminera à l'issue de la saison 2018-19.

Le responsable du développement des joueurs Mark Recchi a dit s'attendre à ce que Guentzel (5 pieds 10 pouces, 167 livres) évolue un jour au sein d'un des trois premiers trios de l'équipe, tout en ayant le potentiel pour se faire une place dans une des deux premières unités.

« Son intelligence au jeu est remarquable, a dit Recchi. Il a un excellent sens de la compétition et il joue partout - au centre, à l'aile. Il est très polyvalent. »

Arrivée prévue dans la LNH: 2018-19

5. Ethan Prow, D

Comment a-t-il été acquis: Embauché à titre de joueur autonome le 29 mars 2016

Saison dernière: Wilkes-Barre/Scranton (LAH): 5 MJ, 0-1-1; St. Cloud State (NCAA): MJ PJ, 8-30-38

Prow, 23 ans, ajoute de la profondeur à la banque d'espoirs à la ligne bleue qu'on retrouve au sein de l'organisation. Finaliste pour le trophée Hobey Baker en 2015-16 alors qu'il évoluait à St. Cloud State, Prow (5 pieds 11 pouces, 180 livres) a ce qu'il faut pour obtenir du temps de glace dans la LNH un de ces jours.

En quatre saisons à St. Cloud State, Prow a récolté 99 points (19 buts, 80 aides) en 149 matchs.

« Il a encore du chemin à faire, mais je crois que c'est un espoir, a affirmé Recchi. Il a un très bon sens du hockey. Il doit ajouter un peu de muscle à sa charpente. »

Arrivée prévue dans la LNH: 2018-19

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.