Skip to main content

Des doublés pour Weber et Lehkonen, gain du CH

Les Canadiens mettent fin à leur série de cinq défaites en défaisant les Rangers 5-2

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Shea Weber a vu à ce que la série de revers des Canadiens de Montréal s'arrête à cinq en inscrivant deux buts dans la victoire de 5-2 contre les Rangers de New York au Centre Bell, samedi.
 

Weber a réussi les deux premiers filets du match et Artturi Lehkonen a enchaîné avec un doublé, avant que Tomas Tatar ne souligne son 28e anniversaire de naissance en enfilant son 11e filet de la campagne en troisième période.

À LIRE AUSSI: Le bâton de Georgiev a payé le prix | Des « Requins » affamés attendus dimanche

C'est avec le sourire aux lèvres que Weber a revêtu l'affreux manteau à collet de fourrure qu'on remet au joueur du match chez le CH. C'est son idée, après tout!

« La chose qui me manquait le plus, c'était le sentiment qu'on éprouve après avoir remporté un match, a affirmé le capitaine. Vous essayez d'aider en marquant des buts ou en en empêchant, mais le plus important c'est de gagner. »  

Jimmy Vesey et Ryan Strome ont été les marqueurs des Rangers (13-12-2) qui n'avaient pas une bonne performance dans le corps.

Video: Les Rangers battus 5 à 2 par le Tricolore

Le CH (12-9-5) a été en contrôle de la situation pendant la majeure partie de la soirée, comme l'indique son avantage de 41-22 au chapitre des lancers.

Carey Price a tout de même eu à s'illustrer entre autres en première période. Son opposant, le jeune Alexandar Georgiev, a été abandonné à lui-même trop souvent.

« C'est le deuxième match de suite que nous dominons de la sorte dans les lancers, a noté l'entraîneur Claude Julien. Au moins ce soir, nous avons donné le ton en première période et nous avons joué avec l'avance. » 

4-0!

Les Canadiens ont marqué les premiers pour la première fois en cinq matchs. Ils se sont même forgé une avance de quatre buts, tôt en deuxième période.

Au premier vingt, Weber a d'abord fait mouche à l'aide d'une frappe sur réception à 3:53 avant de flairer la bonne affaire pour se présenter seul devant Georgiev à huit secondes de la fin de l'engagement.

« C'est plutôt inusité de me voir seul devant le gardien, a lancé Weber. C'était la chose la plus rigolote pour moi en tout cas. Les gars n'ont pas manqué de me taquiner.

« Nous venions de passer un bon moment dans notre zone et je ne savais pas trop combien de temps il restait à la période, a-t-il expliqué. La foule était bruyante, je n'étais pas sûr d'avoir entendu un sifflet. J'ai comme arrêté de jouer pendant un instant, mais quand la rondelle m'est parvenue j'ai tiré. »

Tatar lui a effectué une superbe passe, même étendu de tout son long près de la bande en entrée de zone. Le défenseur Brady Skjei a cessé de jouer après avoir levé les bras afin de tenter d'influencer les arbitres.

« J'ai vu un coéquipier passer et j'ai simplement tenté d'envoyer la rondelle vers lui, a relaté Tatar. J'étais heureux de voir Shea la récupérer et marquer. »

Le défenseur Kevin Shattenkirk des Rangers a dit que le deuxième but de Weber avait ébranlé le moral des troupes.

« Ça leur a donné le rythme et c'est vite devenu 4-0 en deuxième période, a estimé Shattenkirk. Après, nous avons commencé à jouer de la bonne façon et nous avons marqué deux buts, mais c'est difficile de surmonter un tel retard à l'étranger. »

Dès le début du deuxième tiers, Lehkonen a effectivement ajouté aux déboires d'une défense ennemie désorganisée en y allant d'un doublé. Il a tiré du flanc gauche après s'être amené du centre de la glace, à 2:04. Il a par la suite profité de l'erreur de Neal Pionk qui a envoyé la rondelle directement sur la lame de son bâton dans l'enclave, à 5:29.

L'entraîneur recrue des Rangers David Quinn en avait assez vu. Il s'est prévalu du temps d'arrêt à sa disponibilité.

Les Rangers ont repris des couleurs. Vesey a fait 4-1 en complétant la stratégie de Brendan Smith et de Mika Zibanejad, à 8:10.

Strome a rétréci l'écart pendant un jeu de puissance, aidé de Vesey et de Zibanejad, à 14:11.

Les Canadiens ont resserré le jeu en défense en troisième, et n'ont pas raté la chance de porter un grand coup en supériorité numérique. Tatar a enfoncé le retour du tir de Kenny Agostino, à 10:28.

« En deuxième période, nous sommes tombés dans le panneau de jouer un style ouvert, mais j'ai apprécié comment nous sommes sortis en troisième période en avance de deux buts », a relevé Julien.

Les Canadiens n'ont pas répété l'erreur qu'ils avaient commise face aux Rangers à New York, le 6 novembre, en laissant filer une avance de deux buts en troisième période.

« Nous sommes une jeune équipe qui doit apprendre comment gagner des matchs, a mentionné Julien. Le match à New York, c'était tôt dans la saison. Nous n'avions pas abordé la troisième période de la bonne façon. Nous avions laissé les Rangers prendre l'initiative du jeu et nous n'avions pas pris de bonnes décisions. Nous en avons reparlé ce soir. Dans la situation dans laquelle nous étions, c'était de continuer de préconiser notre style en échec avant et en prenant de bonnes décisions. C'est ce que nous avons fait. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.