Skip to main content

Wayne Gretzky croit beaucoup aux Jeux olympiques

Malgré d'excellents souvenirs, « La Merveille » sait que ce tournoi pose certains problèmes à la LNH

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Chroniqueur NHL.com

PALM BEACH, Floride - Wayne Gretzky ne partage pas le sentiment fortement négatif qui habite certains propriétaires de la LNH quant à la participation aux prochains Jeux olympiques.

« Je crois beaucoup aux Jeux olympiques », a affirmé Gretzky vendredi après la réunion du Bureau des gouverneurs, où il a représenté les Oilers d'Edmonton à titre d'associé et de vice-président d'Oilers Entertainment Group. « Il se trouve que j'aime tout ce qui entoure les Jeux olympiques. […] Je crois que c'est positif, mais je ne suis pas le seul à prendre cette décision. » 

La LNH n'a pas encore décidé si elle allait laisser ses joueurs se rendre à Pyeongchang en 2018 après avoir participé aux cinq derniers Jeux d'hiver. 

Jeudi, le commissaire de la LNH Gary Bettman a déclaré qu'un « sentiment fortement négatif » régnait parmi les propriétaires, et le Bureau des gouverneurs devra prendre une décision bientôt.

Gretzky a représenté le Canada à Nagano en 1998, soit la première fois que les joueurs de la LNH ont participé aux Jeux olympiques. Il a été le directeur exécutif du Canada aux Jeux de Salt Lake City en 2002 et de Turin en 2006. 

Il est conscient des deux côtés de la médaille.

« De mon point de vue, nous jouons pour une raison, et c'est la Coupe Stanley, a mentionné Gretzky. Il n'y a rien de plus excitant que la Coupe Stanley. Mais le spectacle le plus remarquable se trouve aux Jeux olympiques. »

Il a ajouté que les joueurs de la LNH ne font pas que promouvoir leur sport aux Jeux olympiques, mais qu'ils y nouent des liens avec d'autres athlètes et soutiennent d'autres sports.

Mais il conçoit que la logistique est plus difficile lorsque les Jeux olympiques sont tenus à l'extérieur de l'Amérique du Nord. Il se souvient avoir pris un vol de Nagano à Vancouver puis de Vancouver à New York, s'être entraîné avant de prendre un avion pour Toronto le lendemain, pour y disputer un match entre les Rangers et les Maple Leafs le jour suivant. 

« C'est difficile pour le corps », a admis Gretzky, qui a néanmoins amassé trois mentions d'aide dans un gain de 5-2 dans ce match contre les Maple Leafs. « Je ne sais pas si quelqu'un a déjà réalisé une étude sur le nombre de blessures mineures qui sont survenues au cours des 20 derniers matchs de la saison, mais c'est beaucoup plus facile de réintégrer la ligue lorsque les Jeux olympiques ont lieu à Salt Lake City ou Vancouver. C'est un trajet difficile de revenir de la Corée. C'est très long. »

Il s'agit de l'opinion d'une seule personne. Mais cette personne est Wayne Gretzky.

« Je crois que tout le monde a droit à son opinion, a souligné Gretzky. L'une des choses qui sont très positives dans notre sport, c'est que le commissaire est toujours à la recherche d'opinions, que ce soit de la part des propriétaires, des directeurs généraux, des entraîneurs ou des joueurs. Tout le monde tente toujours d'améliorer ce sport, et il est très ouvert aux opinions de tous. 

« Mon opinion à moi, comme je l'ai dit, c'est que j'aime les Jeux olympiques. Cela veut-il dire que la LNH va y participer? Je n'ai pas de boule de cristal. Je ne peux vous le dire. »

En voir plus