Skip to main content

Les Sénateurs d'Ottawa : 2000 matchs plus tard

Vingt-six ans après son entrée dans la LNH, la formation ottavienne a disputé son 2000e match dans le circuit

par Siniša Šindik / Collaborateur LNH.com

Dimanche soir, les Sénateurs d'Ottawa disputaient un match important et surtout très spécial face au Lightning de Tampa Bay. Non seulement la formation de Guy Boucher avait l'occasion de rapidement oublier la monstrueuse défaite de 9-2 subie aux mains des Sabres de Buffalo la veille, mais il s'agissait aussi du 2000e match de l'histoire de la franchise.

Vingt-six ans après avoir effectué son entrée dans la Ligue nationale de hockey (en 1992-93) - en même temps que le Lightning de Tampa Bay, soit dit en passant - l'organisation des Sénateurs tournait une page importante de son histoire. 

Malgré la défaite de 4-3 en prolongation face à leurs cousins de l'expansion de 1992-93, les Sénateurs possèdent une histoire tout de même très riche en événements marquants.

La prochaine victoire sera la 900e dans l'histoire du club, qui a une fiche cumulative de 899 victoires, 837 défaites en temps réglementaire, 115 verdicts nuls et 149 défaites en prolongation.

Les Sénateurs ont participé aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley à 16 reprises, sans jamais avoir remporté le précieux trophée, mais en passant très près en 2007. Cette année-là, ils se sont qualifiés pour la Finale de la Coupe Stanley pour la première fois de leur histoire, après une saison remarquable de 108 points (48-25-9). Ils ont malheureusement plié l'échine en cinq matchs face aux Ducks d'Anaheim.

Daniel Alfredsson est le meneur de la concession au chapitre des points récoltés (1108) et des buts marqués (426 points), alors que Craig Anderson trône au sommet de la liste des gardiens de but de l'organisation au chapitre des victoires (179) et des matchs joués (364). 

On vous propose aujourd'hui un bref survol des 10 dates et matchs les plus marquants de l'histoire des Sénateurs d'Ottawa.

6 décembre 1990 - Le Bureau des gouverneurs de la LNH vote, et ce de façon unanime, pour faire passer de 22 à 24 le nombre d'équipes dans la LNH. On décide ainsi d'attribuer une franchise à la ville d'Ottawa, considérée comme le plus grand marché canadien sans équipe de la LNH, puis une autre à un groupe mené par Phil Esposito, membre du Temple de la renommée du hockey. 

18 juin 1992 - Les Sénateurs, tout comme le Lightning, profitent du repêchage d'expansion de la LNH pour bâtir leur équipe avec leurs 21 premiers joueurs (deux gardiens de but, sept défenseurs et 12 attaquants). Deux jours plus tard, ils choisissent, au deuxième rang du repêchage de 1992, le Russe Alexei Yashin, qui joindra finalement les rangs de l'équipe un an plus tard, soit en 1993-1994.

8 octobre 1992 - À l'occasion du tout premier match de l'histoire de l'organisation, les Sénateurs, à l'époque dirigés par l'entraîneur-chef Rick Bowness, prennent la mesure des Canadiens de Montréal, éventuels champions de la Coupe Stanley cette année-là, par la marque de 5-3. 

La rencontre est disputée à guichets fermés devant près de 10 500 spectateurs réunis au Civic Centre. Patrick Roy, qui est devant le filet des Canadiens, est battu par un tir de Neil Brady à 26 secondes de la deuxième période, ce qui se voulait être le premier but de l'histoire de la concession.

29 juin 1994 - Les Sénateurs repêchent Daniel Alfredsson en sixième ronde (133e rang) du repêchage de 1994. Le club ne se doutait probablement pas qu'il venait de mettre la main sur un joyau qui deviendrait éventuellement le meilleur joueur de l'histoire de la franchise et son futur capitaine pendant 13 saisons (1999-2013). 

À l'aube de son premier match, le 20 janvier 1996, le Suédois avait déclaré à l'Ottawa Sun : « Je regarde autour de moi et je me demande : "Est-ce que j'ai ma place ici?" » Comme quoi, lui non plus ne se doutait pas qu'il aurait une si grande carrière à Ottawa.

17 janvier 1996 - Les Sénateurs débarquent dans leur nouvel amphithéâtre, alors connu sous le nom du Palladium, encore une fois pour y affronter les Canadiens de Montréal. Cette fois, une défaite de 3-0 a jeté une douche froide aux milliers de spectateurs présents sur place. 

12 avril 1997 - Après une saison respectable de 77 points, les Sénateurs se qualifient pour les séries éliminatoires pour la première fois, en prenant le 7e rang dans l'Association de l'Est, à la suite d'une victoire de 1-0 face aux Sabres de Buffalo grâce à un but de Steve Duchesne.

Ce dernier avait déclaré à l'époque à l'Ottawa Sun : « Participer aux séries pour la première fois c'est incroyable. Je suis heureux d'avoir contribué. Je suis tellement fier de tout le monde. Tout le monde a travaillé si fort durant toute l'année. Nous devons juste continuer maintenant. » Les Sénateurs ont malheureusement perdu la série de premier tour en cinq matchs contre les Sabres. 

2 mai 1998 - Les Sénateurs remportent la première série d'après-saison de leur histoire, en venant à bout des Devils du New Jersey en six matchs. Une victoire de 3-1 lors du dernier duel de cette série de quarts de finale de l'Association de l'Est leur permet de passer au prochain tour. Leur périple prend fin lors de la ronde suivante avec une défaite en cinq matchs face aux Capitals de Washington.

19 mai 2007 - Malgré une fin de saison plus difficile, les Sénateurs accèdent à la danse du printemps et réalisent un exploit remarquable en remportant trois séries consécutives pour décrocher leur tout premier laissez-passer pour la Finale de la Coupe Stanley.

Video: Les Sénateurs atteignent la Finale de la Coupe Stanley

Le 19 mai 2007, ils éliminent les Sabres de Buffalo en cinq matchs pour prendre rendez-vous avec les Ducks d'Anaheim en grande finale. Malgré un effort plus que louable, les Sénateurs s'inclinent en cinq matchs face aux Ducks. 

« C'est un peu difficile à digérer. Je ressens un grand vide en ce moment », avait déclaré Alfredsson au terme de la rencontre.

9 mai 2017 - Pour la première fois en 10 ans, les Sénateurs accèdent à la Finale de l'Association de l'Est, en prenant la mesure des Rangers de New York, 4-2 dans le sixième match de la deuxième ronde.

Video: OTT@NYR, #6: Karlsson complète la passe de Ryan

La suite de la situation sera difficile à digérer pour Ottawa, alors que les Sénateurs atteignent le septième match de la finale contre les Penguins de Pittsburgh, pour finalement s'incliner 3-2 en prolongation.

« Je pense que nous avons fait tout ce que nous pouvions et qu'au bout du compte, nous aurions pu gagner ce match, mais ils auront tenu le coup un peu plus longtemps et un peu mieux que nous », avait déclaré Erik Karlsson, au terme de la défaite.

13 septembre 2018 - Après plusieurs mois de spéculations, les Sénateurs d'Ottawa échangent leur capitaine Erik Karlsson aux Sharks de San Jose en retour de l'attaquant Chris Tierney, du défenseur Dylan DeMelo et des espoirs Josh Norris et Rudolfs Balcers, en plus d'un choix de première ronde (2019 ou 2020) et un d'un choix de deuxième tour en 2019. Les Sharks mettent aussi la main sur l'attaquant Francis Perron. Une transaction qui risque de faire couler de l'encre pour plusieurs années encore.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.